Escape GameBlogJeux de société[TEST] Nouvelles boîtes de jeu Exit : explorez un musée mystérieux et un manoir sinistre

[TEST] Nouvelles boîtes de jeu Exit : explorez un musée mystérieux et un manoir sinistre

Rémi Prieur le 25 mai 2020 par

À l’été 2019, l’éditeur Iello publiait deux nouveaux opus de la collection Exit. Créé en 2016 par les Allemands de Kosmos, Exit est le jeu de société escape game qui cartonne chez nos voisins germaniques. En France, il doit faire face à une concurrence acharnée, notamment à celle d’Unlock! des Space Cowboys.

Exit a pour lui plusieurs points forts, comme ses manipulations et ses quelques énigmes ingénieuses, mais aussi plusieurs faiblesses, comme la destruction du matériel de jeu et l’intégration des énigmes au storytelling.

Les deux nouveaux titres que nous vous présentons, Le Musée Mystérieux et Le Manoir Sinistre, sortis en 2018 outre-Rhin, rectifient-ils le tir ?

Les scénarios

Le Musée Mystérieux. Cette visite s’annonce exceptionnelle ! Vous voici, impatients, à l’entrée du musée des sciences et des techniques de Florence. Ce n’est pas tous les jours que l’on a l’opportunité de découvrir le trésor de la Santa Maria ! Mais tout dérape soudain et la visite prend alors un tour incroyable. À vous d’éclaircir le mystère qui plane sur ce musée… et de vous échapper de ce dernier !

Le Manoir Sinistre. Cette invitation était donc un piège ! Dès votre arrivée au manoir, le jeu macabre se déclenche. Le temps est plus que jamais votre ennemi alors que les énigmes s’enchaînent. Parviendrez-vous à quitter ces sinistres lieux avant qu’il ne soit trop tard ?

Notre avis

Le test de la dernière salve d’Exit s’était achevé sur une très bonne note avec la boîte Le Cadavre de l’Orient-Express. Cette aventure est pour nous la plus aboutie de toute la collection, avec une histoire travaillée et des énigmes qui participent à la progression de l’intrigue. Malheureusement, cette salve ne renouvelle pas l’exploit.

Parmi ces deux nouvelles aventures, Le Musée Mystérieux est celui qui tire son épingle du jeu. Son point fort est la fluidité de son parcours d’énigmes. Avec un peu de recul, il s’agit d’une caractéristique qu’on retrouve dans pas mal d’aventures Exit de niveau « débutant ». Les énigmes ne sont pas forcément faciles mais leur enchaînement est clair. On sait exactement quand se focaliser sur quoi. De fait, il s’agit souvent des jeux que nous préférons car ce sont ceux qui proposent les énigmes les moins capillotractées. C’est en partie le cas ici.
Ce jeu présente aussi quelques manipulations amusantes et bien pensées. Certaines nécessitent une destruction de matériel (à en croire les consignes écrites), mais vous trouverez aisément une façon de procéder sans rien abîmer. Un très bon point.
Même si globalement nous avons bien aimé cette aventure, on note que certaines énigmes sont intégrées au scénario au chausse-pieds. Inka Brand, Markus Brand et Ralph Querfurth se sont attachés à écrire une histoire intéressante, il est donc dommage que certains casse-têtes nous sortent de ce storytelling.

Quant au Manoir Sinistre, c’est une tout autre affaire. Cet opus nous a déçus. Durant cette partie, l’histoire est réduite à son plus strict minimum : sortir du manoir où vous êtes enfermé. En effet, en dehors de cet objectif rien ne viendra étoffer le contexte de votre aventure, aucun rebondissement ne survient. Votre histoire s’écrit donc ici à la première personne et se cantonne à vos seules actions.
Mais pourquoi donc résolvez-vous toutes ces énigmes ? Pour vous échapper ! Mais pourquoi alors ne pas tenter de fracturer la porte ? Cette solution radicale aurait le mérite d’aller plus vite…
Faute d’histoire globale, en dehors d’une mise à l’épreuve du maître des lieux, les énigmes sont un peu comme posées ici et là et nous avons par conséquent plus l’impression de résoudre une succession de casse-têtes issus d’un cahier d’énigmes que de vivre une vraie aventure.
De plus, les fans de jeux de société qui aiment garder intact leurs jeux vont avoir beaucoup de mal avec cette boîte où il sera difficile de faire l’impasse sur la destruction de matériel. Assez dommage car les énigmes nécessitant cette destruction ne sont pas les plus intéressantes.

Le bilan est donc mitigé, avec d’un côté un jeu plaisant, qui se déroule sans anicroche, et de l’autre un jeu plus faible qui ne fait pas voyager.
Lors du Festival international des jeux de Cannes 2020, nous avons pu découvrir sur le stand de Iello que la boîte Die Katakomben des Grauens (Les Catacombes de l’horreur) sortirait cette année. Cette boîte ayant déjà reçu beaucoup de critiques élogieuses, nous sommes impatients de la découvrir.

Le Musée Mystérieux Commander
  • Nombre de joueurs : 1 à 4
  • Âge : 10+
  • Durée : 45 à 90 minutes
  • Type de jeu : Coopératif
Le Manoir Sinistre Commander
  • Nombre de joueurs : 1 à 4
  • Âge : 10+
  • Durée : 45 à 90 minutes
  • Type de jeu : Coopératif