Escape GameParisEscape LABLes trois singes

Les trois singes
78% satisfaction

30% Fouille
30% Manipulation
40% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    28€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 18 joueurs (sur 3 salles)

Escape LAB n’est pas une enseigne d’escape game comme les autres : l’établissement parisien prend la forme d’un gigantesque showroom de 1300 m² où des créateurs d’expériences immersives en général, et de jeux d’évasion en particulier, peuvent présenter leurs réalisations.

Initiation à la magie noire, voyage dans l’espace en réalité virtuelle, exploration d’une base militaire, mission sous-marin… À Escape LAB, les possibilités sont multiples.

Depuis juin 2018, Link Escape Game y place les joueurs dans la peau de cobayes d’un test scientifique révolutionnaire. Cet escape game, que nous sommes allées découvrir en décembre 2019, a successivement porté les noms de « Primates Project » et de « Neurolink Experience », avant d’être rebaptisé « Les trois singes ».

Le scénario

« Le plus secret des laboratoires de neurosciences, Neuro-Link, mène de nombreuses recherches et expérimentations sur le cerveau. L’équipe a découvert que si l’un de vos cinq sens est coupé – la parole, l’ouïe ou la vue notamment –, votre cerveau développe instantanément de nouvelles capacités… Vous allez donc être les nouveaux cobayes d’une expérience scientifique unique ! Le derniers essais, avec les primates, ont été très positifs apparemment. Alors tout devrait bien se passer… »

« Les trois singes » est une room qui a pas mal évolué depuis son ouverture : en novembre 2019 par exemple, plus d’un an après sa création, un imposant mécanisme additionnel a été mis en place, qui apporte une dose supplémentaire de coopération et de fun. Nous avons eu la chance de tester la salle avec cet ajout, sans lequel l’expérience n’est pas tout à fait la même : nous nous sommes spontanément précipitées vers cet élément lorsque nous l’avons vu et avons beaucoup aimé l’utiliser.

Ne pas voir, ne pas entendre, ne pas dire

Mais revenons au commencement. Le début est la partie la plus originale du jeu. Il justifie à lui seul le nom de cet escape game. Vous voyez sûrement à quoi l’intitulé « Les trois singes » fait allusion ? Si ce n’est pas le cas, jetez un œil à la photo qui sert de support de communication à l’enseigne, qui s’affiche en haut de cette page… Elle renvoie aux célèbres « singes de la sagesse », symbole qui vient d’Asie et est à l’origine d’une maxime : « Ne pas voir le mal, ne pas entendre le mal, ne pas dire le mal. » À celui qui suivrait ce précepte, il n’arriverait que du bien.

La salle de Escape LAB et de Link Escape Game n’entre pas dans ces considérations philosophiques : ici, cette image est surtout prétexte à une situation initiale très originale, assez marrante et pour le moins perturbante, que les créateurs enrobent dans un contexte scientifique expérimental. Ces premières minutes de jeu proposent un game design assez complexe et élégant, qui revient à l’essence même du jeu d’évasion grandeur nature : le travail d’équipe. Seul, chaque membre de votre team ne pourra rien résoudre. Ce n’est qu’ensemble, solidaires et unis, que vous vous sortirez de cette situation périlleuse. Périlleuse, oui, car cette introduction est la partie la plus difficile de la salle.

Deux escape games en un

Passée cette étape, c’est un peu comme si un nouveau jeu et une nouvelle room démarraient : vous passerez à la phase 2, une phase beaucoup plus classique. Elle est amorcée par un rebondissement que l’on voit arriver de loin certes, mais qui n’en reste pas moins sympathique. Nouveaux objectifs, nouveau système de game mastering, nouveau compte à rebours qui se met en route…

On découvre alors une série de casse-têtes très variés : de l’adresse et des actions à la MacGyver, un peu d’action, de la coordination entre équipiers, de la logique, de la fouille, de l’observation… Un effort d’intégration des énigmes au scénario a été effectué, si bien que tous vos faits et gestes seront narrativement justifiés. Le contexte scientifico-expérimental initial est préservé, ce qui confère à ces énigmes un petit côté sérieux et scolaire. Le système de game mastering est là pour contrebalancer, il permet d’apporter un peu de fantaisie à cet univers austère.

Même s’ils font l’affaire, les décors sont sans doute le point le plus faible du jeu et auraient pu être plus impressionnants, plus travaillés. Notre équipe a eu du mal à se sentir propulsée au cœur d’un laboratoire de neurosciences.

Grâce à son début de jeu original et amusant, à ses énigmes variées et à son gameplay qui met l’accent sur la coopération, « Les trois singes » est une très bonne salle. Nous vous conseillons de jouer cette room en trinôme pour en profiter au maximum !

Découvrez le teaser vidéo de la salle « Les trois singes » :