Thème
Asile | Hôpital
Niveau
Difficile
Immersion
Assez bien
Prix
19 à 27€/joueur
Nombre de joueurs
3 à 5 joueurs
Âge
dès 16 ans
30 %
Fouille
20 %
Manipulation
50 %
Réflexion

On ne présente plus le réseau d’enseignes d’escape game Escape Yourself qui, à l’heure où nous écrivons ces lignes, en septembre 2021, compte déjà une cinquantaine d’établissements implantés un peu partout sur le territoire français.

Celui de Tourlaville, tout près de Cherbourg dans la Manche, a accueilli ses premiers joueurs en décembre 2017 et ses premiers internés en avril 2019. Ses premiers internés ? Oui, car le complexe abrite aussi un hôpital psychiatrique un peu spécial...

Le scénario

« Aujourd’hui, vous allez être internés de force dans un hôpital psychiatrique à la sinistre réputation. Mais vous en ignorez la raison... Heureusement pour vous, un membre du personnel découvre cet internement abusif et décide de vous aider. Mais il va falloir faire vite ! Les infirmiers arrivent pour vous prodiguer les premières injections qui vous feront perdre la raison. »

On ne l’avait pas vu venir... En une fraction de seconde, un étrange et instable docteur en blouse blanche fait son apparition et nous apostrophe. Avant même que nous puissions réagir, l’homme entérine notre internement. Cette introduction est une très bonne surprise : en cherchant à nous bousculer sans pour autant se départir d’humour, notre hôte nous propulse immédiatement dans le thème.

Quelques instants après, nous voilà seuls dans un espace tout sauf accueillant. Nous comprenons immédiatement que la collaboration entre équipiers sera au centre des premières minutes de l’expérience. À nous de sortir de ce guet-apens en moins d’une heure…

On tâtonne, on s’embourbe, on s’impatiente...

Le début de « Internés » laissait entrevoir une salle immersive, espiègle, déstabilisante... Peut-être l’est-elle, toujours est-il que nous sommes totalement passés à côté de ces aspects et que nous avons trouvé cet escape game assez poussif. Notre impression s’explique par la concomitance de plusieurs fausses notes rencontrées durant la partie :

  • Deux énigmes mériteraient selon nous d’être ajustées. La première pâtit d’un décalage improbable entre ce que l’on s’attend à découvrir et ce que l’on découvre réellement, tant et si bien que nous n’avons jamais compris avoir la solution sous les yeux. La seconde, quant à elle, est carrément propice à un contresens au vu de la solution attendue.
  • Le jeu peut aussi être laborieux en raison de deux cachettes subtiles qui bloquent la partie si l’équipe ne les perce pas à jour, alors même – et là est le principal problème – qu’elle n’a pas vraiment conscience de ce qu’elle cherche.
  • Ce qui n’aide pas à fluidifier le jeu non plus, c’est que plusieurs cadenas identiques sont parfois à la portée des joueurs lorsqu’ils obtiennent un code.

Résultat : on tâtonne pour essayer de comprendre les énigmes, on tente différentes combinaisons sur différents verrous, on s’embourbe, on se frustre, on s’impatiente… Un faux rythme s’installe ainsi, ce qui n’est pas des plus agréables.

D’ailleurs, même si « Internés » ne compte pas énormément de casse-têtes, cette salle est celle qui affiche le taux de réussite le plus bas parmi les scénarios d’Escape Yourself Cherbourg. Une difficulté qui, selon nous et pour les raisons évoquées ci-dessus, est assez artificielle.

Aurez-vous le courage de vous faire enfermer ?

De notre avis, la room manque en outre de quelques manipulations et originalités de gameplay pour que l’on s’y amuse vraiment. Car malheureusement, les énigmes sont globalement assez scolaires et on n’y fait rien de très excitant.

La présence de ces casse-têtes, du reste, est à ce jour toujours un mystère pour nous, ce que l’on peut regretter. Pourquoi ont-ils été disposés ici et là dans l’hôpital ? Le jeu ne le révèle jamais, pas plus qu’il ne nous apprend quoi que ce soit sur l’asile lui-même et la raison pour laquelle des patients sont internés contre leur gré…

Que retenir alors de « Internés » ? Son préambule immersif et fun, comme évoqué plus haut, mais aussi un très surprenant et original passage secret, ainsi qu’un décor sinistre et figé dans le temps qui accompagne bien le thème proposé. Aurez-vous le courage de vous faire enfermer ?

Découvrez le teaser vidéo de la salle « Internés » :

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 83% de satisfaction

12 joueurs ont donné un avis sur ce scénario.

 Histoire et cohérence du scénario
7.9/10
 Décors et immersion
8.4/10
 Qualité des énigmes
7.9/10
 Fun
8/10
 Accueil et game mastering
9.6/10