Escape GameLyonJohn DoeLe temple de l’infini

Le temple de l’infini
75% satisfaction

20% Fouille
40% Manipulation
40% Réflexion
  • Thème
    Pyramide | Temple
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👍 Très bien
  • Prix
    22 - 38€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

Après avoir ouvert à Lille, John Doe s’est implanté dans quelques autres grandes villes de France comme Nantes, Bordeaux, Strasbourg ou encore Lyon, où son local a été inauguré en novembre 2019 dans le quartier de La Part-Dieu.

Dans les établissements de ce réseau d’escape game, les joueurs incarnent des agents secrets en infiltration qui luttent contre l’organisme Eclipse. C’est le cas dans le quatrième scénario créé par John Doe, dont le thème est très original. Vous en avez marre des temples mayas, vous en avez soupé des temples aztèques ? Qu’à cela ne tienne, voici venu l’heure d’explorer la maison de Bouddha…

Le scénario

« Objet : Ordre de mission
Agent(s) affecté(s) : John Doe
Description de la mission : Au cœur de l’Himalaya, un ancien temple bouddhiste renferme de curieux mystères… Nous avons décelé sur nos radars une source énergétique anormale ! Encore un coup d’Eclipse ? Nous avons besoin d’agents téméraires pour comprendre les sombres activités que le temple renferme. »

Chez John Doe, le jeu commence un peu avant le jour J… Vous devriez en effet recevoir un intriguant mail : « Notre intelligence artificielle Alice P-482 a besoin de vous ! Allez lui parler en cherchant “Alice P-482” sur Facebook Messenger. » Ce chatbot attend que vous lui communiquiez des informations essentielles à propos de votre mission ! Pour cela, il faudra résoudre quelques énigmes préparatoires teintées d’humour, qui vous plongeront d’ores et déjà dans le vif du sujet. Ce qui est très intéressant, c’est que cette phase vous permettra d’obtenir un indice sur l’un des casse-têtes présents dans la room que vous vous apprêtez à découvrir. Autrement dit, si vous réussissez cette épreuve initiale, vous serez récompensé et entrerez dans la salle avec une indication qui vous fera gagner un peu de temps. Une excellente idée.

Un thé avec Bouddha

Les temples bouddhistes se démarquent généralement par leurs couleurs vives, leur design chargé, leurs impressionnantes statues. Même s’il reste dépaysant, « Le temple de l’infini » est finalement assez épuré, élégant et sobre. Les teintes de bois y côtoient des tons jaunes et orangés. On y trouve notamment de très étonnantes… armoires verrouillées.

Loin du stress vécu lors du désamorçage de bombe dans la mine de Black Rock, de l’infiltration incognito dans le casino Magnifico ou de l’intervention à risque dans la prison de Blue Castle, ici nous sommes bercées par une ambiance zen, un environnement visuellement apaisant et confortable. Notre game master nous rappelle que nous avons un objectif à atteindre, nous le remercions car nous étions à deux doigts de nous arrêter pour boire le thé avec Bouddha.

Après quelques minutes de jeu, ce n’est d’ailleurs pas un « simple GM » qui prend contact avec nous mais un complice dont la voix résonne dans la pièce et qui dit nous observer grâce à un drone. Ce que l’on a du mal à croire étant donné que nous sommes dans un lieu clos pas très haut de plafond. Si un drone nous observe, il doit certainement être invisible… Quelques dizaines de minutes plus tard, ce principe est complètement laissé de côté par le maître du jeu, qui n’est alors plus dans la peau d’un personnage mais plutôt d’un spectateur extérieur à l’aventure, intervenant sur un ton blagueur, sans intégrer ses indices au scénario. Deux styles de game mastering complètement différents en une seule partie donc, ce qui fut assez déroutant. Le briefing introductif des agents John Doe étant assez sérieux et très intégré au storytelling global de l’enseigne, le tout premier nous a semblé plus cohérent.

Un jeu en deux temps

« Le temple de l’infini » ne compte pas énormément de fouille. On y trouve très peu d’objets et d’accessoires, et les différentes zones traversées sont relativement vides et épurées, ce qui est justifié au vu de leur nature. Manipulations et réflexion se partagent la plus grosse part du gâteau de manière équilibrée. Le jeu n’inclut qu’un seul cadenas, que les créateurs ont d’ailleurs pris soin de cacher.

La première partie du jeu propose une série de manipulations ludiques et d’énigmes que vous enchaînerez sans qu’elles soient vraiment intégrées à l’intrigue : vous devrez simplement suivre les indices que vous trouverez au sein du temple, sans vous poser de questions et sans chercher à comprendre le but de ces actions. Laissez parler votre instinct spirituel, laissez-vous porter par la flamme divine !
Le reste du jeu, lui, s’inscrit davantage dans une série de procédures plus concrètes et intelligibles. La salle devient alors plus immersive car on se sent davantage concerné par ce qui s’y déroule.

Les joueurs ne sont pas forcément envoyés où ils le pensent

Sauf exceptions, notamment un mécanisme sur lequel nous avons buté car sa manière de fonctionner nous a paru absconse, les casse-têtes sont assez faciles à appréhender. On comprend rapidement ce que l’on attend de nous, ce qui est agréable.
L’une des dernières énigmes pourra exiger du sang-froid et récompensera l’organisation dont vous aurez fait preuve tout au long de la mission. Ainsi, même si cette étape n’a rien de très palpitante en elle-même, le stress pourra être de la partie à ce moment du jeu.

John Doe a fait le choix de raconter une histoire, ce que l’on apprécie toujours. Ce scénario est développé par le biais d’un moyen pas très original, certes, mais très efficace, ce qui permet d’amorcer un énorme rebondissement. Un peu à l’image de sa room « Le casino Magnifico », l’enseigne cherche à surprendre les joueurs, qui ne sont pas forcément envoyés où ils le pensent !

À noter que lors de notre passage, John Doe était sur le point de mettre en place un effet spécial extrêmement prometteur, un gros effet wahou qui manque certainement à cette salle pour qu’elle intègre les must-do de la ville. Si la promesse est tenue, cet escape game pourrait valoir le déplacement rien que pour profiter de cet impressionnant et amusant dispositif. À suivre…

Découvrez le teaser vidéo de la salle « Le temple de l’infini » :