Escape GameStrasbourgThe Little Red DoorBunker B-57 : expédition plutonium !

Bunker B-57 : expédition plutonium !
94% satisfaction

30% Fouille
35% Manipulation
35% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👌 Parfait
  • Prix
    21 - 35€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 5 joueurs

Une séance de cinéma, ça vous tente ? C’est ce que propose The Little Red Door à tous les joueurs en mal d’aventure. Cette enseigne de Strasbourg, située à quelques encablures du musée alsacien, a ouvert ses portes début 2017 à une époque où la France comptait moins de 300 complexes d’escape game.

La mission qui nous a été confié est simple : sauver le monde du futur. Pour cela, nous devons nous rendre dans le bunker B-57 à nos risques et périls. Le monde qui nous attend est apocalyptique, au bord de la rupture. Il faut agir vite. L’humanité compte sur nous !

Le scénario

« Nous sommes en 2052. Depuis l’explosion nucléaire de 1960, l’humanité vit retranchée dans des abris souterrains alimentés par du plutonium. New Atlanta en est à cours, la situation est critique. Votre équipe part en expédition dans un bunker abandonné afin de récupérer du plutonium pour sauver la ville ! »

L’aide ou la vie !

Notre voyage vers le bunker B-57 est rapide. En un claquement de doigts, The Little Red Door nous a transportés dans le sas d’accès à cette zone sécurisée. Mais avant de trouver un moyen d’y accéder, il va falloir mieux appréhender la situation, qui est bien plus complexe que prévue. Dans ce genre de contexte, comme s’amusait à le dire un ancien chef de l’État, « les emmerdes ça vole toujours en escadrille ». À votre objectif de base, récupérer du plutonium, s’ajoutera une autre mission, plus impérieuse, qui va sous-tendre toute votre aventure : rester en vie !

Effectivement, cette mission va être périlleuse. Aussitôt le compte à rebours enclenché, nous découvrons avec stupeur, sur une petite borne, que nous n’avons que 15 minutes d’oxygène. Passé ce délai, nous mourrons (pour de faux) ! Malgré toute la bonne volonté du monde, ce laps de temps est trop court pour mettre la main sur le combustible nucléaire.
Nous comprenons rapidement que pour gagner des minutes d’air pur supplémentaires, nous allons devoir trouver des petites capsules métalliques. Les mêmes que vous utilisez en pâtisserie pour votre siphon.

Mais ce n’est pas tout… Cette borne vous permettra aussi de récupérer des indices. Cette tâche de fond qu’est la recherche de petites capsules est primordiale pour éviter de se trouver face à un choix cornélien : avoir un indice et avancer dans le jeu – quitte à avoir un peu moins de temps pour arriver à trouver le plutonium – ou avoir du temps pour continuer à réfléchir de façon autonome. Heureusement, un grand nombre de capsules seront trouvables facilement !

Une immersion sans faille

The Little Red Door propose une aventure dystopique où le scénario occupe une place capitale. Dans cette salle, pour comprendre comment mettre la main sur le plutonium, il faudra enquêter sur ce bunker B-57 et vous plonger dans l’histoire de ses derniers occupants.

Les énigmes oscillent entre des manipulations ludiques, qui ont comme seule vocation de nous permettre un corps-à-corps avec les différents éléments du décor, et une partie enquête qui nécessite de se poser. Cette dernière catégorie de casse-tête a l’avantage de faire progresser le storytelling, et parfois de nous permettre de récupérer de précieuses cartouches d’oxygène.
Une énigme, habillement conçue, laisse aussi penser que l’espace de jeu est beaucoup plus grand que ce qu’il est. Très bonne idée !

Votre capacité à vous concentrer sera déterminante dans ce jeu. Il faut dire que le milieu dans lequel vous évoluerez ne va pas vous faciliter la tâche entre : les sirènes, les gyrophares, l’ambiance sonore générale, les va-et-vient pour savoir combien de temps il vous reste avant de mourir asphyxié… Bon courage !

Sur le plan de l’immersion, en dehors des énigmes et des manipulations très bien intégrées à l’histoire et à l’univers, impossible de faire l’impasse sur le décor. Celui-ci est parfaitement réalisé. Du sol au plafond, aucun détail n’a été négligé. Aussitôt avons-nous commencé à arpenter ce bunker que nous nous sommes sentis oppressés. L’espace est inquiétant et les murs, maculés de taches, attestent de l’ancienneté du lieu. Un effort a été apporté au light design afin de renforcer cette impression de fin du monde.

Toutes les catégories de joueurs trouveront leur compte dans cette room. Une avalanche de manipulations, de l’enquête pour se creuser le cerveau et de la fouille plus ou moins complexe vous permettront d’échapper à une mort certaine.

Un conseil, n’hésitez pas à adapter la taille de votre équipe afin d’optimiser votre expérience :

  • Si vous êtes un grand habitué des escape games, tentez l’aventure à deux ou trois joueurs. Vous ressentirez davantage la pression car vous aurez plus d’actions à réaliser.
  • En revanche, si vous avez peu d’expérience, une équipe de quatre ou cinq sera idéale pour effectuer un partage des tâches équilibré.

Prêts à prendre le chemin du Bas-Rhin pour aider The Little Red Door à sauver le monde du futur ?