Escape GameBudapestTRAPTchernobyl

Tchernobyl

30% Fouille
50% Manipulation
20% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👍 Très bien
  • Nombre de joueurs
    2 à 5 joueurs

Cette salle était auparavant connue sous le nom de « Armageddon ».

Escape game jouable en anglais

Vous n’avez jamais mis les pieds à Budapest, en Hongrie ? Pourtant, vous connaissez peut-être déjà l’enseigne TRAP, puisque quelques-uns de ses escape games ont été achetés par le complexe parisien Happy Hour. Ce n’est pas le cas de « Indiana Jones and the Lost Pyramid » – vous pouvez lire notre review de cette salle ici – ni de « Tchernobyl », auparavant connu sous le nom de « Armageddon », que nous avons testé en août 2017.

TRAP a investi plusieurs locaux au sein de la capitale hongroise. Celui qui abrite « Tchernobyl » dispose d’un espace d’accueil très sommaire. Quelques mètres carrés, à peine de quoi caler un (vieux) canapé. Debout devant l’entrée de la salle, notre game master nous briefe sur la mission extrêmement urgente qui nous attend, inspirée du film éponyme réalisé par Michael Bay en 1998.

Le scénario

« Vous avez la chance d’empêcher la plus grande des catastrophes que le monde a connu ! Le seul moyen d’y parvenir est de voyager dans le temps. En 1986, le réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl a explosé, relâchant des gaz toxiques dans l’air. Vous pouvez sauver des centaines de personnes et éviter que ce réacteur n’explose… Vous n’avez que 60 minutes. »

TRAP a aménagé l’une de ses caves en un complexe scientifique assez vaste, le seul qui semble ne pas avoir été touché par l’astéroïde. Signe particulier de cette « panic room » technologique : si vous effectuez les bons réglages, vous pourrez programmer le lancement d’une roquette surpuissante ! Encore faut-il, donc, régler correctement les différentes machines…

L’immersion est très bonne dans cette salle : on y trouve notamment quelques mécanismes tellement « bruts » qu’on les imagine être purement décoratifs, ce qui provoque d’énormes surprises quand ils se mettent à fonctionner ! Les concepteurs d’escape room de Budapest sont décidément les rois de la récup.

L’enseigne hongroise a réussi à installer une ambiance appropriée, froide et tendue… Votre partie sera rythmée par une bande-son et quelques bruitages adaptés.

Des casques antibruit sont fournis !

Le jeu en lui-même a tout aussi bien été pensé. On distingue clairement les étapes à accomplir pour remplir la mission, ce qui fait progressivement monter la pression… Vous ferez face à un florilège de manipulations techniques, notamment autour de l’électricité. L’une d’elles est d’ailleurs particulièrement amusante même si très bruyante, mais pas de panique, des casques antibruit sont fournis !

« Tchernobyl » est très fluide, notamment car on n’y trouve pas d’énigmes de réflexion ardues, à l’exception d’une, qui cristallise le seul reproche que l’on pourrait faire à cette salle : il est possible que ce casse-tête vous bloque d’entrée de jeu, et à cet égard il survient peut-être trop tôt…

Le système de game mastering est parfaitement intégré au scénario : vous communiquerez avec votre game master de deux manières différentes, et là aussi c’est une réussite ! Oubliez tout de suite les talkie-walkies et autres hauts-parleurs, qu’une grosse majorité des escape games de Budapest utilisent, ici TRAP a adopté deux moyens originaux.

« Tchernobyl » est une room très amusante et bien conçue, que l’on vous conseille car vous devriez en ressortir avec un grand sourire.