Escape GameBarceloneMaximum EscapePrisoners of Alkaban

Prisoners of Alkaban
94% satisfaction

25% Fouille
60% Manipulation
15% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Pour débuter
  • Immersion
    👏 Excellent
  • Prix
    17,50 - 50€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 4 joueurs

Escape game jouable en anglais

Vous êtes à Barcelone et à la recherche d’un peu de magie ? « Prisoners of Alkaban » est la room idéale pour vous. Cette salle se situe dans le deuxième local de Maximum Escape, Carrer de Trafalgar, à quelques minutes de la Plaça de Catalunya. Les fans d’Harry Potter auront compris l’allusion à Azkaban, la célèbre prison réservée aux sorciers dans l’univers de J.K. Rowling.

A peine arrivés, nous sommes engueulés par un individu en robe de sorcier : l’un de nous aurait utilisé ses pouvoirs magiques devant des moldus ! Nous nions bien évidemment, mais cela ne suffira pas : nous sommes jetés dans un cachot d’Alkaban, au pain sec et à l’eau. Sans procès ! Décidément, la situation politique du monde des sorciers s’est fortement dégradée ces derniers temps.

Le scénario

« Vous vous demandez depuis votre enfance où est passée la magie de ce monde ? Nous connaissons la réponse : tous les magiciens sont enfermés dans la plus horrible et imprenable de toutes les prisons, Alkaban. »

Nous nous retrouvons donc enfermés au sein de geôles depuis lesquelles on aperçoit une salle principale. Au milieu de cette salle trône un mystérieux orbe lumineux – on reconnaît d’ailleurs le visuel que Maximum Escape utilise pour la promotion de son escape game. Les murs sont en pierre, de solides grilles nous retiennent… Les décors sont encore une fois très soignés et très immersifs, c’est une vraie marque de fabrique chez Maximum.

You're a wizard, Harry

Les premiers instants du jeu sont basés sur de la coopération, et c’est bien en utilisant la magie qu’on réussit à sortir de notre cellule, grâce à une drôle de manipulation entre Harry Potter et Roger Rabbit, qu’on aurait jamais pensé vivre un jour ! Libérés, délivrés et enjoués, nous voilà prêts à explorer les autres pièces de la prison d’Alkaban.

Les embûches semées sur votre route devront être effacées de manières très variées : l’une mettra votre agilité à l’épreuve, une autre votre sens de l’observation, une autre votre adresse… En toile de fond, vous devrez toujours penser à fouiller les environs, mais rien n’est caché de façon très vicieuse. Comme les autres rooms de Maximum Escape, « Prisoners of Alkaban » est davantage basée sur l’action que sur la réflexion, vous n’y trouverez pas de casse-têtes ni d’énigmes de logique : il s’agit d’explorer les lieux et de faire appel à sa débrouillardise et à son bon sens pour avancer. Tout est assez intuitif.

Excuse me, but who are you?

Si d’aventure vous avez du mal à progresser, vous pouvez compter sur les conseils d’un de vos voisins de cellule qui semble s’être pris d’affection pour vous et qui vous guide de sa voix. Cette room nécessite donc logiquement un bon niveau d’anglais oral – ou d’espagnol bien sûr – afin de pouvoir comprendre les indices que vous donne ce complice.

Si ce que vous préférez dans les escape rooms ce sont les casse-têtes et les énigmes logiques, « Alkaban » risque de vous laisser sur votre faim. Ce n’est pas vraiment la philosophie de Maximum Escape, qui cherche davantage à proposer des aventures qui nécessitent action, intuition et observation. En revanche, si vous êtes à la recherche de beaux décors immersifs et d’une aventure magique, n’hésitez pas : « Alkaban » est faite pour vous.