🎅🏻 Calendrier de l'Avent
Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour gagner des livres-jeux et une partie d'escape game dans la ville de votre choix.

Facebook
Instagram
Twitter
Thème
Casse-Tête
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👌 Parfait
Prix
27,5 à 46,25€/joueur
Nombre de joueurs
4 à 6 joueurs
Âge
dès 18 ans
Langues
Anglais, Néerlandais
5 %
Fouille
50 %
Manipulation
45 %
Réflexion

Installée à 45 km au sud-est d'Amsterdam depuis juin 2013, Mama Bazooka, autrefois connu sous le nom d’Escape Room Nederland, est une célèbre enseigne néerlandaise. Et pour cause : elle propose l’incontournable « The Dome », élu meilleur escape game du monde aux Top Escape Rooms Project 2019 et 2020.

Cette aventure, la troisième de l’établissement, a été inaugurée au printemps 2018. Nous l’avons testée trois ans et demi après, en novembre 2021.

Trêve de suspense… La « meilleure salle du monde » est-elle surcotée ? Non ! Vaut-elle le déplacement ? Oui !

Le scénario

« Alors que votre équipe et vous participez à des tests au sein des installations de recherche du Dome, le criminel cyborg Hector subit le tout premier traitement jamais effectué sur un cyborg. Mais Hector ne semble pas y être sensible et, grâce à son ordinateur interne, il parvient à pirater le système du Dome... Rien ne peut l’empêcher de s'échapper. Résultat : une dose extrêmement élevée de cyclamate de sodium se répand dans la zone de recherche. Dès lors, vous êtes assommés par cette substance et vous retrouvez avec de grosses hallucinations. »

Mieux vaut avoir lu ce court résumé avant de partir en mission dans « The Dome », surtout si votre compréhension orale de l’anglais (ou du néerlandais) n’est pas parfaite : cela facilitera votre appréhension des rebondissements survenant au début du jeu. Le cas échéant, son déroulé pourra éventuellement paraître très obscur.

The Dome, entre délires et hallucinations

Le dernier mot de ce scénario officiel, « hallucinations », est d’ailleurs le plus important ; ce postulat permet à Mama Bazooka de laisser libre cours à son imagination sans se soucier de la cohérence de l’ensemble : mises à part les toutes premières minutes et les toutes dernières secondes de l’expérience, très sages et terre à terre, soit parce que le cyclamate de sodium n’a pas encore fait effet, soit au contraire parce qu’il s’est évaporé, presque tout ce qui se passe dans « The Dome » n’est que délires et illusions ! Résultat : les décors – aussi beaux et soignés que vastes et variés – et les effets wahou qu’ils réservent sont délirants, presque irréels pour certains. Ils exploitent à merveille la très large hauteur sous plafond dont dispose le complexe, mais quelques surprises vous attendent aussi à hauteur d’yeux…

Le jeu, lui, est tout aussi impeccable que la scénographie. On peut d’une part louer sa grande fluidité, qui s’explique sauf exception par son extrême instinctivité, mais surtout… il est hyper fun et exige sans cesse la coordination de tous les membres de l’équipe ! Son rythme effréné ne se calme que lors d’une énigme en particulier, qui nécessite inévitablement de se poser pour réfléchir. Mais la salle ne perd alors pas en intérêt pour autant, au contraire d’ailleurs car ce casse-tête est très élégant et gratifiant : vos actions prendront vie d’une manière très photogénique.

Notons que cet escape game ne compte qu’une infime proportion de fouille, une caractéristique très rare qui a le mérite d’écarter les temps morts habituellement consacrés à la recherche d’objets ou de documents. Manipulations et réflexion, quant à elles, se partagent à peu près équitablement le gros du gâteau.

Avis à celles et ceux qui apprécient particulièrement les expériences narratives : hormis durant son préambule, « The Dome » ne raconte aucune histoire, n’installe aucun univers, aucun personnage. Il s’agit avant tout d’une expérience ludique et spectaculaire, qui s’assume comme telle. Que la narration ne soit pas développée ne nous a cependant pas manqué au vu du postulat scénaristique initial, évoquant une série de tests à accomplir.
Pour être plus précis, la salle n’est pas dépourvue de détails narratifs, mais ivresse euphorisante et réalité se mélangeant, on ne sait pas bien ce qui est tangible ou fantasmé, et l’enseigne n’apporte pas de réponse officielle à ce sujet. À l’issue de la partie, nous avons posé la question à notre game master, qui nous a ainsi livré sa version de l’intrigue tout en insistant sur le fait que tout était laissé à la libre interprétation de chacun. « The Dome » est une expérience qui se ressent et se vit plus qu’elle ne s’explique.

L’escape game qui a décidé de vous en mettre plein la vue

Votre objectif de mission, en revanche, sera clair comme de l’eau de roche : en dépit des surprises et hallucinations altérant la réalité, vous devrez réussir au mieux les tests qui se présenteront à vous au sein des installations de recherche du Dome. Cohésion de groupe, réflexion, mémoire, adresse… Vous serez mis à l’épreuve ! Il ne s’agit pas d’un action game pour autant : pas besoin d’être sportif, vos neurones suffiront.

En résumé, si cette aventure signée Mama Bazooka enthousiasme autant les joueurs et joueuses du monde entier, c’est que chaque pièce traversée apporte son lot de nouveautés, d’originalités et d’amusement, le tout en plaçant la coopération au centre et à un rythme débridé. Les transitions sont toutes travaillées jusque dans les moindres détails, souvent grâce à des effets wahou qui ne servent pas au jeu, juste à impressionner et à surprendre. « The Dome » est un escape game à gros budget, technologique, tapageur et ambitieux : il a décidé de vous en mettre plein la vue et multiplie les initiatives pour atteindre son but.

Bonus : après votre session, votre team et vous aurez – gratuitement – la possibilité de visionner les meilleurs moments de votre partie, confortablement installés dans un petit salon privatisé, en compagnie du maître du jeu. Découvrir l’escape game n°1 des classements TERPECA 2019 et 2020, c’est top ; le revivre derrière un écran en commentant les actions de ses équipiers, c’est pas mal aussi !

Découvrez le teaser vidéo de « The Dome » :

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 98% de satisfaction

9 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 2 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9.5/10
 Décors et immersion
10/10
 Qualité des énigmes
9.7/10
 Fun
10/10
 Accueil et game mastering
9.7/10