Escape GameLyonMission ÉvasionNuit d’ivresse

Nuit d’ivresse
97% satisfaction

20% Fouille
45% Manipulation
35% Réflexion
  • Thème
    Prison | Évasion
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👌 Parfait
  • Prix
    16 - 50€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 8 joueurs

Lors d’un passage à Lyon, en octobre 2017, nous avions eu l’occasion de découvrir Mission Évasion. L’enseigne d’escape game venait tout juste d’ouvrir ses portes. Le coup de cœur fut immédiat. Nous avions apprécié leurs aventures saupoudrées d’humour tout en restant exigeantes sur le plan intellectuel.

Quand nous avons appris que l’établissement inaugurait une nouvelle salle, après plus d’un an de travaux, nous avons planifié un nouveau voyage. Deux ans après jour pour jour, nous revoilà en Auvergne-Rhône-Alpes. À l’issue d’une soirée arrosée, nous nous retrouvons piégés dans « Nuit d’ivresse ». Mais que s’est-il passée durant cette petite fête prévue à la dernière minute ?

Le scénario

« Prenez un grand shaker et mélangez-y un anniversaire, des amis déjantés et un maximum d’animations. Vous obtiendrez à coup sûr un délicieux cocktail de trous de mémoire, de nombreux dégâts, un appartement méconnaissable. Une situation inattendue de laquelle il faudra vous extirper. Y arriverez-vous ? »

Règle 1 : oublier le chronomètre

« Nuit d’ivresse » n’est pas un escape game conventionnel. Tant et si bien que si vous jouez la montre, vous risquez de passer à côté de ce qui fait le sel de cette aventure : l’amusement. Les créateurs de cette salle ne s’en cachent pas et nous ont alerté avant notre entrée dans la room : « Si vous vous focalisez uniquement sur la résolution des énigmes, vous risquez de sortir bien avant les 60 minutes imparties. »

Mais cette mise en garde paraît légèrement exagérée. En effet, « Nuit d’ivresse » reste une salle d’escape game à part entière. Vous aurez besoin de vous creuser les méninges pour progresser dans cette aventure. Comme on pouvait s’en douter, elle fait la part belle aux manipulations. Ces dernières, très ludiques, nécessiteront à la fois rigueur et organisation. Un point qui pourra vous causer des soucis : la fouille. Même s’il n’y aura que peu de choses à chercher dans la salle, le nombre pléthorique d’objets de décoration rendra leur recherche plus compliquée.

Comme à son habitude, Mission Évasion a mis le paquet sur l’interaction entre les joueurs et le maître du jeu. C’est l’un des points forts de l’enseigne. Nous avions déjà pu apprécier leur travail dans « Mafia du dimanche » et « Excursion carcérale ». Dans « Nuit d’ivresse », les créateurs vont encore plus loin, ponctuant l’aventure d’une multitude de défis en tout genres – et souvent assez osés. Cet aspect du jeu permet à l’enseigne de relancer la partie et d’éviter les temps morts.

Règle 2 : ne pas se prendre au sérieux

S’il y a bien un thème que les fondateurs de Mission Évasion maîtrisent, c’est celui de la fête. En effet, quand ils ne créent pas des jeux d’évasion, Antoine et Bastian organisent des soirées déjantées en boîte de nuit. Ils ne pouvaient pas se permettre de rater cette salle.
Le constat est unanime au sein de notre équipe : cet escape game est une vraie réussite. La décoration, colorée, est une invitation à la fête. La salle regorge d’objets osés ou décalés, qui s’intégrent à merveille dans l’histoire. L’enseigne s’est aussi dépassée avec l’intégration d’un élément de décor hors normes qui vient parfaire le côté décalé du jeu.
On a aussi apprécié la façon d’utiliser certains objets et machines propres à l’univers de la nuit pour en faire des manipulations.

Évidemment, Mission Évasion n’a pas fait l’impasse sur l’habillage sonore. Une soirée sans bon son est inconcevable !

Petite mise en garde : compte tenu de la thématique, nous vous conseillons de ne pas jouer cette salle avec n’importe qui. Privilégiez des amis proches avec qui vous avez l’habitude de déconner. Cela vous permettra de laisser place à votre créativité et d’éviter toute gêne vis-à-vis des autres membres de l’équipe.
Car à l’image des films de la franchise « Very Bad Trip », « Nuit d’ivresse » rime avec humour potache et références grivoises. Mais même si le décor fourmille d’objets coquins (voire très coquins), même si le game master vous proposera des défis osés, la mission ne tombe jamais dans le vulgaire.

En résumé, « Nuit d’ivresse » est à la hauteur de la réputation de Mission Évasion. Un jeu original et fun qui demande de la réflexion : que demander de mieux ?