Escape game
Thème
Aventure | Exploration
Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👌 Parfait
Prix
24 à 43,5€/joueur
20 %
Fouille
50 %
Manipulation
30 %
Réflexion

La Ligue des Gentlemen divertit les Nantais depuis octobre 2015 ! Cette enseigne qui fait partie des pionnières accueille les joueurs au sein de deux locaux implantés dans le centre-ville du chef-lieu de la Loire-Atlantique, à deux minutes de marche l’un de l’autre. Sans compter ses deux missions se déroulant à bord Maillé-Brézé, navire-musée amarré aux quais de la Fosse.

L’escape game « Verne », qui a vu le jour en octobre 2021 et est le sujet de cette review, est situé au 6 rue du Guesclin.

Le scénario

« De nombreuses personnalités éminentes ont fait partie des agents de la Ligue des Gentlemen au cours des siècles. Parmi elles, l’écrivain Jules Verne, qui s'est notamment forgé une célébrité en écrivant des histoires inspirées de ses aventures d'agent secret. En cette année 1865, Jules Verne est sur le point d'achever la construction de sa toute dernière invention, mais il a besoin de vous. Votre mission si vous l'acceptez : l'aider à finaliser sa machine et lui faire parvenir à l’autre bout du monde en moins d'une heure. »

La Ligue des Gentlemen fait dans le grandiose

Avec « Verne », La Ligue des Gentlemen fait dans le grandiose ! Pourtant, lors des premières minutes, l’enseigne avance masquée... En poussant sa porte, vous serez projeté dans une anodine petite boutique de costumes, couverture idéale à la « Kingsman », avant d’explorer des espaces étroits voire inhospitaliers… loin de l’immense et magnifique atelier qui vous attend par la suite ! La Ligue des Gentlemen mise clairement sur ce contraste d’échelle et de style pour amplifier l’effet provoqué par la découverte de la fabrique de Jules Verne.

Bien entendu, parce que ce QG secret est extrêmement bien protégé, pour y accéder il vous faudra d’abord prouver votre valeur en faisant preuve de perspicacité, puis démontrer vos talents d’ingénieur-bricoleur en mettant les mains dans le cambouis.

Viendra ensuite le temps d’entrer dans le vif du sujet… À lire le scénario de la mission, et à l’entendre raconté par un ou une agente de la Ligue des Gentlemen encore plus, Jules Verne passe pour un tire-au-flanc abusant de son pouvoir pour faire bosser les autres (nous !) à sa place… Monsieur veut épater la galerie à l’autre bout du monde, à nous de nous débrouiller pour achever en moins d’une heure ce qu’il a commencé. Mais comment refuser quoi que ce soit à l’auteur prodige né à Nantes qui, au moment de l’intrigue, vient tout juste de publier les romans « Voyage au centre de la Terre » et « De la Terre à la Lune » ?

On ne regrette pas d’avoir accepté de lui rendre gracieusement service car la tâche s'avère amusante et passionnante, truffée de manipulations en tout genre dont les effets prennent souvent vie de manière concrète et visuelle. Beaucoup d’éléments sont surdimensionnés, ce qui ajoute à la satisfaction que l’on éprouve en les accomplissant. Si cet atelier est grandiose, c’est aussi grâce à sa mise en scène et à son esthétique, soignées, travaillées, qui imposent le respect car elles réussissent à nous faire sentir tout petit face aux incroyables inventions de Jules Verne, véritables prolongements de ses œuvres littéraires.

Les incroyables inventions de Jules Verne

Le jeu exploite à merveille l’impressionnante hauteur sous plafond dont la Ligue des Gentlemen dispose : vous aurez régulièrement les yeux rivés vers les sommets. Plusieurs mécanismes sont particulièrement beaux lorsqu’ils prennent vie, dont un en particulier qui, à l’inverse, est niché près du sol…

De nombreuses énigmes poussent à la coopération. Parfois, même lorsqu’il est possible de les résoudre seul, il est nettement plus pratique d’en appeler à l’entraide. Le résultat s’en ressent sur la dynamique du groupe, chaque joueur ayant plus de chance d’être actif et de participer à la réussite de son équipe. Les casse-têtes, parfaitement ficelés et ni trop simples ni trop compliqués, sont assez variés, même si les manipulations et le réglage de machines, mécaniques ou électroniques, dominent très largement : le cœur du gameplay de « Verne » réside principalement dans le maniement de bécanes devant être domptées étape après étape, chacune ayant sa fonction, son intérêt. 

Le système de game mastering est quant à lui assez original et bien ancré dans l’époque dépeinte, le milieu du XIXe siècle.

Un préambule qui fait mouche, de beaux décors immersifs, une mise en scène esthétique, d’imposants mécanismes plaisants à prendre en main, de jolies énigmes cohérentes au vu du scénario, un final étonnant… « Verne » est un escape game irréprochable, impeccable du début à la fin. Un coup de cœur nantais !

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 94% de satisfaction

157 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 53 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9.4/10
 Décors et immersion
9.8/10
 Qualité des énigmes
9.3/10
 Fun
9.3/10
 Accueil et game mastering
9.3/10