Escape game

Les amants maudits

Thème
Aventure | Exploration
Nombre de joueurs
2 à 6 joueurs
Niveau
Pour débuter
Immersion
👏 Excellent
Prix
29 à 55€/joueur
40 %
Fouille
40 %
Manipulation
20 %
Réflexion

Après avoir répondu à une première invitation de monsieur le Comte, qui avait prétexté vouloir nous faire part de bons plans immobiliers, nous voici cette fois convoquées en urgence au Donjon, tout près de la place de la République à Paris

En ce dimanche de juillet 2023, six mois après l’inauguration de cette nouvelle aventure intitulée « Les amants maudits », nous avons accepté d’aider un majordome inquiet pour son maître. Le voilà justement, d’une redingote vêtu, qui se dirige vers le point de rendez-vous convenu, une boutique de… services funéraires.

Le scénario

« Vous avez été contacté par un inconnu se présentant comme un majordome. Il vous supplie de briser la malédiction qui tourmente son maître depuis la perte de sa bien-aimée. Le seul moyen d'y parvenir est de pénétrer dans un lieu tenu secret pour retrouver un souvenir. Bien que l'entrée soit interdite à quiconque, vous acceptez par bonté d'âme et vous apprêtez pour le rendez-vous convenu. Le majordome vous attendra devant les services funéraires et vous mènera dans les souterrains de son maître où vous risquerez son courroux. »

Une histoire baignée d’amour et de romantisme

Le Donjon a la chance d’être installé dans l’ancien quartier du Temple, qui fut l’un des QG de l’ordre des Templiers, milice fondée au début du 12e siècle pour protéger les pèlerins sur le chemin de Jérusalem durant la période des croisades. Les créateurs se sont servis de ce contexte historique pour imaginer une trame à leur aventure. Une trame particulièrement originale d’ailleurs, baignée d’amour et de romantisme, comme on en voit très peu dans les escape games. « Vous ne sauverez pas le monde dans cette salle », nous avertissait ainsi l’un de ses créateurs quelques jours avant notre test.

Alors, qu’y fait-on ? On suit pas à pas la trajectoire d’un homme dont on apprend progressivement à connaître le quotidien, l’engagement et la mission au sein de l’ordre des Templiers, mais aussi la rencontre avec celle dont il tombe amoureux, jusqu’au destin tragique que l’on devine en lisant le scénario de la room. Une vie qui passerait presque pour anodine comparée à celles des aventuriers et détectives auxquels on a l’habitude de s’intéresser, mais contre toute attente la magie opère rapidement : « Les amants maudits » parvient vite à attiser notre curiosité, à nous communiquer l’envie d’en savoir plus sur le sort de ces tourtereaux.

Nous voyons deux raisons à cette réussite narrative :

  • Les détails de l’intrigue sont communiqués par des bandes sonores de grande qualité, qui prennent la forme de monologues délivrés par une captivante voix de conteur. Ces interludes rythment l’expérience avec brio. Lors d’une séquence qui arrive très tôt dans le jeu, l’un d’eux est accompagné d’une jolie mise en scène poétique qui a marqué un véritable tournant dans l’intérêt que l’on a porté à l’histoire.
  • Mais si la magie opère si rapidement, c’est également grâce aux superbes décors qui soutiennent le récit. Si vous êtes sensible au spoil, ne consultez pas la page dédiée à la salle sur le site web de l’enseigne ! Le cas échéant, vous aurez accès à des clichés qui vous donneront inévitablement envie de découvrir ces environnements de vos propres yeux.

Dans « Les amants maudits », vous serez souvent entouré de vieilles pierres chargées de mystères et d’histoire(s), plongé dans une ambiance médiévale dépaysante, parfois même intimidante. La surface exploitée par le Donjon est vaste. Le clou du spectacle visuel cueille les joueurs à la fin de la partie et se déroule en deux temps : vous découvrirez en effet deux superbes réalisations audacieuses et ambitieuses, deux énormes effets wahou tous deux liés par un seul et même fil conducteur. La room vaut le coup rien que pour ses ultimes minutes, durant lesquelles vous devrez fournir un travail d’équipe exalté grâce à un dispositif assez fou !

Comme une visite guidée très interactive

Les énigmes ne sont pas le point fort de cette mission. À une exception près, qui concerne une prometteuse machine dont le fonctionnement nous a malheureusement paru abscons sans l’explication finale du game master, les casse-têtes sont assez basiques et peu nombreux. Il suffit souvent de fouiller et d’assembler deux éléments entre eux. Cela dit, hormis lors des rares cas où la fluidité s’en trouve altérée, la faute à une cachette un peu trop poussée ou à un mécanisme au feedback pas assez prononcé, ce point ne pose pas forcément de problème car l’aventure peut plutôt se vivre comme une visite guidée très interactive. En cela, elle paraît idéale pour débuter.

À noter par ailleurs que deux mécanismes légèrement capricieux ont poussé notre game master à intervenir oralement, nous demandant d’appuyer plus fort sur tel ou tel élément sans essayer d’inclure ses propos au sein de l’intrigue, ce qui est dommage et peut interpeller quand on constate par ailleurs à quel point l’enseigne a fourni de gros efforts pour rendre son jeu ultra immersif.

Avec « Les amants maudits », Le Donjon brille par l’excellence de ses décors troublants de réalisme, par la qualité de sa mise en scène, par l’originalité de son drame romantique à contre-pied des scénarios habituels, mais aussi et surtout par son incroyable effet wahou final. Les deux premières qualités, déjà observées dans sa salle « L’immortel », sont ici poussées à leur paroxysme, dans une atmosphère beaucoup plus détendue mais toujours autant convaincante. Une excellente expérience pour qui cherche avant tout à s’immerger dans une histoire et un environnement envoûtants, sur un fond historique habilement exploité.

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 93% de satisfaction

271 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 230 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9.3/10
 Décors et immersion
9.9/10
 Qualité des énigmes
8.7/10
 Fun
9.5/10
 Accueil et game mastering
9.4/10