Escape GamePoitiersThe Escape LeagueBraquage à la française

Braquage à la française

35% Fouille
30% Manipulation
35% Réflexion
  • Thème
    Cambriolage
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👏 Excellent
  • Prix
    22 - 30€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 6 joueurs

Le scénario

« Tout juste sorti de prison, Max, malfrat légendaire, compte bien se venger de l’inspecteur de police responsable de sa chute. Ce dernier aurait des preuves accablantes pour le renvoyer derrière les barreaux pour de nombreuses années. Ces documents seraient placés dans un coffre surprotégé. Pour les récupérer, l’ennemi public n° 1 souhaite constituer une équipe pour le cambriolage le plus risqué de son histoire. Serez-vous à la hauteur pour un braquage à la française ? »

Une salle qui a marqué l’histoire des escape games

Impossible de ne pas parler de l’histoire de cette salle tellement elle a marqué le paysage de l’escape game parisien. Décembre 2014, l’enseigne The Game ouvrait timidement ses portes. Les jeux d’évasion étaient encore un loisir confidentiel. En effet, Paris ne comptait que 9 enseignes et 21 scénarios différents.
À cette époque, nous avons observé une première évolution dans le concept d’escape game. Alors que les premiers jeux se focalisaient sur la résolution de casse-têtes logiques plus ou moins complexes, des salles qui misaient sur l’immersion commençaient à prendre une place de plus en plus importante. Elles donnaient un place prépondérante aux décors et aux effets spéciaux. Ce sont ces deux aspects qui ont fait la réputation de The Game.

Une salle ancienne MAIS fun

« Braquage à la française » est une course contre la montre. Son gameplay reprend pas mal de codes des premiers escape games, comme la fouille – qui représentera une partie importante de votre aventure.
Des manipulations ludiques ponctueront aussi votre progression, rendant le jeu à la fois dynamique et fun.
Comme dans la version parisienne, on aurait aimé que certaines énigmes soient mieux intégrées dans le storytelling global, mais au final l’aventure tient la route. Stress et adrénaline sont savamment distillés pour que vous soyez en permanence sur le qui-vive.

Si vous avez déjà joué « Braquage à la française » chez The Game, aucun intérêt à prendre part à cette aventure chez Escape League. En effet, que ce soit sur le plan du jeu ou de l’immersion, la salle de Poitiers, que nous avons pu visiter, est identique à la version parisienne.

L’histoire derrière cette salle

C’est la première fois que l’enseigne The Game accepte de vendre une de ses rooms à un autre établissement. Ceci n’est pas dû au hasard. En effet, Olivier, qui a créé Escape League avec sa compagne Marion, est un ancien maître du jeu de l’enseigne parisienne. Ouvrir avec une salle qui a largement fait ses preuves était un moyen de se rassurer. Depuis, le tandem s’est lancé dans la conception et la construction de ses propres jeux, gage de sa passion pour les escape games.