Escape Game Awards
Revivez la cérémonie de remise des prix 2022.

Thème
Casse-Tête | Abstrait
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👍 Très bien
Prix
25 à 26€/joueur
Nombre de joueurs
4 à 6 joueurs
40 %
Fouille
30 %
Manipulation
30 %
Réflexion

Depuis septembre 2017, Goodlock accueille les joueurs entre l’hôpital Saint-André et la patinoire de Mériadeck, à proximité du Palais de justice de Bordeaux.

Avec sa troisième création, « Mamma mafia », l’enseigne continue à explorer des registres différents : après la peur et le rire, place à l’action ! À noter que pour pouvoir découvrir cet escape game, vous devrez impérativement former une équipe de 4 à 6 joueurs – même si la salle s’étend sur plus de 100 m² au total, nous vous conseillons de ne pas être plus de 4 car vous risqueriez de vous sentir un peu à l’étroit à un moment du jeu.

La Mamma la plus célèbre de Gironde et ses sbires nous ont donné rendez-vous dans une pizzeria italienne typique. Sa petite table, ses murs de briques, son long comptoir et même son menu nous attendent. Par peur des représailles, nous n’osons pas demander ce que cache cette trattoria. N’oublions pas que dans la mafia, l’omerta règne et la discrétion fait loi.

Le scénario

« La Mamma est à la tête d’une famille qui règne sur Bordeaux depuis plus de 100 ans. Elle cherche aujourd’hui des nouveaux membres et il semblerait que vous ayez postulé. Pour tester vos compétences, la Mamma va donc vous soumettre à une série d’épreuves plus douteuses les unes que les autres. Mais attention, vous risqueriez bien de finir au fond de la Garonne ! Alors, rejoindre la famille… ou la trahir ? »

Goodlock vous réserve un début très inattendu. Une fois sur place, vous apprendrez que la room se compose de deux parties distinctes, que la première présente un gameplay bien différent d’un escape game classique et que son issue aura peut-être des conséquences… Ces premières minutes mettent la fouille – physique comme visuelle – à l’honneur, mais très rapidement les forces s’équilibrent, pour proposer un jeu plein de surprises, varié et équilibré. À noter que « Mamma mafia » ne compte qu’un seul cadenas, qui est très peu commun.

Enquête, action et humour

Nous avons en revanche été moins convaincus par les dernières minutes du jeu, que l’on trouve malheureusement un peu décevantes. Vous effectuerez alors des actions guidées qui, selon nous, en plus de manquer de crédibilité au vu du scénario, ne sont pas à la hauteur de ce supposé instant de climax.
Il est aussi dommage que les idées introduites durant la première partie de la mission ne soient finalement pas davantage exploitées, et notamment qu’elles n’aient aucune incidence sur la mise en scène.

Durant le cœur de l’expérience, Goodlock a notamment choisi d’explorer l’angle de l’enquête. Bien qu’irréaliste, celle-ci est intéressante, amusante et agréable à découvrir et à résoudre, mais aussi très fluide. Elle a également le mérite d’amorcer une narration. Puis, passée cette studieuse phase d’investigation, « Mamma mafia » laissera place à l’action et à l’humour de gangster !

Salon cosy et clinquant, sacs de moula, panoplie d’armes… Les décors et accessoires contribuent à l’atmosphère mafieuse qui s’installe doucement mais sûrement. Mais ils soufflent le chaud et le froid. Nous arpentons tour à tour une salle assez immersive et convaincante, un superbe espace parfaitement mis en valeur, mais aussi une pièce étonnamment agencée et meublée, qui nous a laissé interrogatifs : à ce moment-là du jeu, on ne comprend pas trop où l’on est.

Une intrigue inspirée d’histoires vraies !

L’enseigne bordelaise s’est toujours démarquée par des intéractions fortes et intégrées au scénario avec le game master. « Mamma mafia » est dans cette droite lignée : à plusieurs reprises, le maître du jeu a un rôle essentiel, bien mis en scène, surprenant et fun. Ces intéractions sont cependant moins fréquentes que dans les deux premières aventures de Goodlock, un choix tout à fait justifiable au vu de l’intrigue racontée.

Après la partie, votre équipe aura accès à une page web qui compile quelques fun facts sur la room, une excellente idée. Vous y apprendrez notamment que le scénario de « Mamma mafia » a été imaginé d’après trois histoires incroyables mais vraies, qu’elle a nécessité 26 mois de travaux ou encore que les créateurs sont allés chercher l’inspiration directement en Italie.

Ah, au fait ! Vous fêtez un anniversaire, vous organisez un EVJF ou un EVG ? Goodlock a la possibilité de personnaliser votre session afin que cette incartade d’une heure dans le monde impitoyable de la mafia soit encore plus mémorable. Buona fortuna con la Mamma !

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 93% de satisfaction

12 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 12 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9.1/10
 Décors et immersion
9.3/10
 Qualité des énigmes
9.3/10
 Fun
9.5/10
 Accueil et game mastering
9.3/10