Escape GameJuvignacInstinct Escape GameKontamination

Kontamination

40% Fouille
20% Manipulation
40% Réflexion
  • Thème
    Virus | Zombies
  • Niveau
    Pour débuter
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    20 - 30€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 6 joueurs

Instinct Escape Game a ouvert au printemps 2018 dans la commune de Juvignac, dans l’Hérault. Si vous souhaitez vous y rendre depuis Montpellier, le plus pratique sera d’être véhiculé et de rouler jusqu’à une zone d’activités pendant 20 minutes depuis la gare Saint-Roch. Un bus peut aussi vous y conduire, au départ de la Mosson : la ligne 25, arrêt Terres du Sud.

Nous sommes accueillis par Mathieu, créateur et gérant de la salle « Kontamination », la première de l’enseigne. Il nous plonge rapidement dans l’ambiance grâce à une vidéo introductive présentant notre mission du jour. Notre objectif est de nous introduire dans le labo du Reich et de trouver le virus que s’apprête à libérer le régime nazi…

Le scénario

« France occupée, 1944. Les Alliés viennent de débarquer et commencent à libérer la France de l’emprise nazie. Pour changer le cours de la guerre, les autorités du Reich lancent l’opération Kontamination. L’objectif est de répandre un virus mortel en élaborant une arme bactériologique dévastatrice. En tant qu’agent de la Résistance française, vous avez été choisi pour empêcher ce désastre et sauver des millions de vie. »

La room de Instinct Escape Game est majoritairement basée sur des énigmes de réflexion et sur la fouille des lieux. Elle comporte malheureusement peu de manipulations, même si l’une d’elles vous demandera de vous synchroniser avec vos équipiers, ce qui est toujours un bonus selon nous. Pour atteindre vos objectifs, vous devrez ainsi former une team de trois joueurs minimum.

Parfait pour se familiariser avec les incontournables

« Kontamination » nous semble être un jeu idéal pour les équipes qui débutent dans le monde de l’escape game, car il est linéaire et assez guidé. En outre, on retrouve tout au long de l’aventure des énigmes issues des grandes familles classiques de casse-têtes : déduction, calculs, observation… « Kontamination » est parfait pour se familiariser avec ces incontournables !

A noter néanmoins qu’une des énigmes est plus coriace que les autres car vous devrez forcément tâtonner pour trouver sa méthode de résolution. Les différentes possibilités sont néanmoins peu nombreuses, et en procédant par élimination et avec méthode, vous pourrez toujours vous en sortir.

Le cas échéant, comptez sur votre game master pour vous mettre sur la voie, par le biais d’un écran qui dénote un peu au sein de cette pièce censée exister en 1944, mais qui a le mérite d’être efficace.

Fluide et bien ficelé

Les décors de « Kontamination » sont soignés, l’immersion est bonne. Vous ne pourrez pas tout manipuler au sein de l’espace de jeu, mais l’enseigne a eu la bonne idée d’intégrer ses stickers « ne pas toucher » dans l’environnement qu’elle met en scène, du moins durant toute la première partie de la mission.

Les énigmes n’ont pas vraiment de sens étant donné le scénario, c’est-à-dire qu’elles ne sont que des prétextes pour vous enfermer, vos amis et vous, au sein d’une salle pendant soixante minutes. Elles ne développent pas de trame narrative, ne vous réservent pas de rebondissements, mais elles n’en restent pas moins agréables car tout est fluide et bien ficelé.

Avis aux allergiques aux cadenas : « Kontamination » en compte pas mal !

Vous n’allez tout de même pas laisser le régime nazi répandre un virus mortel ?! A vous d’intervenir ! Vous disposez d’une heure avant qu’un gardien pointe le bout de son nez et repère vos manigances, faites au plus vite…