Escape GameStrasbourgLes Secrets du SablierEl día de los muertos

El día de los muertos
97% satisfaction

35% Fouille
35% Manipulation
30% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👌 Parfait
  • Prix
    20 - 29€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 6 joueurs

L’escape game dont nous allons vous parler est une invitation au dépaysement. Depuis décembre 2019, Les Secrets du Sablier propose une immersion au cœur du Mexique à l’occasion d’el día de los muertos. Cette commémoration, qui se déroule chaque année le 2 novembre, est la fête des morts, typique de la culture mexicaine. Elle se distingue des autres fêtes des morts par son caractère festif.

Un escape game à Strasbourg sur une fête mexicaine… Pourquoi pas ! La réputation de cette salle s’étend progressivement dans le Bas-Rhin, et plus généralement dans toute la France. Découvrons comment l’enseigne a mis en scène cette célébration.

Le scénario

« Le petit village lugubre de Pichucalco semble avoir perdu sa splendeur. Vous êtes le dernier espoir pour ramener la joie de vivre et l’enthousiasme d’el día de los muertos. Jusqu’où irez-vous pour aider le maire du village ? Qu’allez-vous découvrir ? »

Une fête en danger !

C’est dans un village triste et calme que nous arrivons. Les habitants de Pichucalco ont tous disparu. Ils se sont sûrement retirés chez eux. Pourquoi ? Aucune idée. En tout cas, le résultat est là : nous sommes loin des images de cités accueillantes, bouillonnantes comme nous pouvons par exemple les découvrir dans « Coco », le film d’animation des studios de Disney et Pixar sorti en 2017. Si nous voulons que Pichucalco fête el día de los muertos, notre tâche va être compliquée.

Même si le village semble abandonné, pour le moment nous pouvons malgré tout noter une certaine gaieté vis-à-vis de ce lieu grâce aux façades très colorées des maisons. C’est une bonne base.
Nous déambulons dans la rue principale de la ville. Au loin, nous voyons un cimetière. La grille qui y conduit est fermée. Il va certainement falloir trouver un moyen d’y accéder. Nous suivons une piste… quand soudain notre aventure bascule.

Un jeu original

Il n’y a pas que le thème de cet escape game qui est original. Le gameplay et les énigmes le sont tout autant. Alors que nous dévoilons assez rapidement l’intégralité de l’espace de jeu, les concepteurs ont trouvé un moyen très ingénieux, à mi-parcours, de lui donner une tout autre dimension. Ce stratagème a l’avantage de le magnifier et aussi de permettre d’accéder à une nouvelle salve de casse-têtes.

Dans cette aventure, les manipulations occupent une place centrale. En effet, compte tenu du thème, la fête des morts, il aurait été incompréhensible de faire l’impasse sur le volet paranormal. En tout cas, ces dernières sont funs mais surtout elles participent à la progression du storytelling. C’est ce que nous avons aimé dans cette room : la très bonne intégration de ses énigmes.
Une fois n’est pas coutume, les amateurs de fouille auront fort à faire. Ce jeu, non linéaire, regorge d’objets subtilement cachés.

Pendant la partie, impossible de ne pas faire un parallèle entre ce que nous sommes en train de vivre et le blockbuster de Disney et Pixar. Comme dans « Coco », notre mission est conçue comme une quête. Cette épopée doit aussi faire en sorte que les habitants de Pichucalco n’oublient pas leurs morts. Car les morts qu’on ne célèbre plus tombent dans l’oubli à tout jamais… On retrouve également la poésie qui a fait le succès du film, son rythme soutenu. Bref, une très belle aventure qui finit en apothéose : musique, chanson, mariachi. Nous avons sauvé Pichucalco. En ferez-vous autant ?