Thème
Fantastique | Magie
Nombre de joueurs
2 à 6 joueurs
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👍 Très bien
Prix
25 à 37,5€/joueur
40 %
Fouille
25 %
Manipulation
35 %
Réflexion

Gamelot Escape a ouvert en avril 2022 dans le 13e arrondissement de Paris, tout près de la station de métro Corvisart, dans le quartier de la Butte-aux-Cailles. L’enseigne se présente comme un « escape game médiéval », ce qui ne fait aucun doute une fois sur place : une ardoise en forme de blason indique en lettres moyenâgeuses que l’établissement est ouvert, nous sommes accueillies par un homme en toge qui se présente sous le nom de frère Antoine et, après avoir monté quelques marches, nous entrons dans ce qui ressemble à une petite taverne à la décoration figée dans le temps…

Cette taverne est justement le cadre de la première mission de Gamelot Escape, sous-titrée « La mandragore perdue ».

Le scénario

« Vous y voilà enfin ! Le grand jour est arrivé, vous allez être acceptés dans la guilde des aventuriers. Mais attention tout n’est pas si simple, avant d’être un membre officiel il va falloir passer une dernière épreuve. Trouver l’ingrédient mystérieux du tavernier ! Pour participer à l’épreuve, rendez-vous à la taverne, vous aurez alors une heure avant le début de la cérémonie. Après cela, il sera trop tard et votre place dans la guilde sera perdue définitivement. Rassemblez vos amis et partez à l’aventure ! »

L’épreuve de la guilde des aventuriers

L’immersion a été soignée dès l’entrée dans les lieux : notre game master, qui ne sort pas de son rôle d’homme de foi, nous invite à nous alléger de nos affaires et à nous asseoir autour d’une table. Mais au lieu de nous servir à boire, il attise soudain notre curiosité. L’épreuve de la guilde des aventuriers aurait-elle déjà commencé ?

Passée une rapide et sympathique séquence introductive débouchant sur une révélation scénaristique que les joueurs n’auront pas de mal à s’approprier car ils la découvriront de manière active, les choses sérieuses commencent… Nous n’avons qu’une heure pour agir !

« La taverne : la mandragore perdue » se démarque notamment par la non-linéarité qui caractérise tout son déroulé. Du début à la fin, vous aurez toujours plusieurs énigmes à résoudre et/ou éléments à dénicher en parallèle. On vous conseille d’ailleurs de former une équipe de quatre joueurs, taille selon nous idéale pour une répartition des tâches optimale : chacun et chacune pourra ainsi naturellement apporter sa pierre à l’édifice.

Si les casse-têtes de Gamelot Escape ne racontent pas d’histoire, ils n’en forment pas moins un ensemble cohérent. Ils sont relativement variés et, même si certains sont très classiques, sur le papier ils paraissent agréables. Malheureusement, ils pâtissent souvent d’une mise en œuvre artisanale qui ne leur rend pas service et dessert même les bonnes idées qu’on y rencontre. Résultat : alors que l’on a compris ce que le jeu attend de nous, on est régulièrement ralentis voire bloqués par des défauts matériels, ou des détails qui nous interpellent à tort et nous perdent. Ainsi, notre partie fut assez hachée, peu fluide et ponctuée d’interventions du bienveillant frère Antoine – qui a tout fait pour rester au maximum dans son personnage, un très bon point.

Un roleplay qui a du mal à trouver sa place

Il est d’ailleurs possible que votre game master soit bien plus qu’un simple PNJ… Le jeu tente en effet d’inciter au roleplay à plusieurs reprises, un principe qui est toujours appréciable car cela réhausse l’immersion. On trouve néanmoins que cette dimension a du mal à trouver sa place et à apparaître comme une solution intuitive au vu de la manière dont les énigmes sont ici agencées.

« La taverne : la mandragore perdue » repose globalement sur une belle base, et il ne manque selon nous pas grand-chose pour en faire un très bon escape game ! On pense par exemple à son mécanisme final, qui en l’état reste mignon, mais pourrait progressivement inonder la pièce de magie voire de féérie à l’aide d’une scénographie plus aboutie, par l’intermédiaire de subtils jeux de son et de lumière par exemple. Cette étape se déroule par ailleurs dans un décor assez abouti : l’enseigne a choisi de le plonger dans la pénombre, un parti pris judicieux car il le rend davantage crédible et encore plus mystérieux. Les autres environnements n’ont pas à rougir non plus : vieilles pierres, matériaux hors d’âge et grande cheminée nous propulsent aisément au Moyen Âge…

Au moment de notre test, en octobre 2022, la taverne de Gamelot ne servait paradoxalement aucun breuvage, mais l’établissement prévoyait d’ouvrir un bar à jeux dans son sous-sol. Il sera donc sans doute bientôt possible de s’y désaltérer, le sentiment du devoir accompli, après avoir valeureusement mené à bien sa mission et intégré avec brio la guilde des aventuriers !

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 84% de satisfaction

33 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 20 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
8.9/10
 Décors et immersion
8.2/10
 Qualité des énigmes
7.6/10
 Fun
8.6/10
 Accueil et game mastering
9.5/10