Thème
Aventure | Exploration
Niveau
Pour débuter
Immersion
Assez bien
Prix
18,4 à 49,5€/joueur
Nombre de joueurs
2 à 7 joueurs
Langue
Anglais
20 %
Fouille
40 %
Manipulation
40 %
Réflexion

L’enseigne d'escape game Escapist a été inaugurée en février 2018 à l’ouest du centre d’Amsterdam, tout près de la Leidseplein, l'une des places principales de la capitale des Pays-Bas.

Lors de notre visite, en novembre 2021, l’établissement ne comptait qu’une seule salle, sujet de cette review : « The Gallery ».

Le scénario

« Un collectionneur d'art anonyme expose sa collection privée à The Gallery, dans une maison du XVIIe siècle proche d’un canal d’Amsterdam, près de Leidseplein. Le système de sécurité est à la pointe de la technologie, prendre des photos est strictement interdit et les invités doivent signer un accord de confidentialité car il ne s'agit pas que d’une simple exposition. Réservez dès maintenant vos billets pour cette expérience unique ! »

Ces quelques lignes de scénario sont pour le moins intriguantes et originales, et le début du jeu l’est tout autant. Tout près de l’un des nombreux canaux amstellodamois, nous descendons la poignée de marches qui mène au local et découvrons un espace dans lequel des tableaux sont exposés. Un rebondissement se prépare...

Le goût des tout premiers escape games

Nous avons malheureusement été davantage séduites par ce préambule que par la suite du jeu, et notamment par ses énigmes, qui nous ont rappelé l’époque des tout premiers escape games, au milieu des années 2010 :

  • En plus de n’avoir sauf exceptions aucun sens au vu du scénario, ces casse-têtes sont en grande majorité des grands classiques (trop) vus et revus : carré magique, tangram, logique mathématique… Les joueurs réguliers auront probablement du mal à se laisser embarquer par ces petits ateliers qui, même s’ils s’appuient la plupart du temps sur des supports ayant l’apparence d'œuvres d’art – une excellente idée –, manquent d’originalité et ne proposent rien de très palpitant.
  • Une énigme prend la forme d’un casse-tête au sens premier du terme, une pièce de bois que l’on doit physiquement délier d’une autre. Nous émettons toujours une réserve sur ce genre de manipulation, et pour cause : si, comme ce fut notre cas, vous ne réussissez pas à en venir à bout, le game master ne sera pas en mesure de vous aider à distance et devra alors entrer dans la salle pour l’effectuer lui-même. À défaut de mieux, les créateurs auraient au moins pu prévoir une vidéo indice montrant les différentes étapes à accomplir pour débloquer la situation.

Une immersion perfectible

L’immersion de « The Gallery » souffre elle aussi de quelques défauts :

  • Si on ne se sent pas spécialement immergé au sein d’une galerie d’art ni investi d’une mission, c’est parce que les énigmes ne sont pas crédibles au vu de l’histoire, mais aussi que les matériaux utilisés manquent un peu de cachet : les décors sont souvent réalisés de bric et de broc.
  • Escapist a fait le choix de ne pas diffuser d’ambiance sonore durant la mission. Ce parti-pris diégétique, c’est-à-dire collant au plus près de la réalité, ne poserait aucun problème si, pendant notre partie, nous n’avions pas entendu des bruits de pas et éclats de voix émanant de l’espace d’accueil. Des perturbations dissonantes au vu de l’intrigue que la salle est censée développer ! Une très légère bande-son atmosphérique aurait pu faire le job. À noter que quelques – étonnantes, au vu du silence dans lequel on passe la grande majorité de l’heure – séquences musicales retentissent malgré tout à des moments-clés, pendant la fin de l’aventure.

En plus du twist scénaristique initial, nous retenons tout de même quelques points positifs de « The Gallery » :

  • Les manipulations sont certes très classiques comme écrit plus haut, mais aussi très ludiques ; une séquence collaborative en particulier est assez surprenante à vivre, et le fruit de cette action satisfaisant à découvrir.
  • Même si elle n’est pas des plus crédibles, la toute dernière action exigée par le jeu est maline et intéressante ! Vous terminerez ainsi la mission sur une agréable note.

Découvrez le teaser vidéo de la salle « The Gallery » :

Mélanie Vives par Mélanie Vives