🦠 Covid-19 : aidez les escape games !
Escape GameBlogJeux de société[TEST] Jeux de société : embarquement immédiat pour Celestia

[TEST] Jeux de société : embarquement immédiat pour Celestia

Rémi Prieur le 17 janvier 2020 par

Après avoir incarné des méchants de l’univers Disney dans Villainous, nous vous proposons de découvrir un jeu plus onirique : Celestia. Si vous suivez l’actualité du monde de l’escape game, vous avez peut-être déjà entendu ce nom. En effet, en août 2019, l’enseigne d’Annecy L’Atelier des Énigmes a ouvert une salle sur le thème de ce jeu de société de Blam!. Découvrons sans plus attendre Celestia, jeu qui a donné naissance à la cité Boscalumia.

Principe du jeu

Lors de ses voyages, Gulliver chercha en vain le monde fabuleux de Celestia. À l’instar de ce glorieux aîné, vous allez vous lancer avec vos amis aventuriers à la conquête des cités de Celestia les plus lointaines, afin d’y découvrir leurs trésors incroyables. L’explorateur qui constituera une collection d’au moins 50 points de victoire remporte la partie. Pour accumuler des richesses, vous devrez mener à bien une succession d’expéditions.

Avant le début du premier voyage, chaque joueur récupère 6 à 8 cartes de la pioche et met son pion dans l’aéronef. La partie peut alors commencer…

Plateau du jeu Celestia
Contenu de la boite de jeu

Durant une expédition, les joueurs deviennent successivement les capitaines. À chaque début de tour, le capitaine lance de 2 à 4 dés, qui vont déterminer les dangers qu’il faudra affronter. Ces derniers sont au nombre de 4 : le brouillard, la foudre, les oiseaux tueurs et les pirates. Pour continuer l’expédition, le capitaine doit contrer les dangers affichés sur les dés :

  • Une boussole pour contrer le brouillard
  • Un parafoudre contre la foudre
  • Une corne de brume contre les oiseaux
  • Des canons contre les pirates
Plateau du jeu Celestia
Cartes du jeu Celestia

À ce stade, le capitaine peut semer le doute dans l’équipe. A-t-il les cartes demandées ? Ne les a-t-il pas ? Avant que ce dernier ne joue les cartes requises, s’il les a en sa possession, chaque passager doit prendre une décision :

  • Descendre de l’aéronef et explorer la cité. Il peut ainsi piocher une carte sur laquelle est inscrit un nombre de points de victoire. Attention, les cartes des 6 premières cités ont des valeurs aléatoires. Par exemple, si vous descendez explorer la première cité, vous pourrez gagner entre 1 et 4 points.
  • Rester à bord et tenter le voyage jusqu’à la cité suivante pour y récupérer des trésors plus précieux.

Si le capitaine est incapable de jouer les cartes demandées (ou des cartes joker), l’aéronef se crashe ! Tous les explorateurs encore à bord retournent à la case départ les mains vides. Ceux qui étaient descendus de l’aéronef retournent eux aussi à la case départ. Ils conservent les points de victoire gagnés. Tous les joueurs piochent une carte et une nouvelle expédition est lancée.

Aéronef de Celestia

Verdict

Avec Celestia (qui existait auparavant sous le nom de Cloud 9), Aaron Weissblum dépoussière le poker menteur. En effet, la mécanique de ce jeu repose en grande partie sur le bluff. L’objectif étant de faire les expéditions les plus longues possibles avec le moins d’explorateurs. Ceci vous conduira…

  • Tantôt à faire croire aux autres que vous n’avez pas les bonnes cartes en main pour qu’ils quittent l’embarcation.
  • Tantôt à faire croire le contraire pour saborder l’aéronef avec tous les passagers à bord si vous avez des jokers en main.

Eh oui, vous aurez la possibilité d’avoir en main des jokers ! Ils ajoutent une dose de stratégie au jeu. Certains vous apporteront un bénéfice personnel, comme :

  • Le jetpack, qui vous permet de sauter de l’aéronef en cas de crash et de récupérer un trésor correspondant à la cité où vous vous êtes écrasés.
  • La carte débarquement, qui permet au capitaine de virer un explorateur de l’aéronef.
  • La carte coup dur, qui oblige le capitaine à relancer tous les dés sans événement. Parfait si vous avez déjà quitté l’embarcation et que vous voulez que l’aéronef se crashe.

D’autres jokers auront un effet positif pour le collectif, comme les cartes turbo (qui peuvent être jouées pour contrer n’importe quel danger) ou encore la carte itinéraire bis (qui permet au capitaine de relancer les dés de son choix).
Il y aura donc une vraie stratégie à mettre en place : surveiller qui a collecté le plus de trésors pour lui mettre des bâtons dans les roues, quels jokers ont été joués pour savoir lesquels peuvent encore sortir…

Si vous jouez en famille, avec des enfants, vous pourrez adopter un déroulé de jeu plus simple et faire fi de l’aspect stratégique du jeu.

Si vous recherchez un jeu qui vous permettra de passer un moment de franche rigolade avec des amis, Celestia est fait pour vous. Facile à prendre en main, il est caractérisé par son rythme rapide. Pratique pour lancer une partie entre deux occupations. En revanche, si vous n’aimez pas les jeux de société dont la mécanique est centrée sur le bluff, Celestia n’est clairement pas fait pour vous.

Comme expliqué en introduction de cette review, ce jeu de société a donné naissance à la salle d’escape game « Celestia » de L’Atelier des Énigmes à Annecy. Est-il nécessaire de jouer au jeu de société avant de découvrir l’escape game ? Pas du tout, car il était difficile d’adapter son gameplay en jeu d’évasion. En revanche, l’univers poétique de la room rend un vibrant hommage au travail de Gaétan Noir, l’illustrateur des tuiles de Celestia.

Tuiles du jeu Celestia
Cette tuile a été spécialement créée à l’occasion du lancement de la salle d’escape game de L’Atelier des Énigmes.
Celestia Commander
  • Nombre de joueurs : 2 à 6 personnes
  • Âge : 8+
  • Durée : 30 minutes
  • Type de jeu : collaboratif et compétitif