Escape GameBarceloneGolden PopCatacumbas

Catacumbas

15% Fouille
50% Manipulation
35% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👍 Très bien
  • Prix
    25€/joueur
  • Nombre de joueurs
    4 à 8 joueurs

Escape game non jouable en anglais

Golden Pop est une enseigne d’escape game située tout près du parc de la Ciutadella, dans le centre de Barcelone. Sa première salle, « Catacumbas », jouit d’une excellente réputation parmi les passionnés de jeux d’évasion. Certains joueurs très expérimentés la classent même parmi les meilleures du monde. En ce mois de mai 2019, nous étions donc impatients de découvrir cette aventure de 90 minutes.

Pour pouvoir réserver « Catacumbas », deux prérequis :

  • Former une équipe de quatre explorateurs minimum, car un mécanisme exige la présence de quatre personnes ;
  • Maîtriser l’espagnol, car la room fourmille d’instructions dans un vocabulaire exigeant et parfois volontairement cryptique.

Golden Pop s’est aménagé un bel espace d’accueil qui a des airs de cinéma de quartier. De grandes affiches de film et une machine à popcorn vous attendent à l’entrée. On vous distribuera d’ailleurs des cornets remplis de ces friandises, que vous pourrez déguster dans une petite salle de projection, pendant un court-métrage qui fait office d’introduction.

À ce stade, même si nous ne pouvions pas nous empêcher de penser que le film diffusé était un peu long, nous étions bluffés par cette mise en bouche hyper immersive et avions hâte que le jeu, qui est inspiré des aventures d’Indiana Jones, démarre.

La suite fut pourtant un véritable cauchemar…

Le scénario

« Pendant de nombreux siècles, les légendes qui entouraient l’alchimie ont fait partie des plus grands mystères de l’histoire. Si les alchimistes prétendaient pouvoir transformer les métaux en or, leur but principal était de s’emparer de la pierre alchimique, objet auquel on attribue des propriétés magiques, notamment l’immortalité. L’interprétation des derniers écrits trouvés sur le sujet laissent penser que cette pierre pourrait être localisée dans les catacombes de Minos, sur l’île de Crète. Vie éternelle, richesse infinie… Des objectifs que beaucoup d’aventuriers ont cherché à atteindre pendant des décennies. Mais tout ceci ne sont que mythes et légendes, n’est-ce pas ? »

50% de mécanismes cassés

« Catacumbas » propose de très beaux et surprenants décors, là n’est pas le problème. Le problème, c’est que nous n’avions jamais joué dans une salle aussi buguée. Nous estimons à 50% environ le pourcentage de mécanismes qui ne fonctionnait pas durant notre partie. Deux cas de figure différents se sont présentés à nous :

  • Soit nous avons lutté pendant de nombreuses minutes pour les faire fonctionner correctement, sans succès, et notre game master a fini par les activer à distance ;
  • Soit, constatant qu’ils ne réagissaient pas et/ou semblaient ne pas être activés, nous avons perdu du temps à nous demander comment ils fonctionnaient alors qu’ils étaient tout simplement hors service.

Deux moments du jeu sont représentatifs de l’expérience que nous avons vécue. Le premier concerne un passage secret qui, dans la version initiale du jeu, est censé être verrouillé lorsque l’équipe entre dans la room. Le jour de notre venue, il était ouvert d’emblée, et effectuer une action à l’intérieur de la pièce en question… ouvrait un peu plus la porte du passage secret sans que cela n’ait aucune utilité ! Un non-sens total. Mais le meilleur restait à venir…

Une partie du décor inaccessible pour cause de bug

Le comble, c’est que toute une partie de la salle était inaccessible à cause d’un dysfonctionnement électronique : nous n’avons ainsi jamais pu l’explorer. « La moitié de la room se trouve dans la partie où vous n’avez pas pu aller », nous confiait une amie qui y avait joué quelques mois avant nous. « Vous avez loupé 50% du jeu », nous confirmaient des blogueurs barcelonais spécialisés dans l’escape game. Il était impossible de récupérer les éléments situés dans la portion de décors inatteignable, et par conséquent de résoudre certains casse-têtes qui se trouvaient pourtant à l’endroit où nous étions.

Après de multiples incompréhensions, nous nous sommes attaqués à l’une des énigmes finales. Ici, pour faire face aux bugs, Golden Pop avait improvisé un casse-tête de remplacement tiré par les cheveux sur lequel nous nous sommes longtemps pris la tête. C’est exactement ce que l’on a ressenti dans cette salle le jour de notre test : l’impression que les gérants composent sans cesse avec les problèmes techniques en bricolant par-ci par-là dans l’espoir de présenter un jeu potable au public, sans succès.

Une game master spécialiste du bullshit

Lors du débriefing, la réaction de notre game master fut tout aussi accablante : elle a reconnu quelques bugs dans la room (pas tous), mais nous a soutenu que la portion de décors inaccessible que l’on apercevait, là-bas au loin, n’avait « jamais servi au jeu. C’est uniquement pour le staff, pour l’électronique. » Un beau mensonge.

Quand on raconte notre mésaventure à des joueurs qui ont découvert « Catacumbas » plusieurs mois avant nous, tous sont aussi hallucinés qu’atterrés. Eux ont eu la chance de vivre une belle expérience dans cette salle à gros budget qui, quand elle était fonctionnelle, proposait des moments mémorables fantastiquement bien mis en scène.

Des pistes pour comprendre cette situation

Que s’est-il passé pour que cet escape game, qui était génial il n’y a pas si longtemps, soit aujourd’hui dans un tel état de décomposition avancée ? Après avoir interrogé blogueurs et gérants locaux, il semblerait qu’un des associés à l’origine de la création de Golden Pop, et plus précisément le concepteur et la tête pensante du projet, ait été contraint de quitter l’entreprise en février 2019. Depuis, les quatre autres essaient de maintenir la barque hors de l’eau… Un mois avant notre test, la room avait d’ailleurs fermé pendant plusieurs semaines pour cause de maintenance… ce qui n’a manifestement pas suffi. Lors de notre passage, « Catacumbas » avait touché le fond et nous ne pouvons pas vous conseiller cette salle.

Découvrez le teaser vidéo de « Catacumbas » :