Escape game

Soviet

Thème
Histoire | Patrimoine culturel
Nombre de joueurs
2 à 6 joueurs
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👍 Très bien
Prix
25 à 45€/joueur
Langues
Français, Anglais
25 %
Fouille
35 %
Manipulation
40 %
Réflexion

Depuis décembre 2019, la ville de Lyon abrite une agence de voyages spatio-temporels : Odysseus. Sa mission est hautement importante. Elle permet aux agents du monde entier de remonter dans le temps pour réparer des paradoxes temporels générés par des personnes malintentionnées. Déjouer un projet nazi d'assèchement de la mer Méditerranée, éviter qu'un virus décime la population mondiale au début du XXe siècle : voici les missions à relever, respectivement dans « Atlantropa » et « Pandémie ».

Cette fois-ci, dans « Soviet », nous sommes envoyés en pleine guerre froide...

Le scénario

« Vous partez en mission aux États-Unis, dans les bureaux de la CIA, en 1967. Anomalie identifiée : les Soviétiques ont pris le contrôle du monde. Nous ne comprenons pas comment cet événement a pu arriver.

Notre seule piste est de récupérer un document classé secret défense. Ce document classifié est primordial pour comprendre comment l’Histoire a changé. Mais attention, lors de votre infiltration vous ne serez certainement pas seuls. »

What if... ?

Iris, une organisation qui tente de modifier le passé pour détruire notre présent, a encore frappé ! Ni une ni deux, nous prenons place à bord du Télémaque, une machine à voyager dans le temps fabriquée par Odysseus. Ce véhicule à l'allure steampunk a l'air moins perfectionné qu'une navette de SpaceX, mais il paraît qu'elle est plus fiable !

Arrivés dans le QG de la CIA, nous sommes frappés par l'ambiance qui y règne. On aurait pu s'attendre à un vaste plateau rempli de bureaux où pas une feuille ne dépasse. Mais les méfaits perpétrés par Iris ont radicalement changé le cours de l'histoire. La pièce dans laquelle nous arrivons a un air de fin du monde ou de squat. Un vrai capharnaüm avec des tags, des masques à gaz... Rien de très rassurant.

Après quelques – longues – minutes, nous arrivons à nous faufiler dans un bureau et là, l'empreinte soviétique nous saute au visage. On retrouve tous les clichés auxquels on était en droit de s'attendre : casquette militaire, drapeau de l'Union soviétique... Le symbole de la faucille et du marteau est omniprésent ! C'est cette salle qui nous fait réellement comprendre que la face du monde a changé.

Cette mission est littéralement une course à travers le temps pour découvrir quel événement précis n'a pas pu avoir lieu dans le passé, générant une réécriture complète de l'histoire moderne. Ceci permet à l'enseigne de proposer un autre décor, qui tranche vis-à-vis de l'univers dans lequel nous évoluons pendant la majorité de l'aventure. Cette variété est la bienvenue car, sans elle, le jeu nous aurait paru monotone.

Une enquête... mais pas que

Odysseus s'est efforcé de créer une salle où chaque action réalisée a du sens. Le jeu prend progressivement la forme d'une enquête durant laquelle rien n'est laissé au hasard. Il y a un réel sentiment de progression régulier, rendant la résolution des énigmes très satisfaisante.

L'enseigne réussit aussi à casser le rythme en balançant des petits shots de pression qui transforment l'aventure en partie de cache-cache grandeur nature. Certes, pendant plusieurs minutes, le jeu est mis entre parenthèses, mais cette séquence est rafraîchissante. Elle permet de ne pas enchaîner trop rapidement des casse-têtes un peu complexes. D'autant qu'Odysseus ne fait pas du chronomètre une vertu cardinale : ce temps « perdu » ne vous pénalisera pas. Notons que ces moments sont rendus possible grâce à l'implication des game masters, qui font partie prenante du scénario. Ces derniers ne se limitent pas à la distribution d'indices.

Les plus curieux auront le plaisir de découvrir plusieurs références à la pop culture. Qui sait, ces dernières ont peut-être un intérêt pour la fin de votre mission...

Une mission... et des points

Car sauver le monde ne sera pas votre seul objectif ! Il s’agira aussi de marquer le maximum de points en accomplissant des quêtes annexes. Par exemple en retrouvant le plus de cartes postales possible au sein des lieux explorés. Un dilemme va alors se poser à de nombreuses reprises : progresser ou s'attarder dans les pièces pour trouver les différentes missives. Lors de notre visite, nous nous sommes pris au jeu... En revanche, notre équipe n'excellant pas en fouille, nous avons tout juste déniché la moitié des cartes. Beaucoup sont très bien cachées, et seuls les plus malicieux les débusqueront toutes.

Mais ce n'est pas tout ! Certaines actions n'ayant pas forcément de lien direct avec le jeu vous ramèneront également des points supplémentaires. Ces actions ne sont pas énoncées lors du briefing. Le seul moyen de les découvrir est de prêter attention à votre environnement...

Les trois scénarios d'Odysseus n'ont pas de lien les uns avec les autres. Vous pouvez les jouer dans l'ordre que vous souhaitez sans crainte de ne pas comprendre l'intrigue. Le Télémaque n'attend que vous !

Rémi Prieur par Rémi Prieur

Avis de la communauté : 90% de satisfaction

59 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 39 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9.6/10
 Décors et immersion
9.3/10
 Qualité des énigmes
8.7/10
 Fun
8.9/10
 Accueil et game mastering
8.9/10