Escape GameBordeauxÉchappe-ToiLes disparus du Château Trompette

Les disparus du Château Trompette
65% satisfaction

30% Fouille
10% Manipulation
60% Réflexion
  • Thème
    Prison | Évasion
  • Niveau
    Expert
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    24€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 12 joueurs (sur 2 salles)

Échappe-toi est une enseigne d’escape game originaire de Montréal, au Canada. En 2015, pour sa première implantation en France, cette franchise a ouvert ses portes dans le centre de la ville de Bordeaux, à quelques pas de la Grosse Cloche.

Échappe-toi Bordeaux compte plusieurs particularités héritées de sa maison-mère montréalaise :

  • Toutes ses rooms ont un taux de réussite de 3% seulement ;
  • Ses game masters sont aussi des comédiens, c’est-à-dire qu’ils remplissent leurs fonctions tout en incarnant des personnages ;
  • Tous les scénarios de l’enseigne s’inscrivent dans l’histoire de la ville de Bordeaux. Ainsi, dans « Les disparus du Château Trompette », nous sommes partis à la découverte d’oubliettes en ruine sous la place des Quinconces…

Le scénario

« Vous êtes plongés dans l’univers du Château Trompette, ce monument historique dont il ne reste que quelques ruines sous la place des Quinconces… Avec votre équipe, vous devez tenter de vous échapper des oubliettes découvertes par Dominique durant les travaux… Parviendrez-vous, en une heure, à percer ses secrets ? Saurez-vous réussir là où de nombreux résistants ont échoué ? Découvrirez-vous ce que Robert Lautman avait préparé ? »

Nous sommes assis dans le lobby d’Échappe-toi lorsqu’une personne chargée de l’accueil nous fait signe de la suivre : « Venez, c’est par là… » Nous descendons quelques marches, découvrons l’entrée d’une cave voutée et sommes accueillis par Dominique, personnage qui nous suivra durant toute l’heure de jeu. Elle n’interviendra que ponctuellement : la plupart du temps, nous serons livrés à nous-mêmes. L’actrice qui incarne Dominique joue très bien, elle nous raconte l’histoire du Château Trompette et nous sommes charmés par ce début de partie très immersif.

Pendant que Dominique vaque à ses occupations, nous observons l’espace de jeu. Une cave en pierre sommairement aménagée avec quelques vieux meubles, dont une bibliothèque, un lit et un bureau. Le décor est très austère voire brut de décoffrage, mais après tout, étant donné le lieu dans lequel nous sommes censés nous trouver, c’est-à-dire des oubliettes souterraines en ruine, nous ne nous attendions pas à beaucoup mieux. Une petite quantité de gommettes rouges « ne pas toucher » nous freine malheureusement dans notre fouille.

Une escape room qui affiche 3% de réussite

« Les disparus du Château Trompette » est majoritairement basé sur des énigmes de réflexion. Vous trouverez également un peu de fouille, et il faudra globalement être doté d’un bon sens de l’observation si vous voulez vous échapper à temps. En revanche, le jeu ne demande quasiment aucune manipulation : si vous en êtes friand, ce n’est pas la room qu’il vous faut. Si vous êtes allergique aux cadenas, même constat.

Le jeu n’est pas très dense, et pourtant, comme indiqué plus haut, cet escape game affiche un très maigre taux de réussite de 3%. Cela est sans doute du à ses énigmes parfois tirées par les cheveux, qui restent cependant réalisables – à deux, sans indice, nous nous sommes évadés en 41 minutes. Vous ferez souvent face à des casse-têtes de pure logique, qui ont peu de rapport avec le scénario dans lequel vous serez plongés et les enjeux énoncés au préalable, ce qui est regrettable.

Les joueurs expérimentés qui ne jurent que par la difficulté pourront trouver là un défi de taille !