Escape GameBarceloneUnreal Room EscapeThe Narcos

The Narcos

30% Fouille
50% Manipulation
20% Réflexion
  • Thème
    Cambriolage
  • Niveau
    Difficile
  • Immersion
    👏 Excellent
  • Prix
    16 - 33€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 7 joueurs

Escape game jouable en anglais

Unreal Room Escape est mondialement réputé pour sa salle « La Mina », numéro 1 de notre top des meilleurs escape games de Barcelone. Depuis janvier 2019, cette enseigne de jeux d’évasion propose une deuxième room dans le même local : « The Narcos ». Pour la découvrir, il faudra vous rendre à L’Hospitalet de Llobregat, une commune limitrophe de la capitale catalane, facilement accessible en métro grâce à la ligne L1.

Prenez soin d’aller au petit coin au préalable car, comme pour « La Mina », vous serez dans le feu de l’action dès la porte de l’établissement franchie. Impossible de passer aux toilettes avant le début de l’aventure, or elle pourra durer jusqu’à 90 minutes… Ne comptez pas sur votre game master pour rappeler ce qu’est un escape game ou expliquer d’éventuelles consignes de sécurité : vous n’êtes pas dans un jeu, vous êtes des narcos, pendejos !

Le scénario

« Depuis de nombreuses années, les cartels de la drogue mènent une bataille sanglante et acharnée pour élargir autant que possible leur territoire, devenir les plus riches et les plus puissants de la région. Aujourd’hui, nous sommes sur le point d’aller encore plus loin dans ce trafic avec le lancement d’une nouvelle substance : le Dextronetol. Mais avant cela, nous avons quelque chose à régler… Le cartel de Salazar, notre principal rival, nous a volé 4 kg de Dextronetol et nous devons remettre la main dessus le plus rapidement possible. Prêt à piétiner vos concurrents ? »

Cette salle est dans la droite lignée de « La Mina ». On y retrouve en effet les points forts qui ont fait la renommée de la première salle d’Unreal Room Escape, en premier lieu sa densité incroyable et sa générosité : dans « The Narcos », une bonne trentaine d’énigmes vous attendent, soit deux fois plus en moyenne que dans une room classique. Ces casse-têtes sont la plupart du temps assez simples et intuitifs, tout est fait pour que vous en résolviez un toutes les 2 ou 3 minutes, pour que le rythme de votre partie soit très soutenu de la première à la dernière seconde. Une profusion d’actions à effectuer, d’énigmes à résoudre, de pièces à fouiller… Vous aurez un peu l’impression d’être dans une « salle sans fin » et n’aurez pas le temps de flâner !

Une énigme toutes les 2 minutes, 4 kg de drogue à récupérer

L’enseigne de Barcelone a construit son jeu autour d’un fil rouge intelligemment mis en place, qui fera un peu office de barre de progression. Vous êtes là pour récupérer vos 4 kg de Dextronetol volés par le cartel de Salazar, ne perdez pas cet objectif de vue.

Dans un escape game, la découverte d’une nouvelle pièce de jeu est toujours vécue comme une récompense. Ici, exactement comme dans « La Mina », vous serez servi ! La surface exploitée par Unreal Room Escape est très grande, vous explorerez de nombreuses pièces, dont l’agencement vous réserve deux surprises teintées d’humour… Chacune de ces pièces vous permettra de découvrir une facette des cartels de la drogue, un peu comme si l’appartement de Salazar dressait le portrait complet du parfait petit narco.

L’établissement barcelonais aime prendre des risques et vous serez étonné par un des objets qu’il met à la portée des joueurs, de quoi faire cauchemarder tout gérant d’escape game… À tel point que nous avons préféré demander à plusieurs reprises à notre game master si nous devions réellement effectuer cette action interdite dans 99,99% des salles. On peut d’ailleurs noter que certaines équipes ont utilisé cet « outil » à mauvais escient, détériorant au passage un élément de la salle.

Comme dans la cour de récré

La toute fin de l’aventure réserve un rebondissement qui vous rappellera sans doute votre enfance et l’époque de la cour de récré. Une manière très amusante et satisfaisante de clore la mission !

Mais « The Narcos » compte aussi des points un peu plus faibles, c’est pourquoi elle n’atteint pas selon nous le niveau exceptionnel de « La Mina » : ses décors sont moins dépaysants et surprenants, et leurs finitions sont moins peaufinées ; il faut attendre les dernières secondes pour que le jeu prenne une tournure épique, et le reste manque sans doute de quelques moments marquants ; enfin, beaucoup d’accessoires sont fixés aux décors, ce qui peut nuire à l’immersion. Sur ce dernier point, on comprend le parti pris de l’enseigne étant donné l’ampleur de la tâche réservée aux game masters. Selon le GM qui nous a accueillis, il faudrait en effet 20 minutes pour ranger la room après chaque partie, alors on n’imagine même pas si tous les objets pouvaient être déplacés, ce serait un véritable chantier…

Comme dans « La Mina », les énigmes n’ont malheureusement pas de sens étant donné le scénario, elles sont simplement là pour vous divertir : il est improbable que dans la vraie vie vous soyez confronté à ce genre de situation pour infiltrer la maison d’un narco.

Si vous formez un duo de joueurs, cet escape game représentera une véritable course contre-la-montre… Avant de vous lancer, buvez quelques cafés et répétez la devise de tout narco qui se respecte : plata o plomo !

Découvrez le teaser vidéo de « The Narcos » :