Thème
Horreur | Paranormal
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👌 Parfait
Prix
24 à 35€/joueur
Nombre de joueurs
2 à 6 joueurs
Âge
dès 16 ans
35 %
Fouille
30 %
Manipulation
35 %
Réflexion

Vous avez une correspondance de quelques heures à Montpellier Saint-Roch ? Saurez-vous résister à l’appel de Live Corp., l’une des meilleures enseignes d’escape game de la ville, installée à seulement sept minutes à pied de la gare ?

Live Corp., autrement dit « Laboratory of Innovations and Various Experiments Corporation », est un laboratoire qui teste les compétences des êtres humains depuis 1932 ! Aujourd’hui, l’établissement n’a plus rien d’un cabinet hors d’âge : ses couloirs blancs épurés laissent au contraire deviner des installations à la pointe de la technologie, étroitement surveillées par ses deux mascottes canines, les adorables Nucky et Poncho.

La première expérience de Live Corp., nommée « Unity », entend évaluer les compétences de ses cobayes en matière de communication, de coopération et d’analyse. Quant à la deuxième, « Dollmaker », elle jauge la résistance des volontaires à la peur. Parce que nous sommes prêts à tout pour faire progresser la science, en ce mois de septembre 2021 nous avons accepté de servir de sujets d’étude...

Le scénario

« Montpellier, 2013. La petite Clémentine disparaît mystérieusement. Trois mois plus tard, c’est au tour de Marie, puis Sarah. La tragédie continue d’années en années, mais la police ne parvient pas à suivre une piste fructueuse. C’est suite à l’appel d’un voisin que Mr Robb fut inculpé de l’enlèvement de la dernière enfant portée disparue, Marion. Bien que le suspect nie toute implication, le cartable appartenant à l’enfant retrouvé chez lui suffit comme preuve. L’affaire est bouclée, mais il reste trop d’interrogations. Est-il responsable des autres disparitions ? Où sont les fillettes ? Sont-elles vivantes ? Retracer cette enquête pourrait vous aider à connaître la vérité, mais saurez-vous la supporter ? »

Les laborantins de Live Corp. pourraient très bien se contenter de placer leurs cobayes dans une pièce blanche et de les bombarder de jump scares afin de mesurer l’amplitude des bonds qu’ils effectueraient en réaction. Mais les scientifiques montpelliérains sont du genre consciencieux et jusqu'au-boutistes... Ils ont donc choisi d’immerger leurs cibles de manière la plus réaliste possible au sein d’une histoire cauchemardesque. Peut-on imaginer pire que des disparitions d’innocents enfants ?

Un début serein... Cela durera-t-il ? Non.

Pour nous impliquer au maximum dans l’intrigue, l’enseigne nous place dans la peau de détectives. Après avoir pris quelques minutes pour examiner des documents liés à l’enquête, nous voici sur le palier de l’appartement de l’homme inculpé. Nos investigations peuvent commencer.

Contre toute attente, elles débutent sereinement, sans sueurs froides. Les lieux sont bien éclairés et semblent sans danger. Cela durera-t-il ? Non. « Dollmaker » est un escape game interdit aux moins de 16 ans et cette contrainte se justifie sans peine : l’expérience vous réserve de nombreux jump scares, des éléments graphiques gores, une histoire horrible et lugubre, une présence menaçante quasi permanente, un final très angoissant… Mais « Dollmaker » n’est pas qu’une salle de brutes, bien au contraire. Sa mise en scène de l’horreur est pleine d’excellentes idées subtiles et originales :

  • Tout d’abord, les créateurs ont mûrement réfléchi à l’intensité qu’ils souhaitaient imposer tout au long du jeu. Leur volonté était que le stress ressenti par les joueurs monte en flèche au fil des minutes. Cette ascension du mont Ventoux version horreur fonctionne parfaitement : nous étions dans notre zone de confort durant les premières secondes, en panique totale durant les dernières.
  • La salle développe des idées de mise en scène astucieuses. On pense notamment à deux moments qui composent la dernière partie du jeu. Le premier pourra provoquer de vives discussions entre équipiers ; le second reprend avec maestria les codes des films d’horreur : le temps se suspend, le rythme cardiaque s’accélère, on se prépare au pire et il est déjà trop tard pour faire demi-tour… On avait déjà vu plusieurs fois cette idée exploitée dans une salle, mais jamais aussi bien. Par ailleurs, plus on avance et plus les décors sont réussis, participant à l’immersion parfaite qui est proposée.
  • « Dollmaker » fait partie de ces rooms dans lesquelles on n’affronte pas tant des énigmes qu’une personne… L’expérience repose en grande partie sur l’énergie débordante du game master, qui fera tout pour vous terrifier ! En effet, l’homme sur lequel vous enquêterez vous fera rapidement comprendre que pénétrer son territoire était une terrible erreur... C’est là que la malice de Live Corp. entre en jeu. Les concepteurs ont pensé aux moindres détails lorsqu’ils ont agencé la room, ils joueront avec vos nerfs et vous offriront de nombreuses surprises… sursautantes voire pétrifiantes.
  • Enfin, Live Corp. réussit à mêler avec brio enquête et horreur. Cet escape game n’est pas qu’une succession de jump scares et de casse-têtes : il raconte une histoire que vous découvrirez par le biais de textes et d’images. Elle est assez simple à appréhender, ce qui est appréciable car réfléchir en étant tétanisé par la peur n’est jamais aisé. À la fin du jeu, cinq questions vous seront posées : si vous avez bien suivi, vous serez en mesure de désigner le coupable et d’expliquer ce qui l’a mené à commettre ces actes.

Même vos « taux de cris » seront quantifiés

Pas évident de réfléchir lorsque le cerveau est focalisé sur une menace qui rôde, écrivions-nous ci-dessus. Live Corp. a pris en compte cette composante et les énigmes ne sont ni trop nombreuses, ni trop difficiles. Elles sont plus ou moins bien intégrées au scénario dans lequel vous serez plongé, mais après tout il ne s’agit-là que d’une expérience scientifique : à partir de ce postulat, tous les casse-têtes peuvent se justifier. Ils sont globalement très fluides, à une exception près, assez fourbe, sur laquelle, comme nous, vous pourrez vous casser les dents pas mal de temps… Cette séquence-là a légèrement cassé le rythme de notre partie, ce qui est dommage.

Dans « Dollmaker », l’enseigne montpelliéraine a mis le paquet sur l’immersion et la narration plutôt que sur les mécanismes, on préfère le préciser : on trouve notamment un digicode, quelques cadenas, serrures et clés. Mais rien ne dénote au vu du contexte et c’est là l’essentiel.

À l’issue de chaque expérience à Live Corp., une fiche de résultats vous sera remise. Elle résume vos réussites et échecs dans la salle, à l’image d’un bilan de compétences. Car n’oubliez pas que vous êtes dans un test grandeur nature qui a pour but d’évaluer votre résistance à la peur : même vos « taux de cris » et « quantité de larmes » seront quantifiés !

« Dollmaker » appartient à la catégorie des escape games les plus aboutis de l’Hérault. Vous vous souviendrez longtemps de cette aventure horrifique marquante. On préfère d’ailleurs vous prévenir : rien ne sert de vous égosiller, personne ne viendra vous chercher…

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 98% de satisfaction

39 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 4 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9.7/10
 Décors et immersion
10/10
 Qualité des énigmes
9.3/10
 Fun
9.7/10
 Accueil et game mastering
10/10