Escape game

Mittsu Doa

Thème
Science-Fiction
Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👍 Très bien
Prix
27 à 45€/joueur
10 %
Fouille
40 %
Manipulation
50 %
Réflexion

Tempus Fugit est une enseigne d’escape game installée à Beauchamp. Lors de notre passage dans cette ville du Val-d’Oise, en mars 2023, l’établissement proposait quatre salles. Nous avons découvert les deux plus récentes, « Les oubliés » et « Mittsu Doa ». Cette dernière, une aventure de science-fiction inaugurée en octobre 2021, emmène les joueurs en voyage sur l'archipel japonais.

Le scénario

« Une destination, le Japon. Une mission, le temps. Découvrez le pays du Soleil-Levant. Embarquez pour un voyage hors du commun, un voyage à travers le temps ! Suite à un dérèglement du temps, des failles temporelles se sont ouvertes et il semblerait que la source de ces anomalies se situe au Japon. Vous êtes sélectionnés pour intégrer l'Alpha Team dans le but de “réparer” le temps en traversant plusieurs époques. Ce voyage vous conduira donc dans un Japon tantôt familier, tantôt étranger. Mais lequel ? Le mystère reste entier… »

Un gameplay conceptuel audacieux

Tempus Fugit a la bonne idée de proposer des espaces d’accueil thématisés, propres à chaque room. C’est ainsi que nous déboulons dans une toute petite pièce où un joli comptoir de bar à l’esthétique nipponne nous attend. Nous prenons naturellement place sur ses haut tabourets et laissons notre contact nous présenter la mission du jour. Cet agent de l'Alpha Team s’appuie notamment sur une tablette à la fonctionnalité assez surprenante qui, via une animation simple mais bien trouvée, s’intègre parfaitement au briefing. Il est ensuite temps d’entrer dans le vif du sujet...

Les plus curieux d’entre vous ont peut-être déjà googlé les mots « Mittsu Doa », qui donnent son nom à cet escape game… Il s’agit sans grand étonnement de termes japonais. Sachez qu’ils font directement allusion aux toutes premières secondes de l’expérience qui, il faut bien le dire, sont déroutantes ! On a du mal à croire que l’enseigne nous offre réellement ce choix et cette liberté, mais c’est pourtant bel et bien le cas. Ce choix est réalisé « à l’aveugle », ce qui lui enlève un peu de son intérêt, certes, mais permet en revanche de conserver intactes quelques surprises…

La décision que vous prendrez alors aura un impact majeur sur le déroulé de votre partie. Si ce gameplay conceptuel très audacieux, qui est le point fort de l’aventure et a dû être un vrai casse-tête à implémenter, fonctionne parfaitement, c’est parce que toute la structure du jeu a bien sûr été pensée en fonction de cette contrainte. Vrai travail d’orfèvre, le résultat est d’une originalité rare. 

Une exploration temporelle dynamique

« Vous êtes sélectionnés pour intégrer l'Alpha Team dans le but de “réparer” le temps en traversant plusieurs époques », annonce le scénario. Sur ce point, Tempus Fugit ne cultive donc pas le mystère ! Le Japon, son histoire et sa culture ont donné naissance à des univers un peu clichés et facilement identifiables, qui se prêtent parfaitement à une telle exploration temporelle. La découverte régulière d’environnements très différents permet ainsi de dynamiser le rythme de « Mittsu Doa ». Sur le fond en revanche, les décors n’ont pas vraiment réussi à nous transporter, à nous faire oublier que nous n’étions que dans un jeu. Leur aspect un peu trop dépouillé n’a sans doute pas aidé. Une époque en particulier est à notre avis peu convaincante, notamment en raison des matières utilisées pour la représenter.

Qu’en est-il des énigmes ? Elles jouent finalement peu avec l’idée de voyage dans le temps, de paradoxes et d’anomalies temporelles… ce qui est bien dommage car ces passages-là sont les plus immersifs. Le reste est un peu plus banal et passe-partout, les casse-têtes n'ayant par exemple parfois pas vraiment de ligne directrice, en particulier dans l’une des périodes traversées. Les étapes, qui sont très fluides sauf exceptions, mettent majoritairement à l’honneur la réflexion, juste devant les manipulations. La fouille, a contrario, est une composante très peu présente.

À noter que la difficulté de certaines énigmes est modulable en temps réel. Autrement dit, si votre game master constate que vous êtes à la peine et/ou en retard sur le timing de référence, il n’hésitera pas à intervenir à distance pour vous rendre la tâche un peu moins compliquée, sans que vous ne vous en rendiez forcément compte.

« Mittsu Doa » développe une idée finale intéressante que l’on n’avait encore jamais croisée et qui, à l’image des premières secondes de l’expérience, est très surprenante. Ces deux séquences sont d’ailleurs selon nous comparables : toutes deux proposent un concept fort et marquant extrêmement singulier, mais dont les joueurs ne profitent finalement pas pleinement, principalement parce qu’ils n’ont aucun moyen d’apprécier ni de mesurer les impacts de leurs choix. Une ultime étape nerveuse, vectrice de rebondissements ou de tensions, accompagnée d’un bel effet wahou qui fait mouche, aurait peut-être été plus efficace pour achever cet agréable et intelligent voyage dans le temps japonais.

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 94% de satisfaction

71 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 24 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9.6/10
 Décors et immersion
9.4/10
 Qualité des énigmes
9.2/10
 Fun
9.5/10
 Accueil et game mastering
9.6/10