Escape GameBarceloneQuesterosRise of the Machines

Rise of the Machines

20% Fouille
60% Manipulation
20% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    7 - 45€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

Escape game jouable en anglais

Questeros se trouve au cœur du quartier de l’Eixample à Barcelone, à quelques mètres de la station de métro Urgell. Malgré ce que laisse penser son nom, cette enseigne d’escape game ne puise pas son inspiration dans des séries télés, mais dans des films :

  • Sa room « A Nightmare on Diputacio Street » est tirée de l’univers de Freddy – « A Nightmare on Elm Street » en VO ;
  • « Houdini’s Escape » rappelle la mini-série avec Adrien Brody basée sur la vie du célèbre magicien ;
  • Quant à « Rise of the Machines », ce n’est autre que le sous-titre de « Terminator 3 ». Si vous aviez un doute, l’illustration de Schwarzenegger sur la porte des toilettes devrait finir de vous convaincre. C’est d’ailleurs l’occasion d’apprendre que dans la version espagnole de « Terminator 2 », Schwarzie dit… « Sayonara, baby. »

Bref, retournons à notre guerre des machines : nous sommes en 2250 et l’Humanité compte sur vous !

Le scénario

« An 2250. Une poignée de survivants de la Résistance se bat depuis plusieurs années pour reprendre le contrôle de la planète des mains des Machines, sans succès. Mais aujourd’hui, l’espèce humaine a des chances de victoire. Les rebelles ont en leur possession de vieilles archives et de vieux plans de l’entreprise qui a conçu ces monstres mécaniques il y a très longtemps. Dans le repaire ennemi, vous avez découvert un tunnel menant à l’un de vos anciens bunkers. Vous êtes l’équipe d’intervention chargée de réactiver cet ancien abri et d’atteindre le réacteur principal des Machines. Vous n’avez que 60 minutes pour détruire ce centre névralgique et changer radicalement le cours de cette guerre. »

Il y a urgence ! Pas une seule seconde à perdre, nous partons en intervention : notre game master ouvre un rideau métallique roulant, nous demande de nous placer à un endroit précis à l’intérieur de la pièce et referme l’accès. Nous sommes seuls, plongés dans l’obscurité. Une voix retentit alors et nous explique la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Nous sommes face au fameux tunnel qui mène à l’entrée du bunker. Nous n’en distinguons pas l’issue, ce qui renforce son réalisme. La première étape du jeu nous plonge directement dans l’action, parfait pour se mettre dans l’ambiance…

Notre première impression concernant le décor est bonne : il est froid, bétonné, métallique et assez dépouillé… bienvenue dans un monde post-apocalyptique ! Par la suite, il sera malheureusement assez inégal : on a parfois du mal à comprendre dans quelle partie du bunker on se trouve.

Des défauts mais de bons moments

« Rise of the Machines » est une salle qui propose beaucoup de manipulations : fouille et réflexion n’y occupent pas une part prépondérante.

Vous aurez à accomplir plusieurs étapes avant de parvenir à votre ultime but, mais on a parfois eu du mal à comprendre ce que l’on était en train de faire et comment cela s’inscrivait dans l’histoire. Avec le recul et à tête reposée, le scénario est tout à fait intelligible, mais dans la salle et dans le feu de l’action, ce n’est pas toujours évident. Il y a souvent de bonnes idées scénaristiques et de bonnes intentions, mais leur retranscription en énigmes pêche régulièrement.

Cela dit, vous pourrez passer de très bons moments dans cet escape game car la room est très distrayante, en particulier une phase de jeu qui est assez impressionnante : nous parions que tous les membres de votre équipe se battront pour la réaliser ! Avis aux amateurs de jeux vidéo de type « beat them all ».

« Rise of the Machines » n’est pas très dense, évitez donc de venir à cinq ou six joueurs : une team de trois sera parfaite pour vaincre Terminator et toute sa clique. Dépêchez-vous d’agir avant qu’il ne soit trop tard : l’avenir de l’Humanité est entre vos mains…