Escape GameLattesEspace EscapeOh no ! Zombies !

Oh no ! Zombies !
87% satisfaction

15% Fouille
45% Manipulation
40% Réflexion
  • Thème
    Virus | Zombies
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👏 Excellent
  • Prix
    20 - 45€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

Après quinze minutes de tramway depuis la gare de Montpellier et quinze autres à pied, nous arrivons à Lattes avec un paquet de questions à poser à Victor, le gérant d’Espace Escape : pourquoi a-t-il décidé d’importer la salle « Oh no ! Zombies ! », qui existe déjà à Toulouse, dans son enseigne ? Qu’en sera-t-il de ses futures rooms ? Il nous arrête tout de suite car l’heure est extrêmement grave, il y a urgence. Depuis deux jours nous enchaînons les escape games la tête dans le guidon, et une information cruciale nous a échappé : les zombies ont envahi la ville. Nos questions attendront, nous devons d’abord sauver le monde ! Seuls 40 % des aventuriers missionnés y parviennent.

Le scénario

« Une épidémie a transformé la quasi totalité de la population en morts vivants. Vous faites partie des survivants et, après plusieurs semaines de marche, votre groupe arrive enfin dans l’étrange maison du professeur Brown… La rumeur dit que ce dernier aurait réussi à mettre au point un antidote juste avant de mourir. Votre mission : vous en emparer, récupérer des armes pour vous défendre face aux zombies, et vous échapper. »

Vous, des survivants ? AH AH AH ! #RireMaléfique Il se pourrait bien, en réalité, qu’un membre de votre équipe se fasse mordre d’entrée de jeu. Le temps vous sera alors compté avant qu’il ait faim, très très faim, et ne s’en prenne au reste de la team… Autrement dit, vous démarrerez l’aventure avec quelques minutes d’espérance de vie seulement. Nous ne vous en dirons pas plus mais, rassurez-vous, vous trouverez un moyen de créditer votre compte épargne-temps régulièrement ! Une trouvaille efficace qui ajoute stress et adrénaline.

Sur le plan des énigmes, il n’y a quasiment rien à redire. Le jeu, qui propose pas mal de manipulations, est dense et très fluide : nous n’avons eu besoin que de deux indices pour terminer la salle à deux joueurs. Si vous êtes observateurs, avez de l’expérience et êtes organisés, vous pourrez progresser sans trop d’aide et oublierez rapidement que vous êtes observés par un game master. Vous serez ainsi réellement en immersion dans la maison du professeur Brown, livrés à vous-mêmes… En revanche, le GM, lui, ne vous oubliera pas, et il vous réservera peut-être quelques surprises.

Les zombies à vos trousses

Parce qu’on est très exigeants, on aurait adoré que les énigmes participent davantage à la narration, qu’elles soient mieux intégrées au scénario. Mais vraiment parce qu’on est très exigeants !

Sur le plan des décors, c’est un sans faute, le salon du scientifique chez qui vous débarquerez est joli, cossu et de bon goût. Un rapide coup d’œil aux fenêtres, barricadées grâce à des planches clouées, vous permettra de constater que les zombies sont activement à vos trousses. L’antre du professeur Brown abrite de nombreuses pièces et vous prendrez un malin plaisir à progresser dans sa maison, jusqu’à trouver ce fameux antidote, planqué en sécurité.

Nous voilà sains et saufs après avoir sauvé l’espèce humaine, Victor est prêt à répondre à toutes nos interrogations : il a eu un coup de cœur pour cette salle quand il l’a découverte à Toulouse, chez Enigma Escape, et a donc décidé de l’exploiter dans son premier espace de jeu. Mais la suite sera différente : ses prochaines rooms, aujourd’hui ouvertes, seront ses propres créations.