Escape game

Le trésor perdu de Fabergé

Thème
Enquête
Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👏 Excellent
Prix
32 à 60€/joueur
Accessibilité PSH
Moteur
35 %
Fouille
25 %
Manipulation
40 %
Réflexion

En novembre 2023, Secrets Hunters ouvrait sa troisième aventure place de la Nation, dans le 11e arrondissement de Paris : « Le trésor perdu de Fabergé ». L’enseigne au logo inspiré du jeu vidéo de téléportation « Portal » a deux spécialités : les voyages spatio-temporels et les enquêtes sur des disparitions irrésolues… Ces deux compétences sont bien sûr liées !

Après avoir envoyé les joueurs investiguer sur les passagers du train Zanetti en 1911, et sur les visiteurs de la fête foraine Tivoli en 1906, cette fois le mystère ne concerne pas des individus mais un objet : un œuf du célèbre joaillier russe Pierre-Karl Fabergé.  

Le scénario

« D’après une mystérieuse lettre, un trésor d’une valeur inestimable aurait été dissimulé depuis des années : un œuf du célèbre joaillier Fabergé. L’agence Secrets Hunters vous envoie en 1993 explorer le manoir d’un riche collectionneur anglais pour mener l’enquête. Parviendrez-vous à retrouver la trace de ce trésor perdu ? »

En 1993 dans le manoir d’un riche Anglais

C’est donc il y a un peu plus de 30 ans que nos recherches débutent, après un briefing qui, comme toujours à Secrets Hunters, se déroule dans un sas à la décoration neutre, via une vidéo projetée sur grand écran. « À l’aide d’une technologie de voyage temporel, nous explorons le passé à la recherche de réponses », assure l’agence. Cette précieuse technologie prend la forme d’un appareil dont il ne faudra jamais vous séparer durant la mission.

« Avec cette salle, nous avons voulu revenir aux bases de l’escape game », nous ont expliqué les gérants. Autrement dit, à une certaine densité d’énigmes et à des étapes exigeant moins d’action, plus de réflexion. C’est exactement ce à quoi vous devez vous attendre en réservant « Le trésor perdu de Fabergé ».

Sa première partie ne renouvelle pas le genre : ses décors, bien que très soignés, sont classiques ; tout comme les objets que vous manipulerez et les casse-têtes que vous rencontrerez. L’ensemble reste néanmoins habilement ficelé, et les créateurs ont eu l’excellente idée d’y insuffler une petite dose de fun qui fait du bien, par l’intermédiaire d’une mécanique que l’on voit régulièrement dans les escape rooms. Cette valeur sûre a toujours le don de détendre l’atmosphère ! En bref, mis à part ce défaut d’originalité et un événement qui tombe de manière trop abrupte et pendant lequel les joueurs gagneraient à être plus actifs, il n’y a ici pas grand-chose à redire.

Heureusement, l’originalité va crescendo. Après un joli effet wahou, une séquence aux énigmes agréablement enchevêtrées prend le relais. Vous les résoudrez dans une atmosphère qui se démarque nettement. Cette étape, elle aussi non linéaire, relance le jeu comme le scénario. C’est celle qui nous a le plus donné la sensation d’enquêter, même si le mot est fort : en réalité, la salle de Secrets Hunters est une mission d’exploration plus que d’investigation. En effet, à mi-parcours la découverte d’un document vous permettra de comprendre très rapidement ce qu’il est advenu de l'œuf perdu de Fabergé, sans que vous ayez besoin de réfléchir.

Une intrigue inspirée d’une histoire vraie

Le jeu s’achève avec sa partie la plus dynamique, celle dont le gameplay sort le plus du lot, mais qui est aussi la plus courte. Au programme de ces ultimes minutes ? Deux effets visuels bien trouvés, un rebondissement, un peu d’adresse, de stress et de pression… Un cocktail qui fait mouche.

Quelques casse-têtes s’adaptent au niveau d’expérience de l’équipe qui y est confrontée : si elle est en difficulté et que le chronomètre tourne dangereusement, ces challenges sont alors un peu moins compliqués, sans que les joueurs ne remarquent quoi que ce soit. Le but est d’adapter au mieux l’aventure à celles et ceux qui en profitent, afin que tout le monde vienne à bout de la room. Un excellent état d’esprit.

À noter que l’enseigne a confié la création d’une partie de ses décors à plusieurs intelligences artificielles. Nous n’en dirons pas davantage, vous découvrirez bien vite ce que cache cette énigmatique phrase !

Exactement comme pour « La disparition du train Zanetti », l’intrigue du « Trésor perdu de Fabergé » repose sur une véritable histoire, celle de l'œuf du jubilé danois. Aujourd’hui encore, personne ne sait où il se trouve… Secrets Hunters clôt ce mystère en proposant un dénouement relativement commun dans les escape games, mais qui fonctionne toujours. À votre avis, qu’est-il advenu de cette œuvre d’art ? La réponse se trouve au 17, place de la Nation à Paris.

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 92% de satisfaction

98 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 89 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9.4/10
 Décors et immersion
9.1/10
 Qualité des énigmes
9/10
 Fun
9.3/10
 Accueil et game mastering
9.4/10