Escape GameArchivesMaze of Hakaina

Maze of Hakaina

🕵 Cette salle a été testée à Komnata Quest Manhattan à New York, avant la fermeture de l’établissement en juillet 2019.

Enseigne d’escape game créée en Russie en 2014, Komnata Quest s’est depuis déployée dans une quarantaine de villes aux États-Unis, en Russie et même en Europe, notamment à Barcelone. A New York, Komnata Quest compte une dizaine de rooms différentes réparties dans trois locaux. « Maze of Hakaina », « Le labyrinthe d’Hakaina » en français, vous attend à Manhattan, au cœur du Financial District, à deux pas de Wall Street.

L’avantage de cette enseigne d’escape game c’est que, contrairement à la majorité des établissements d’Amérique du Nord, ses réservations fonctionnent sur le même modèle qu’en Europe : même si la salle n’a pas atteint sa capacité maximale, elle sera dédiée à votre équipe uniquement et il est impossible qu’un autre groupe se greffe au vôtre.

Nous entrons dans la room, qui est plongée dans le noir. Notre game master nous accompagne, une bougie électronique à la main, et l’ambiance se fait tout à coup beaucoup plus inquiétante. Le maître du jeu nous explique notre mission du jour. Nous en avons en réalité deux : nous devons sauver un petit garçon pris au piège dans un labyrinthe, avant de nous échapper avec lui.

Le scénario

« Pendant des siècles, il est resté inexploré et a attendu sa prochaine victime… Pour le labyrinthe d’Hakaina, le moment est enfin arrivé : un malheureux petit garçon est entré dans le labyrinthe et a réveillé le terrible pouvoir qu’il renferme. A vous de suivre les traces des anciens guerriers samouraïs et d’explorer les horribles couloirs du labyrinthe pour sauver le garçon, du moins ce qu’il en reste. Vous devez faire vite ! Hakaina, la malveillante gardienne du labyrinthe, réveille ses démons tous les jours au coucher du soleil. Dans une heure le soleil disparaîtra, et vous avec lui… »

Un filet de lumière éclaire à présent la pièce. Nous sommes immédiatement frappés par l’agencement original de la room, qui retranscrit bien l’idée que l’on a d’un labyrinthe. On ne sait pas ce que l’on va trouver derrière chaque mur, chaque virage, on est loin d’être rassurés… C’est bien sûr le but de Komnata Quest : l’enseigne souhaite vous faire perdre vos repères et vous perturber. Pour cela, elle utilise également l’obscurité : ce sera votre pire ennemie dans « Maze of Hakaina » ! Vous regarderez le moindre rayon de lumière comme une oasis dans le désert. Une bande-son creepy complète parfaitement le tableau, et l’atmosphère que parvient ainsi à installer Komnata est très réussie.

Une ambiance prenante, qui fait oublier les défauts du décor

Les décors, eux, auraient pu être plus impressionnants et plus réalistes : même s’ils sont habilement valorisés par la mise en scène, ils sont assez simples et manquent de crédibilité. Mais l’atmosphère forte et prenante permet d’oublier ce point faible, et l’immersion globale reste malgré tout très bonne.

A Komnata Quest, les indices sont à la demande, et la manière de les réclamer contribue d’ailleurs elle aussi à renforcer l’ambiance. Dans « Maze of Hakaina », pas de bouton sur lequel appuyer ou de talkie-walkie dans lequel crier mayday, mais une petite mise en scène à effectuer, intégrée au scénario, que l’on vous laisse découvrir sur place.

Le jeu est linéaire, il est en majorité composé de manipulations et de fouille. Vous trouverez peu de cadenas, surtout des actions à réaliser. Dans cette room, c’est votre sens de l’observation qui vous sera le plus utile ! Or, faire preuve d’observation dans l’obscurité n’est pas ce qu’il y a de plus évident. Plus que jamais, fouillez bien tous les recoins et repassez les uns derrière les autres.

Les énigmes que renferme le labyrinthe sont dans l’ensemble assez classiques. Elles sont parfois intégrées à la narration, parfois pas. Tout au long de votre périple, vous en apprendrez davantage sur les démons qui vivent dans le « maze », et devrez régulièrement vous servir de ces informations pour progresser.

Deux missions à accomplir, des démons à vaincre

Ne pensez pas que vous aventurer dans le labyrinthe d’Hakaina est sans risque : les créateurs de la room vous ont préparé une surprise qui ne vous laissera probablement pas indifférent ! Vous pourrez d’ailleurs vous échapper sans la déclencher, il serait pourtant dommage de passer à côté.

Bilan : les énigmes de « Maze of Hakaina » ne sont pas particulièrement originales et ne sont clairement pas le point fort de la salle, mais le jeu peut malgré tout valoir le coup pour son atmosphère déroutante. Dans cette aventure, il y a de fortes chances pour que vous perdiez vos repères. Une seule solution pour retrouver l’air libre et votre home sweet home : être plus fort et plus malin que les créatures qui protègent le labyrinthe… Bonne chance !

Découvrez le teaser vidéo de « Maze of Hakaina » :