Depuis février 2015, le site EscapeGame•fr, auparavant connu sous le nom d’Escape Game Paris, est l’un des chroniqueurs privilégiés de l’actualité des escape games en France et à l’étranger. Cet engouement pour les énigmes et les beaux décors est né dès l’arrivée des premiers jeux d’évasion en France. C’est la passion qui anime les créateurs d’enseigne que nous avons rencontrés qui nous a poussé à créer ce site. Vous retrouverez sur EscapeGame•fr nos reviews de salles, nos notes… de quoi vous permettre de planifier votre soirée escape game !

Certains d’entre vous se demandent comment fonctionne EscapeGame•fr et comment nous procédons pour noter les salles. Ce qui suit a pour but d’apporter un éclairage sur notre état d’esprit et notre vision de l’escape game.

Un site indépendant

EscapeGame•fr est gratuit pour les visiteurs comme les enseignes. Pour que leurs salles soient référencées sur notre site, les propriétaires d’escape game n’ont rien à payer.

À l’image des journalistes ciné qui sont invités à des projections presse, nous ne payons pas nos parties d’escape. Mais aucune complaisance pour autant : notre seul moteur est la qualité du jeu.

Que recherchons-nous dans une salle ?

S’il n’existe pas de recette miracle qui, suivie à la lettre, aboutit à l’escape game parfait, il y a cependant une série d’ingrédients que l’on retrouve dans les salles que nous trouvons de très bonne qualité.

Un scénario prenant : à l’origine, l’escape game est une simple succession de casse-têtes à résoudre en un temps limité. En France, les jeux d’évasion ont pris une dimension supplémentaire : les joueurs sont maintenant à la recherche d’une véritable aventure à vivre.

Un décor immersif : il n’est pas indispensable d’avoir recours à des décorateurs de cinéma ou de théâtre, l’important est de proposer un décor immersif et cohérent par rapport au scénario. Pour nous, mieux vaut un scénario bien construit avec un décor cohérent qu’un thème ambitieux accompagné d’une mise en scène qui n’est pas à la hauteur.

Des énigmes bien intégrées : un scénario prenant et un décor immersif ne seraient rien sans énigmes plausibles. Oubliez les cadenas qu’on ouvre en additionnant deux numéros de pages d’un livre ! Pour nous, si les actions et les énigmes correspondent à ce qu’on aurait fait dans la vraie vie face à une situation donnée, alors c’est gagné.

L’évaluation d’une salle

Pour chaque jeu, nous définissons plusieurs critères d’évaluation : une note d’immersion, une note globale, une répartition « fouille/manipulation/réflexion » et un niveau de difficulté. Ces notes et critères sont définis de manière collégiale par les membres de l’équipe qui ont participé à l’expérience.

La note d’immersion : elle témoigne de la qualité des décors et de l’ambiance, ainsi que de l’intégration des énigmes.

La note globale : il s’agit de notre ressenti général. Elle regroupe plusieurs facteurs tels que la qualité des énigmes, le rythme du jeu, la cohérence du scénario et l’immersion. Nous prenons aussi en compte le côté « fun » de la salle : un escape où on ne s’amuse pas n’aura pas une note excellente sur EscapeGame•fr. Nous sommes également sensibles aux salles qui apportent une innovation, que ce soit dans le gameplay, les mécanismes ou l’immersion.
Parce que le développement des escape games n’est pas le même dans toute la France, les notes globales sont établies par zones géographiques, c’est-à-dire que les salles sont évaluées par rapport à leurs voisines. Exception faite à la note parfaite de 5/5, que nous n’attribuons qu’aux must-do !

La répartition « fouille/manipulation/réflexion » : nous calculons cette répartition sur la base des actions que nous avons réalisées au cours de la partie.

Le niveau de difficulté : ce niveau n’est pas fourni par l’enseigne, il est établi sur la base de notre expérience dans la salle. Contrairement à la note globale, influencée par la zone géographique, nous appliquons le même barème de difficulté partout.

L’équipe

Rémi Prieur

Créateur d’EscapeGame•fr, Rédacteur

C’est par hasard, lors d’un team building chez HintHunt le 11 juillet 2014, que Rémi à découvert les escape games. Tout de suite, il est tombé amoureux de ce nouveau type de divertissement. En effet, deux jours plus tard il réserve une partie chez Mystery Escape, à cette époque l’unique autre enseigne d’escape game à Paris, pour faire découvrir ce concept à son meilleur ami.
Blogueur sur cestjolichezvous.fr, il commence à chroniquer ses courses contre la montre sous forme d’infographies avant de lancer Escape Game Paris, qui porte aujourd’hui le nom d’EscapeGame•fr.

Depuis cette époque, il a écumé près de 250 salles en France, en Belgique, à Budapest, à Hambourg, à Copenhague… et même au Japon. Il a aussi écrit avec ses copains Mélanie et Benjamin Escape game : saurez-vous vous évader… de ces 3 aventures ? et accompagné plusieurs créations d’enseignes comme LockedUp.

Ses salles préférées : Mission L.U. de la Ligue des Gentlemen, L’Affaire Bambel de Hey You, Les salles de la Lock Academy et d’Epsilon Escape.

Il est aussi le créateur de l’enseigne parisienne Majestic Escape Game, qui a ouvert ses portes fin 2017. Par soucis d’honnêteté et d’impartialité, il a décidé d’arrêter d’écrire les reviews des salles d’île-de-France dès le lancement du projet Majestic.

Pour autant, en tant que serial blogueur, l’envie d’échanger avec les lecteurs d’EscapeGame•fr ne s’est pas tarit. C’est pour cela qu’il continuera à jouer et à parler des escape games qui vous divertissent un peu partout en France, pendant que Mélanie et Melissa se feront les chroniqueuses des différentes ouvertures franciliennes.

Benjamin Bouwyn

Développeur

Mai 2015, Benjamin a trouvé l’entrée du terrier du lapin d’Alice et s’est retrouvé propulsé dans le pays des merveilles de LeavinRoom. Depuis cette époque, il est devenu littéralement accro aux escape games, qu’il enchaîne frénétiquement.

Webdesigner au quotidien et passionné de design, il a tout naturellement rejoint l’équipe d’EscapeGame•fr en qualité de grand manitou du code HTML.

Quand Benjamin entre dans une salle, il aime ne rien faire ! Il passe son temps à scruter le moindre mètre carré de décor car pour lui, ce qui compte, c’est l’immersion, le fait que tout soit logique et cohérent ou a minima plausible. Et quand il trouve des feuilles volantes ou des dictionnaires à lire, il les refourgue généralement à ses camarades.
Ses salles préférées sont donc des aventures aux décors particulièrement prenants comme la Red Room au Japon, Pirate Cave à Budapest, Le Temple de Leave in Time, Le Mystère de Barbe-Noire de Enigmatic, le Sous-marin de HintHunt ou encore Winscape.

En 2017, Benjamin a cocréé l’enseigne Majestic Escape Game.


Avec Mélanie et Rémi, il est l’un des auteurs du livre Escape game : saurez-vous vous évader… de ces 3 aventures ?

Mélanie Vives

Rédactrice, Social media editor

Journaliste de profession, Mélanie a débarqué dans le bureau de James Murdock le 5 avril 2014 au matin en annonçant à ses coéquipiers : « J’espère qu’il n’y a pas trop de maths dans ce truc… » Depuis cette première room à HintHunt Paris, elle a testé plus de 550 salles dans une douzaine de pays et écrit régulièrement des reviews sur EscapeGame•fr.

Elle a cocréé de nombreux livres-jeux et boîtes de jeu pour la collection Escape Game des éditions Mango, qu’elle a lancée en 2016 et codirige avec Rémi Prieur. Depuis 2018, elle codirige aussi la collection Escape Game Junior destinée aux enfants de 9 à 12 ans, et depuis 2020 la collection Escape Game Kids pour les 7-9 ans, qu’elle a cocréées pour les éditions Fleurus.

Ses salles préférées : L.A. Confidential et L’abattoir à Paris, Chambre 1408 à Talence, les épisodes de Mission Space Pirates de The Room à Saint-André-de-Cubzac, Mission B-618 Voronej à Lyon, The Vault à Amsterdam, La Mina et The Exam à Barcelone, et feu Saw à Moscou.

Melissa Faucher

Rédactrice

Nommée aux Emmy Awards pour son rôle de « la morte du parking » dans le livre Escape game : saurez-vous vous évader… de ces 3 aventures ?, Melissa vise maintenant les Oscar. Elle a découvert les cadenas en avril 2014 dans le bureau de James Murdock à Paris, et elle ne s’est plus jamais arrêtée : 550 salles et toujours pas rassasiée.
Elle rêve de rentrer dans une room avec un chien renifleur et se déguise avec toutes les perruques afros qu’elle trouve dans les salles d’escape. Elle est ambassadrice régionale pour la France des TERPECA (Top Escape Room Project Enthusiasts’ Choice Awards), projet qui vise à élire les meilleures escape rooms du monde.

Ses salles préférées : un abattoir et un examen à Paris, un voyage dans le temps à Bordeaux, un cube à Lille, une pièce monochrome à Tokyo et une mine à Barcelone.