Escape GameChanteloup-en-BrieLockedUpOslo : mission destruction

Oslo : mission destruction

35% Fouille
55% Manipulation
10% Réflexion
  • Thème
    Bombe
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👍 Très bien
  • Prix
    18 - 45€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

LockedUp Marne-la-Vallée est une enseigne d’escape game de la franchise LockedUp. Cet établissement a ouvert à Chanteloup-en-Brie, près du parc Disneyland Paris en Seine-et-Marne, en avril 2018. Nous nous sommes rendus sur place un an après pour tester les trois aventures qui y sont proposées, d’une durée de 75 minutes max chacune. Au programme : un braquage de banque, une expédition forestière qui vire au cauchemar et une opération sauvetage en immersion dans un sous-marin… Cette dernière salle, « Oslo : mission destruction », a été importée de Budapest, et plus précisément de Mystery Games, où elle porte le nom de « Secret of the Depth ».

En entrant à LockedUp Marne-la-Vallée, impossible de ne pas remarquer l’espace de jeu qui abrite « Oslo : mission destruction ». C’est comme si la room avait été posée au milieu de la zone d’accueil, isolée par des parois de tôle couleur rouille qui permettent de garder son contenu secret. Un casque de scaphandrier trône juste à côté, près de deux (fausses) écrevisses et d’une prometteuse inscription : « Nautilus ». Paré pour une virée en sous-marin ?

Nous voilà au garde-à-vous, alignés devant notre sergent-chef, qui nous briefe sur la mission du jour : notre objectif est de neutraliser un redoutable et dangereux vaisseau ennemi.

Le scénario

« Une terrible menace plane sur le monde libre et son destin se jouera dans les profondeurs des océans. Soldats, vous êtes le corps d’élite le mieux entraîné du monde. Mais cela suffira-t-il ? »

Nous entrons dans le sous-marin et repérons immédiatement l’élément clé de l’aventure, grâce auquel nous aurons les moyens d’atteindre notre but : une torpille. Mais encore faut-il réussir à la lancer… Cette munition a été intelligemment intégrée dans le jeu et le décor afin de constituer le fil rouge de la mission, une excellente idée.

Des actions pas toujours intuitives

Ce qui frappe en second lieu en entrant dans la room, c’est le décor métallique qui nous entoure. Cet environnement d’inspiration steampunk a du cachet et son plafond assez bas retranscrit bien l’idée que l’on se fait de l’intérieur d’un submersible. On note aussi quelques éléments très modernes : des interrupteurs et prises électriques, des câbles contemporains… Nous qui pensions entrer dans le Nautilus, le sous-marin de Jules Verne, c’est raté !

Plus que des énigmes à résoudre, cet escape game propose un enchaînement d’actions à réaliser, pas toujours liées logiquement les unes aux autres et qui, surtout, n’ont aucun sens au vu de la situation dans laquelle les joueurs sont plongés. Il faut donc avant tout être doté d’un excellent sens de l’observation pour comprendre ce que l’on doit effectuer.

Le jeu nous a semblé globalement peu intuitif et donc peu fluide. Ce qui n’arrange rien, c’est que certains petits objets sont subtilement cachés, dont l’un à un endroit improbable. Enfin, quelques restes d’énigmes, qui étaient utiles dans une précédente version de la room, nous ont perturbés ; et nous avons également « bypassé » deux casse-têtes sans le faire exprès.

Un sous-marin steampunk et moderne à la fois

Le jeu n’est pas très dense et les équipes qui ont déjà quelques escape games à leur actif pourront facilement en sortir victorieux en moins d’une heure, soit plus de 15 minutes avant la fin du temps imparti.

Vous qui prévoyez de relever le défi d’« Oslo : mission destruction », ayez l’œil partout et profitez de l’atmosphère de la salle, de ses décors convaincants et des équipements amusants dont dispose ce sous-marin steampunk et moderne à la fois.

Cette enseigne vous propose une promotion
10% de réduction en heures creuses (de 10h à 18h en semaine) ou 5% de réduction en heures pleines
Voir le code promo