Escape GameBarceloneMaximum EscapeDarkness

Darkness

35% Fouille
60% Manipulation
5% Réflexion
  • Thème
    Enquête | Explorateur
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👌 Parfait
  • Prix
    15 - 45€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 4 joueurs

Escape game jouable en anglais

L’escape game « Darkness » est installé au sein du second local de Maximum Escape, Carrer de Trafalgar à Barcelone, à mi-distance entre la Plaça de Catalunya et l’Arc de Triomf. Il propose une aventure qui compte parmi les plus originales que nous avons eu l’occasion de tester.

Dans « Darkness », vous évoluerez dans le noir complet pendant tout le jeu, qui dure 50 minutes max.

Alors que nous discutons avec notre game master avant le début de la mission, l’inquiétude nous gagne soudain. Ce dernier nous demande de déposer nos lunettes de vue avec l’ensemble de nos affaires, dans un casier destiné à cet effet, car « tout se déroule dans l’obscurité, elles ne serviront à rien ». Nous lui répondons que nous préférons malgré tout les garder sur le nez. Sa réaction fut très étonnante : « Si vous êtes prête à prendre le risque de les perdre, ok. » Sa seconde remarque nous a encore plus surprises : « Attachez bien vos lacets, il est aussi possible que vous perdiez vos chaussures à un moment… » Pardon ?! Mais dans quelle galère sommes-nous (encore une fois) en train de nous fourrer ?

Le scénario

« Vous souvenez-vous des monstres qui se cachaient dans le noir lorsque vous étiez enfant ? Ne riez pas de ces peurs, les monstres sont réels et très dangereux ! Les noms des courageux qui s’aventurent dans leur monde restent gravés dans la légende… À ce jour, personne n’en est revenu. Oserez-vous entrer dans leur territoire ? »

Malgré l’inquiétante description affichée sur le site de Maximum Escape, « Darkness » ne fait absolument pas peur. Aucun jump scare, aucun moment creepy. Cette aventure laisse au contraire place à la poésie, la magie, la fantasy, elle vous plongera dans une sorte de conte fantastique. L’histoire qui y est racontée est transmise par l’ouïe et le toucher, elle prend la forme d’un parcours initiatique que chacun interprétera à sa guise, car les seules images auxquelles vous pourrez vous raccrocher seront le fruit de votre esprit. L’expérience est maîtrisée, hyper créative, brillamment conçue. En faisant travailler l’imagination des joueurs, une faculté rare et précieuse, l’enseigne démontre non pas le côté obscur de la force mais la force de l’obscurité.

Du sport et de la poésie

La réflexion et les énigmes ne sont pas au centre du jeu, loin de là, et cette expérience nous éloigne donc pas mal de la définition première de l’escape game. On y trouve en réalité un seul casse-tête, pas évident à résoudre et qui ne nous a pas entièrement convaincues. Mais tout le reste, qui fait la part belle à la fouille et aux manipulations, est impeccable, bien pensé jusque dans les moindres détails. Des manipulations, oui, mais pas n’importe lesquelles : cette salle compte peu d’objets et de mécanismes, c’est surtout votre corps qui sera au centre de la mission ! « Darkness » est assez sportif, il vous demandera de grimper dans des espaces assez étroits, de vous hisser, d’escalader, d’avoir un peu d’équilibre aussi. La room peut être assez éprouvante physiquement.

Deux détails particulièrement réussis sont également à saluer :

  • Le système de game mastering, drôle et parfaitement approprié, qui demandera à votre game master un investissement constant, et grâce auquel nous avons bien ri.
  • Les dernières secondes du jeu, qui sont vécues comme une récompense finale et pendant lesquelles, encore une fois, Maximum Escape s’impose comme un maître de la mise en scène.

Laissez libre cours à votre imagination

Nous avons adoré cette salle pour la poésie qui s’en dégage et pour l’idée originale sur laquelle elle est bâtie, qui démontre avec brio que l’on peut proposer un jeu créatif, abouti et très divertissant avec peu de moyens.

Si vous tenez absolument à résoudre des énigmes, si vous avez peur du noir et/ou si votre condition physique n’est pas très bonne, ne tentez pas l’aventure. Si vous ne vous reconnaissez pas dans ces trois descriptions, alors foncez ! Parce que le jeu n’est pas très dense, nous vous conseillons de prendre votre temps, d’en profiter et de laisser libre cours à votre imagination. Ainsi vérifierez-vous peut-être l’adage énoncé par Maximum Escape : « L’obscurité donne vie à la magie et peut être notre meilleure alliée. »