Escape GameBlogJeux de société[TEST] Jeu de société Escape from the Asylum : 10 heures de jeu dans un étrange asile

[TEST] Jeu de société Escape from the Asylum : 10 heures de jeu dans un étrange asile

Rémi Prieur le 5 avril 2020 par

La Russie est l’un des pays qui ont montré la voie vers des escape games de nouvelle génération, en étant parmi les premiers à proposer des salles avec moins de réflexion et plus de manipulations. Dans un second temps, ce pays a cependant tardé avant de développer à grande échelle des jeux de société de type escape game. Mais ça, c’était avant.

Par l’intermédiaire du distributeur Blackrock Games, nous avons désormais la possibilité de jouer, en français, à Escape from the Asylum, jeu développé par l’éditeur russe Lifestyle Boardgames.

Présentation du jeu

Dans le flot des escape games en jeux de société, Escape from the Asylum se démarque par le nombre de scénarios proposés. En effet, ce coffret, composé de deux boîtes, contient dix scénarios. Dix heures de jeu en perspective, de quoi laisser rêveur !

Pour résoudre les énigmes, vous aurez à votre disposition, dans chaque boîte, un deck d’une centaine de cartes et une succession d’enveloppes renfermant documents et objets. Comme dans un escape game classique, vous devrez observer les différents éléments, résoudre des casse-têtes et manipuler des objets pour progresser dans l’histoire jusqu’à la délivrance.

Notre avis

Nous avons rédigé cet article après avoir découvert les cinq premiers scénarios.

Escape from the Asylum est très différent des jeux de type escape game que nous avons jusqu’ici testés.

Parce qu’il est construit comme un livre dont vous êtes le héros. Dans ce jeu, la narration a une place centrale. À l’instar des livres dont vous êtes le héros, où vous passez de paragraphe en paragraphe via un système de numérotation qui relie chaque partie de l’histoire, ici vous progresserez dans le scénario en passant de carte en carte. Ces dernières ne comportent donc pas toutes des énigmes. À certains moments, vous serez amené à faire des choix se matérialisant par la substitution de cartes par d’autres cartes. Ceci nous conforte dans l’idée que nous sommes maîtres de l’aventure. Attention, certains choix pourront se révéler fatals.

Parce qu’il propose un feuilletonnage. À l’image de la série « Black Mirror », au sein de la première saison de Escape from the Asylum, c’est-à-dire de la boîte « partie 1 » du jeu, il n’y a pas de liens majeurs entre les épisodes. Vous incarnerez à chaque fois des personnages différents avec une histoire propre, même si certaines pièces et certains personnages en toile en fond peuvent être récurrents. Mais il n’est pas impossible que ce constat vole en éclats au cours de la deuxième saison, donc de la boîte « partie 2 »…
Ceci permet de proposer des scénarios avec des thématiques variées, même si le but ultime sera à chaque fois le même, vous évader, et que tous se déroulent dans un lieu unique : un étrange asile.
Attention, les épisodes présents dans la boîte « partie 1 » connaissent une suite dans la seconde boîte. N’hésitez pas, à la fin de chaque scénario, lorsque vous trouvez un « à suivre », à noter les quelques faits marquants de l’aventure. Ceci vous permettra de ne pas vous sentir perdu quand vous entamerez la seconde boîte plusieurs jours, semaines voire mois après la première.

Le gros point fort d’Escape from the Asylum, c’est son matériel de jeu. En plus des cartes, vous découvrirez des enveloppes renfermant toute une panoplie d’objets – réutilisables après la partie – qui permettent d’intégrer à l’histoire une succession de manipulations. Ces dernières, à l’image des escape games que nous aimons, sont justifiées par l’histoire. On apprécie !

Ce qui va le plus diviser dans ce jeu, c’est la nature même des casse-têtes. En effet, les énigmes reposent souvent sur des calculs ou de la logique. Si les maths vous rebutent, il est préférable de trouver un équipier qui excelle dans ce domaine.

En dehors de cette mise en garde, Escape from the Asylum est un très bon jeu de société. Si, dans un escape game, ce que vous aimez le plus c’est avoir la sensation de vivre une aventure, ce jeu est fait pour vous car sur ce critère-là il est certainement l’un des plus travaillés du marché.

On regrette cependant les nombreuses erreurs de traduction présentes dans la version française. Elles ne vous empêcheront pas de résoudre les énigmes, certes, mais il est toujours frustrant de tomber sur une grosse faute d’orthographe ou carrément des mots manquants. L’éditeur nous informe que ce problème sera résolu lors de la réimpression.

Prêt à vous échapper de cet asile ?

Escape from the Asylum Commander
  • Nombre de joueurs : 1 joueur ou plus
  • Âge : 12+
  • Durée : 10 x 60 minutes
  • Type de jeu : Coopératif