Thème
Cambriolage
Niveau
Intermédiaire
Immersion
Assez bien
Prix
20 à 25€/joueur
Nombre de joueurs
3 à 6 joueurs
30 %
Fouille
30 %
Manipulation
40 %
Réflexion

Tester le premier escape game d’une enseigne qui a été pionnière dans sa région, c’est le meilleur moyen de constater le chemin qu’elle a parcouru. En septembre 2020, lors de notre passage à Canet-en-Roussillon, près de Perpignan, nous nous sommes rendus dans les locaux de La Boussole. L’occasion de tester les quatre salles qu’elle proposait alors. Lancé en août 2016, le scénario « Les infiltrés 2.0 » a permis à La Boussole de se faire connaître dans la région Occitanie. Mais que penser de ce scénario, quatre ans après sa sortie ?

Le scénario

« Depuis maintenant un mois, nous vivons la plus grande cyber-attaque jamais connue. Kino, un cyber-terroriste travaillant pour de sombres organisations, semble être à l’origine du désastre. L’anti-cybercriminalité a tout tenté pour l’arrêter, sans succès. Lester, le chef de la lutte contre le cyber-terrorisme, a fait appel à vos services pour infiltrer la planque de Kino et installer un mouchard dans son système informatique. Attention, son repaire est lourdement piégé mais Lester vous a préparé de quoi franchir les obstacles. À vous de jouer. »

Opération commando

Grâce à nos informateurs de La Boussole, nous sommes arrivés à localiser l’appartement qui sert de repaire à Kino. Une chose est sûre : la cybercriminalité, ça ne paie pas. En effet, nous arrivons dans le couloir d’un bâtiment qui s’apparente plus à un squat qu’à un immeuble de standing. Des tags recouvrent les murs, on retrouve quelques détritus. À ce moment précis, nous avons peur d’avoir à infiltrer un appartement insalubre. Sauver le monde, OK, mais les cafards non merci !

Heureusement, ces premières craintes se sont envolées une fois que nous avons pénétré la demeure du hacker. Dès les premières secondes, ce qui nous saute aux yeux, c’est le fait que cet appartement de geek est au final assez proche d’un studio d’étudiant : on retrouve tout un tas d’ordinateurs, de panneaux de contrôle avec des boutons… Le confort est spartiate. Dans un coin de la pièce, une armoire en métal, et non loin de là un lit superposé. En dehors de ce strict minimum, pas grand-chose. Ce studio comporte un coin cuisine et, visiblement, les tâches ménagères ne sont pas le point fort de l’occupant des lieux.

Mais cet appartement nous a aussi réservé quelques surprises pendant la suite de l’aventure. Notre mission étant placée sous le sceau du secret défense, nous ne pouvons vous en dire davantage… En tout cas, nous pouvons tout de même vous révéler que les décors dans lesquels nous avons évolué pendant cette mission sont cohérents vis-à-vis de la thématique. En revanche, cette salle est bien ancrée dans son époque : en 2015-2016, les effets spéciaux étaient encore rares dans les salles d’escape game et, de fait, « Les infiltrés 2.0 » se démarque des dernières rooms de La Boussole comme « Vaudou » ou encore « Le cash du siècle ».

Une aventure old school

À l’image du décor, le gameplay de l’aventure est lui aussi caractéristique de l’époque à laquelle il a été conçu. Ainsi, le storytelling est assez peu présent durant la quête. Dans certains cas, l’absence d’histoire peut fonctionner si les étapes à franchir sont clairement indiquées. Mais ici, nous avons été en grande partie déstabilisés par le manque de fil conducteur entre les différentes énigmes. Nous nous sommes retrouvés, parfois, à tourner en rond dans l’espace de jeu faute de savoir ce qu’on attendait de nous.

Cependant, « Les infiltrés 2.0 » présente des énigmes et manipulations qui sont en grande partie plaisantes à résoudre. Même si elles n’ont pas forcément de cohérence par rapport au contexte de l’aventure, elles sont à la fois ludiques et fun. La Boussole a aussi pris le parti de mettre en place des étapes fondées sur la coopération entre les différents membres de l’équipe. Ce sera l’occasion de vous chamailler gentiment avec vos amis ou votre famille. Autre bon point : l’enseigne a particulièrement soigné le début et la fin de l’aventure.

Malgré ses faiblesses, « Les infiltrés 2.0 » reste une salle très sympathique à découvrir. Elle intriguera les fans d’escape game qui ont envie de remonter le temps pour découvrir les scénarios à l’origine du boom des jeux d’évasion que nous constatons ces dernières années. Si vous êtes à la recherche d’une immersion poussée, elle risque en revanche de vous laisser sur votre faim.

Rémi Prieur par Rémi Prieur

Avis de la communauté : 81% de satisfaction

15 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 6 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
7/10
 Décors et immersion
7.8/10
 Qualité des énigmes
7.7/10
 Fun
8.6/10
 Accueil et game mastering
9.6/10