Escape Game Awards
Revivez la cérémonie de remise des prix 2022.

Thème
Cambriolage
Niveau
Intermédiaire
Immersion
Bien
Prix
22 à 36€/joueur
Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
10 %
Fouille
45 %
Manipulation
45 %
Réflexion

« Chacun de nos scénarios vous fera voyager dans un pays du monde différent », promet l’enseigne d’escape game Lock Quest, implantée dans le Calvados, tout près de Caen. Quelle sera votre destination ? Choisirez-vous le Pérou et la salle « Les gardiens de Vichama », ou bien l’Égypte et « Le tombeau de Siptah » ?

À moins que, comme nous en ce jour d’août 2021, vous optiez pour le Japon afin de percer « Le secret de Mayoko » ? Direction les îles nippones pour investiguer sur une alarmante série de cambriolages.

Le scénario

« Le Mitsukuni est un triptyque bien étrange et de grande valeur. Les trois tableaux ont fait l'objet d'une série de vols dans différents musées du Japon. Un point commun : maître Mayoko, aperçu dans chacun d'entre eux récemment. Infiltrez son dojo, mais gare à ne pas vous retrouver impliqué dans une sombre et mystérieuse histoire... »

Entre tradition et modernité… Cette formule galvaudée et maintes fois moquée sied particulièrement bien à la culture japonaise. Le tour de force de Lock Quest, c’est d’avoir réussi à retranscrire cet esprit dual à la perfection ! Certes, les actions que vous effectuerez dans « Le secret de Mayoko » n’ont pas toujours de sens au vu du scénario dans lequel cette room s’inscrit, mais le résultat n’en reste pas moins charmant et très amusant.

Entre tradition...

Côté pile se présente ainsi le coquet dojo de maître Mayoko, dans lequel vous baignerez bien vite… Au sein de cette pièce zen et harmonieuse où les énigmes ont été habilement camouflées, on retrouve tous les codes des ryokans, ces auberges typiques : tapis en sisal, grands panneaux coulissants de couleur claire, et même une jolie vue extérieure verdoyante... Même si l’espace de jeu n’est pas très grand, vous y ferez de régulières et agréables découvertes, qui vous guideront vers plusieurs facettes du Japon traditionnel.

Durant cette séquence, les énigmes sont organisées en petits ateliers non linéaires auprès desquels les joueurs peuvent facilement se relayer. Attention, l’un d’eux peut être chronophage : un membre de notre équipe y a passé dix minutes avant d’abandonner, loupant ainsi malheureusement la résolution de quelques autres casse-têtes... Pendant cette première partie, il est en outre dommage que l’on perde immédiatement de vue la raison de notre présence, le triptyque du Mitsukuni. L’enquête que nous sommes censés mener se fait en effet progressivement oublier car les énigmes que l’on résout n’ont aucun lien avec l’affaire des cambriolages.

… et modernité

Heureusement, l’intrigue est relancée pendant la seconde partie du jeu. Certes, elle refait surface, mais sa trame narrative prend fin assez abruptement et de manière expéditive ! L’information qui vous sera révélée à ce moment-là est pourtant cruciale et aurait selon nous mérité qu’on lui consacre davantage de temps.

Cette seconde partie exprime le côté face du Japon, sur lequel on ne vous dira pas grand-chose pour ne pas gâcher votre surprise. Sachez que le jeu, qui reste foncièrement non linéaire, vire en quelque sorte au showroom… Nous nous sommes beaucoup amusés pendant cette séquence qui multiplie les références à la pop culture japonaise, même si encore une fois les énigmes ont beaucoup de mal à s’intégrer à la situation dans laquelle les joueurs sont plongés.

Ce que l’escape game a de plus précieux

Nous avons noté deux autres légers hics lors de cette seconde partie :

  • Tout d’abord, ses décors auraient gagné à être plus fournis, mieux finis, pour que l’on comprenne instantanément où l’on se trouve et que l’on puisse davantage y croire.
  • D’autre part, un casse-tête pourra vous laisser perplexe si vous avez quelques connaissances en japonais car il va à l’encontre de la manière dont les mots sont construits et écrits dans cette langue : si tordre légèrement la réalité pour répondre aux besoins du jeu est selon nous tout à fait acceptable, balayer un principe aussi caractéristique de la graphie nippone nous a ici un peu dérangés.

« Le secret de Mayoko » est un escape game assez dense, de nombreuses étapes vous attendent. Avis aux amateurs de fouille : la salle de Lock Quest n’en compte que très peu. Les créateurs ont avant tout souhaité mettre l’accent sur la réflexion et les manipulations, qui sont présentes à part égale.

Si cette aventure n’est pas exempte de défauts, elle a le privilège d’offrir ce que l’escape game a de plus précieux : des énigmes fluides parfois surprenantes, et surtout l’assurance d’y passer des moments très amusants.

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 93% de satisfaction

21 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 7 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9/10
 Décors et immersion
9.3/10
 Qualité des énigmes
9.3/10
 Fun
9.5/10
 Accueil et game mastering
9.7/10