Escape GameToulouseProjet DédaleMission Astérion

Mission Astérion
95% satisfaction

20% Fouille
45% Manipulation
35% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👌 Parfait
  • Prix
    27€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 6 joueurs

Retour chez Projet Dédale ! Cette enseigne installée dans le centre-ville de Toulouse a été le coup de cœur de notre précédent séjour. « Sur les traces des Gardiens », incursion dans une tribu amérindienne, fait partie des salles qu’on adore car elle propose une expérience complète : de la réflexion, des manipulations, du fun, de l’immersion.

Dans le cadre de ce nouveau test, nous sommes envoyés dans l’espace. Ce thème, pas très présent à Toulouse, est un marronnier dans le paysage de l’escape game français. L’équipe de Projet Dédale est-elle arrivée à ajouter ce petit truc qui donnera de l’originalité à cette aventure ? Un seul moyen de le découvrir : décoller pour Astérion !

Le scénario

« Le Projet Dédale a reçu un ordre de mission émanant d’une corporation qui a développé un programme spatial secret. Un de leurs vaisseaux, nommé Asterion, n’a pas donné signe de vie depuis plusieurs semaines. Vous a été sélectionnés pour ramener le vaisseau sur Terre, mais cela risque d’être plus compliqué que prévu… »

Décollage immédiat !

Notre capsule est en approche. Elle s’arrime à la station Astérion. Rapidement, nous trouvons un moyen d’accéder à l’intérieur du vaisseau. Ce qui nous marque quand nous entrons, c’est la grandeur de l’espace de jeu. On sent l’inspiration des films de science-fiction où l’idée de profondeur est toujours présente.
La décoration est épurée, les objets peu nombreux. Dans cette salle, ce sont les mécanismes qui habillent l’espace et composent le décor. Cette scénographie suffit à rendre crédible cette navette.

Plus nous avançons, plus l’ambiance qui émane de cette salle nous semble familière. Que ce soit le sol, les couleurs, les formes des différents éléments d’ornementation… tout nous rappelle le design des salles de préshow de Star Tours à Disneyland Paris. Étant donné que je passe une grande partie de mon temps libre dans le parc francilien de Mickey, cette sensation de déjà-vu est tout à fait normale.

Mission Astérion, une salle pour les geeks ?

Allons droit au but : si vous êtes fan de cadenas à molettes, de clés et de feuilles de papier planquées sous un tapis, passez votre chemin. « Mission Astérion » est une room sans code, sans cadenas, faite quasiment exclusivement de manipulations. Cohérent, direz-vous ! En effet, impensable dans une station spatiale futuriste de trouver un amoncellement de cadenas.

Autre point caractéristique des escape games de première génération qui n’occupera pas une grande place dans cette aventure : la fouille. Les objets à trouver sont peu nombreux. Mais les débusquer pourrait vous donner du fil à retordre, surtout si votre équipe n’est pas très bonne en fouille (comme ce fût le cas pour la nôtre). Pourtant, certains éléments étaient posés devant notre nez… Nous sommes passés devant un nombre incalculable de fois sans les voir.

Aidé par sa thématique futuriste, « Mission Astérion » propose aux apprentis spationautes un gameplay dont les énigmes et les manipulations sont parfaitement intégrées au storytelling. Les casse-têtes sont organisés autour de trois grandes étapes de jeu : s’infiltrer dans la station spatiale, en prendre le contrôle et enfin se diriger vers la Terre. Science-fiction oblige, la technologie occupe une très grande place dans l’aventure. Pour autant, les joueurs moins « connectés » ne devraient pas se sentir largués durant la partie. Même si certaines énigmes s’avèrent complexes à appréhender et à résoudre, les outils permettant leur résolution ne pénaliseront pas les moins geeks d’entre vous.

Ce qui fait la vraie particularité de ce jeu, c’est son rythme. Pour créer des ruptures au cours de la partie, Projet Dédale joue sur plusieurs facteurs :

  • L’aspect linéaire/non linéaire du jeu. Dans « Mission Astérion », votre progression alternera entre des phases où tout le monde devra se regrouper pour résoudre les énigmes les unes après les autres, et des phases plus propices à l’éclatement de l’équipe.
  • Les casse-têtes alternent entre énigmes simples et rapides nécessitant de la coopération, et énigmes plus fastidieuses qui nécessitent à la fois de la coordination et de la concentration.

L’alternance très fréquente de ces facteurs est déstabilisante et accroît le sentiment d’urgence.

Projet Dédale propose une excellente aventure. Bien que ce thème ne soit pas révolutionnaire, l’enseigne arrive à apporter sa touche qui nous transporte et, surtout, nous donne l’illusion de nous retrouver perdus dans l’espace. Cette aventure confirme notre première impression : Projet Dédale est une enseigne à surveiller de très près !