Escape Game Awards
Revivez la cérémonie de remise des prix 2022.

Thème
Évasion
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👍 Très bien
Prix
14 à 25€/joueur
Nombre de joueurs
4 à 8 joueurs
Âge
dès 14 ans
Langues
Anglais, Catalan, Espagnol, Français
10 %
Fouille
55 %
Manipulation
35 %
Réflexion

Après trois heures de routes montagneuses au départ de Perpignan, nous voilà à Andorre en ce jour de septembre 2021. Sur ce petit territoire catalanophone intercalé entre la France et l’Espagne est installé Maximum Escape Andorra, enseigne autrefois membre du réseau russe Claustrophobia. L’établissement reçoit plus précisément les joueurs dans la zone urbaine de Les Escaldes, tout près d’Andorre-la-Vieille, la capitale de la principauté.

Après avoir bravé une dangereuse tempête dans la room mondialement réputée « The Avalanche », nous nous apprêtons cette fois à nous laisser enfermer dans « Secret Laboratory » (« Le laboratoire secret »), salle anciennement connue sous le nom de « Cinema of Despair » (« Le cinéma du désespoir »).

À noter que ces deux scénarios sont entièrement jouables en français : éléments de jeu et indices vocaux vous seront délivrés dans votre langue.

Le scénario

« Dans un cinéma abandonné se trouve un laboratoire conçu pour produire des gaz psychotropes. Vous y êtes piégés et sur le point d’apprendre que ces gaz toxiques ne sont pas le plus grand danger auquel vous êtes exposés... »

Sur place durant son briefing introductif, notre game master n’évoque jamais un quelconque cinéma abandonné ; il se contente de nous expliquer que durant l’heure qui suit, la moitié de l’équipe incarnera des cobayes pris au piège d’un dangereux laboratoire, et l’autre des scientifiques repentis capturés avant d’avoir pu dénoncer les exactions commises par la direction du complexe scientifique…

Dès les premières secondes, notre team est ainsi scindée en deux. L’objectif de tous les joueurs reste néanmoins commun : il s’agit de s’échapper au plus vite, sain et sauf ! Un conseil : veillez à former des sous-groupes équilibrés en termes de niveau car votre équipe restera séparée durant la quasi-totalité de l’expérience.

Un jeu asymétrique aux actions amusantes

« Secret Laboratory » propose un jeu asymétrique qui place la coopération au centre, un super principe qui nous ramène aux fondements originels de l’escape game : l’union faisant la force, il sera impossible de réussir la mission seul ! Nous avons cependant noté deux bémols concernant la manière dont Maximum Escape Andorra exploite ce précepte :

  • « Vous ne pourrez vous évader qu’en vous entraidant et en communiquant les uns avec les autres », prévient le site web de l’enseigne. Le hic, c’est que durant les premières minutes, pour que les deux groupes s’entendent, parler fort ne suffira pas, crier non plus... Il vous faudra tout simplement hurler. Le début est par conséquent assez désagréable à vivre.
  • Les deux sous-équipes ne doivent jamais résoudre les mêmes énigmes pour avancer. Or, la première partie du jeu est selon nous inégale selon que l’on appartient au groupe des cobayes ou à celui des scientifiques repentis. Le second fait face à des énigmes et manipulations beaucoup plus intéressantes que le premier, ce qui est dommage.

« Secret Laboratory » n’en reste pas moins constitué de pas mal d’actions très amusantes et surprenantes à réaliser – oubliez les cadenas, cette salle n’en compte pas. Le principe des énigmes est parfois très basique, mais la manière de les résoudre est souvent originale. C’est l’un des points forts de cet escape game, avec ses décors, certes malheureusement inégaux mais dont une partie est particulièrement étonnante et photogénique.

Des clins d’œil aux amateurs de cinéma

Ces décors ont aussi de quoi dérouter. Durant notre partie, plus on les a découverts et… moins on a compris le scénario développé par le jeu. Ceci s’explique par le fait que, comme évoqué plus haut, notre game master ne nous en avait pas expliqué tous les tenants et aboutissants. Sachant que le laboratoire dans lequel nous sommes piégés est dissimulé au sein d’un cinéma, tout prend son sens, et le storytelling est originalement construit car il dévoile l’histoire et les lieux à rebours. Cette intrigue est elle-même tout aussi peu commune ; elle ne tombe par exemple jamais dans le cliché du savant qui aurait sombré dans la folie et dont on explorerait l’antre : « Secret Laboratory » s’inscrit dans un cadre très inattendu et même, contrairement à ce que l’on pourrait attendre, assez coloré.

Cette room s’appelait autrefois « Le cinéma du désespoir » et le thème cinématographique est en effet bien présent dans la création de Maximum Escape Andorra. Attention, un minimum de culture filmique est nécessaire pour résoudre l’un des casse-têtes, le cas échéant vous n’aurez d’autre choix que de le « bruteforcer », ce qui pourra être chronophage. Les amateurs du septième art apprécieront par ailleurs les quelques clins d'œil à des long-métrages bien connus, qui enrichissent la mise en scène.

« Secret Laboratory » réserve une super fin aux joueurs, soigneusement scénographiée, imaginative et fun ! C’est aussi le seul moment où histoire et énigmes ne font qu’un, c’est-à-dire que ces dernières sont parfaitement intégrées à l’intrigue.

Malgré des défauts qui gagneraient évidemment à être gommés, la salle de Maximum Escape propose une expérience originale qui vaut la peine d’être vécue si vous êtes de passage dans la principauté d’Andorre.

Mélanie Vives par Mélanie Vives