© The Game

Escape Game Awards
Revivez la cérémonie de remise des prix 2022.

Thème
Tension | Paranormal
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👏 Excellent
Prix
26 à 33€/joueur
Nombre de joueurs
3 à 5 joueurs
Langues
Anglais, Français
35 %
Fouille
25 %
Manipulation
40 %
Réflexion

Les escape games d’horreur font fureur un peu partout dans le monde, et la France n’échappe pas à cette tendance ! Après avoir ouvert neuf salles sur des thématiques grand public, en juillet 2021 la très populaire enseigne d’escape game parisienne The Game a fini par lancer elle aussi sa toute première room horrifique : « Le cinéma ».

Dimanche 7 novembre, nous arrivons juste à temps pour la séance de 22 heures au The Game Cinema Club, un petit ciné de quartier qui projette des œuvres confidentielles tout près de la station Saint-Michel Notre-Dame, dans le 5e arrondissement de Paris

Le scénario

« Bienvenue au The Game Cinema Club ! Votre film est à l’affiche de ce vieux cinéma parisien et la séance va débuter. Vous hésitez pour le pop-corn ? Ne traînez pas, les bandes annonces se terminent, alors installez-vous confortablement dans votre siège ! Au fait, vous aimez les films qui font peur ? Moteur, tournez, action ! »

Ce scénario officiel, affiché sur le site web de l’enseigne, est pour le moins énigmatique... The Game cultive le mystère ! La veille, vous recevrez néanmoins quelques informations supplémentaires dans un mail qui vous rappellera qu’une séance de ciné vous attend… « Film réservé : Le Cinéma Hanté ». Le pitch ? « 30 ans après la polémique, Harry Burg revient pour la première fois avec un remake de son Cinéma Hanté… » Un film d’horreur indé pour terminer le week-end, un programme parfait !

Nous entrons dans la salle de projection, nous enfonçons confortablement dans nos fauteuils et, après une courte page de publicité, l'œuvre d’Harry Burg commence enfin. Nous comprenons alors rapidement dans quelle direction cet escape game entend nous mener... L’enseigne propose un point de départ scénaristique original, une intéressante mise en abîme dans un cadre peu commun.

Déconseillé aux « froussards » et aux « plus jeunes »

Mais tout d’abord, abordons la question de la peur. Sachez que dans « Le cinéma », The Game ne joue jamais la carte du gore trash, de l’horreur dégoulinante ou de l’oppression paralysante. D’ailleurs, après avoir dans un premier temps déconseillé son scénario aux moins de 16 ans, l’enseigne a supprimé cette indication sur son site, se contentant désormais de mettre en garde les « froussards » ainsi que « les plus jeunes ».

Effectivement, loin d’être comparable aux angoissants « Shining » et « L'exorciste » par exemple, cet escape game est plutôt l’équivalent d’un « Scream » ou d’un « Souviens-toi... l’été dernier », ces slashers adolescents qui reposent avant tout sur la répétition de jump scares. Pendant 60 minutes, vous ferez de nombreux bonds ! Sur ce plan-là, les créateurs ont d’ailleurs fait preuve de pas mal d’inventivité : les effets qui provoquent ces sursauts sont divers et variés.

La peur vient aussi régulièrement de l’ambiance sonore – très présente, très crispante, elle provoque inévitablement une montée en tension – ainsi que de l’obscurité… Qui a envie de pénétrer dans une pièce plongée dans le noir ? Personne ! Et pourtant, il faudra bien avancer.

Des énigmes assez répétitives

Les énigmes, quant à elles, sont très fluides et abordables, sous réserve que votre équipe ne bute pas sur la fouille, quasi omniprésente. Le jeu pâtit néanmoins selon nous de quelques défauts :

  • Nous avons trouvé les casse-têtes assez répétitifs : à plusieurs reprises, il s’agira de presser une série de boutons dans le bon ordre. Parce que leur principe est simple et ne présente rien de très original, ces énigmes ne surprendront malheureusement pas les joueurs réguliers.
  • Ce premier point débouche sur un corollaire évident : les manipulations manquent de variété. La room aurait gagné à proposer un mécanisme marquant, inattendu, que l’on prendrait un vrai plaisir à manier.
  • Les énigmes ne sont pas particulièrement intégrées au scénario, autrement dit elles ne sont pas très crédibles dans le contexte que l’on découvre. On effectue les différentes actions machinalement, parce que tout nous indique d’aller dans ce sens, sans réellement comprendre pourquoi on agit ainsi. On ne peut que regretter ce défaut qui nuit à l’immersion globale et nous fait rapidement perdre de vue l’intrigue.
  • Enfin, une séquence s’intègre aussi mal à l'histoire qu’au jeu, ce qui est d’autant plus dommage que le dispositif créé pour l’occasion est inventif et bien mis en œuvre. Il aurait mérité d’être mieux exploité ! Lors de notre partie, nous n’avons pas compris quel était le sens de ces quelques minutes, nous nous sommes demandés si nous avions loupé des informations, si nous devions faire marche arrière ou continuer...

Rythme, décors, atmosphère : une réussite

Les énigmes ne sont donc pas le point fort de l’escape game « Le cinéma », qui en compte néanmoins, et pas des moindres :

  • Son rythme est excellent. Tout le jeu se déroule à un tempo assez élevé, par conséquent on ne voit pas l’heure tourner, et on en vient même éventuellement à oublier la répétitivité des actions que l’on y effectue. Vous découvrirez un bon nombre d’espaces aux ambiances très différentes, dans lesquels vous ne resterez jamais très longtemps. Souvent, seul(s) un ou deux casse-têtes vous attendent dans chaque pièce !
  • Ses décors sont très réussis. Vous foulerez le sol d’une petite salle de cinéma plus vraie que nature, avec ses sièges en velours rouge, ses boîtes de popcorn vides qui traînent, son écran géant, ses petites marches séparant chaque rangée… On s’y croirait ! Le reste de la salle est certes un peu moins convaincant, mais la mise en scène reste soignée et de qualité durant toute l’aventure.
  • Ce jeu d’évasion se démarque par son atmosphère originale. The Game parvient à installer un climat subtilement inquiétant… On se demande toujours quand et où arrivera le prochain jumpscare, quelles surprises la room nous réserve encore. Un super effet visuel assez troublant nous a particulièrement marqués et, cerise sur le gâteau, la façon dont il est exploité peut trouver une explication scénaristique intuitive et naturelle.

Si vous achevez la mission à temps, vous recevrez un mail de félicitations pour avoir « réussi à arrêter ce film infernal »... Car à la lecture de cet article, vous aurez compris que cette séance de cinéma n’est autre qu’un piège mortel dans lequel vous êtes sur le point de tomber. Le clap de fin approche… Sortez le grand jeu pour éviter le drame.

Découvrez le teaser vidéo de la salle « Le cinéma » :

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 92% de satisfaction

81 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 103 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9.1/10
 Décors et immersion
9.7/10
 Qualité des énigmes
8.7/10
 Fun
9.2/10
 Accueil et game mastering
9.5/10