Escape GameMontrougePadlockButterfly

Butterfly

45% Fouille
15% Manipulation
40% Réflexion
  • Thème
    Horreur | Paranormal
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    22 - 32€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 6 joueurs

Padlock est la première enseigne d’escape game à avoir ouvert ses portes à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine, en région parisienne. Vous la trouverez à quelques pas du centre commercial La Vache Noire, à 15 minutes à pied du métro Mairie de Montrouge.

Trois rooms très différentes vous y attendent, « Butterfly » étant la plus difficile et la moins tout public d’entre elles. Ne vous laissez surtout pas tromper par son nom tout mignon : non, ce jeu ne se déroule pas dans une serre à papillons, loin de là…

Le scénario

« Un vent de panique souffle en ville après une nouvelle série de rapts, attribués au tueur en série Butterfly. Alors que les familles des disparus oscillent entre colère et désespoir, les autorités n’ont pas daigné répondre à la presse. Nos sources nous permettent cependant de certifier que les forces de police ont récemment reçu de nouvelles provocations du tueur. Selon le maire de la ville, “céder à la psychose fait le jeu de ce monstre. Il est hors de question que nos rues restent plus longtemps son terrain de jeu. La chasse au papillon a commencé, et sera bientôt terminée.” Gageons que le talent des détectives en charge du dossier fasse écho à la confiance de Monsieur le Maire. » (extrait du Anywhere Post)

Comme c’est régulièrement le cas dans les escape qui emmènent les joueurs dans l’univers d’un serial-killer, la salle de Padlock propose un début d’aventure asymétrique : vous ne commencerez pas tous dans les mêmes conditions, et certains seront d’ailleurs en plus mauvaise posture que d’autres… Ne criez pas de panique, vous êtes trop loin les uns des autres pour vous entendre (#rirediabolique) ! Vous vous retrouverez néanmoins assez rapidement et pourrez mener l’enquête sur Butterfly ensemble.

La salle de Padlock repose sur une idée originale car votre but ne sera pas tant de vous échapper que de comprendre qui est la prochaine victime du tueur. Pour cela, il faudra analyser finement son modus operandi. On pense plus précisément à l’énigme finale : cumulez des indices, faites marcher votre sens de la déduction, et vos conclusions, si elles sont exactes, vous aideront alors à vous évader.

Comprendre qui est la prochaine victime

Quelques énigmes sont intégrées à l’histoire dans laquelle vous serez plongés, ce qui est agréable. Mais pas toutes : certaines sont en quelque sorte posées au sein de l’espace de jeu, raccord avec le thème mais pas l’intrigue. On trouve aussi quelques détails qui auraient pu être mieux ficelés, qui nous ont involontairement embrouillés, cassant un peu le rythme de la partie. Mais lors de notre passage, le 25 septembre 2017, Padlock était ouvert depuis peu et l’enseigne a largement le temps et les moyens d’arranger ça.

Réflexion et fouille dominent cet escape game. Vous y trouverez peu de manipulations et pas mal de cadenas – rien d’étonnant vu l’endroit où vous serez enfermés : le serial-killer a placé sous clé ses petits secrets…

Le moyen de communication avec le game master est original et bien intégré au scénario. Ne manque plus qu’à ajouter un signal sonore à chaque fois que les apprentis détectives reçoivent un coup de pouce, et il deviendra parfait : les créateurs y travaillent actuellement. D’ailleurs, il ne s’agit pas exclusivement d’un moyen de communication avec votre maître du jeu… On vous laisse découvrir par vous-mêmes la bonne idée de Padlock.

Les décors sont crédibles. La mise en scène d’une des pièces a été particulièrement travaillée, et les moins courageux y seront sûrement assez mal à l’aise… Une astuce pour convaincre vos amis les plus peureux de venir enquêter sur Butterfly ? Vous pouvez toujours leur dire que cette aventure se déroule, comme son nom l’indique, dans une jolie et apaisante serre à papillons…

Salle fermée (08/2019)