🎅🏻 Calendrier de l'Avent
Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour gagner des livres-jeux et une partie d'escape game dans la ville de votre choix.

Facebook
Instagram
Twitter
Thème
Virus | Zombies
Durée
70 min
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👌 Parfait
Prix
27 à 50€/joueur
Nombre de joueurs
2 à 6 joueurs
Langues
Anglais, Français
25 %
Fouille
45 %
Manipulation
30 %
Réflexion

Escape Rush fait partie de ces enseignes d’escape game que l’on peut considérer comme incontournables en Europe. Installé depuis décembre 2017 à Ixelles, dans la banlieue sud de Bruxelles, l’établissement est réputé pour ses salles immenses, de grande qualité et à l’immersion sans faille.

« Tokyo Lab » est la troisième création d’Escape Rush. Après nous en avoir mis plein les yeux en Sibérie dans « Submarine Bunker » et fait voyager jusqu’à Washington dans « The White House », cette fois direction le Japon pour sauver le monde d’une alarmante pandémie… Comptez sur nous pour éviter un reconfinement !

Le scénario

« En 70 minutes, au départ d’une ruelle de Shibuya, au cœur de la capitale japonaise, vous devrez infiltrer un centre de recherche abandonné dans les années 1980, gagner l’accès à un labo clandestin et neutraliser un virus mortel créé par la mystérieuse société Crawford Industries. »

À Escape Rush, l'immersion est poussée au maximum dès le préambule. Ainsi, une fois au 30 rue de l’automne à Ixelles, vous ne découvrirez pas une enseigne d’escape game mais… une boutique de costumes. Ce commerce sert d’habile couverture à une agence dont vous serez les envoyés spéciaux pendant une heure. Mais ce n’est pas tout : musique introductive épique, long couloir à parcourir en direction d’un décompte projeté sur un écran géant, vidéo de briefing hyper pro et motivante… L’enseigne vous réserve une mise en jambe exceptionnelle. Au moment de pénétrer dans la salle, vous vous sentirez dans la peau de héros de film sur qui l’avenir du monde repose.

Une véritable ruelle japonaise

Comme vous pouvez le lire en détails sur le site web d’Escape Rush, un virus hautement dangereux s’est échappé d’un laboratoire clandestin situé au centre de Tokyo et vous serez dépêché sur place une heure et quelques avant la catastrophe. Un agent d’Escape Rush sous couverture a surveillé ce lieu pendant des années depuis un restaurant où il prétendait travailler, il sait comment entrer dans le bâtiment. Mais l’homme a disparu depuis plusieurs jours. À vous de retrouver sa trace…

Nous voilà donc au sein du superbe décor qu’Escape Rush met en avant sur son site, que vous pouvez admirer sur l’image tout en haut de cette page. Une véritable ruelle japonaise. Une claque visuelle ! Chaque escape game de l’enseigne belge s’étale sur une superficie de 100 m² environ – il s’agit d’ailleurs de l’un de ses arguments marketing –, et dès les premières secondes on est effectivement frappés par l’immense taille de la pièce. Mais il n’y a pas que la taille qui compte et Escape Rush le sait bien : le décor est d’une extraordinaire qualité, d’une incroyable densité, son éclairage a été judicieusement étudié, sa hauteur sous plafond est impressionnante et même ce que l’on distingue à plusieurs mètres de haut est habillé avec soin. Les créateurs ont chiné tout un tas d’objets au Japon pour que la scène soit la plus réaliste et crédible possible.

Trois étapes et une belle orchestration

Disposer de 100 m² de terrain de jeu permet aussi à Escape Rush de créer des environnement très variés : en l’espace de 70 minutes, vous serez propulsé dans des univers radicalement différents. L’enseigne voit toujours les choses en grand et ne nous déçoit jamais : spectaculaires et surprenantes idées de scénographie, espaces intelligemment scindés, décors hyper aboutis, finitions impeccables… On s’y croirait.

Escape Rush prend aussi le temps d’installer des gameplays variés qui dictent le tempo du jeu en s’inscrivant toujours de manière très juste au sein du scénario : non seulement les énigmes sont bien intégrées à l’intrigue, mais leur rythme accompagne parfaitement les différentes phases de l’histoire que l’on vit. Par exemple, la fouille domine logiquement lorsqu’on mène l’enquête dans les rues de Tokyo, tandis que l’action prend le pas quand on cherche à « infiltrer le centre de recherche », avant que la réflexion ne devienne naturellement prépondérante à l’heure de « neutraliser le virus ». Une belle orchestration !

Maxi coup de cœur assuré

Si ces trois phases sont, comme annoncé par l’enseigne, les trois grandes étapes de « Tokyo Lab », le jeu réserve toutefois une surprise scénaristique humoristique à laquelle nous ne nous attendions pas du tout, notamment inspirée d’une mythique série de jeux vidéo de science-fiction. Cette séquence, qui est l’une des plus fun et originales de la salle, est encore une fois accompagnée d’un changement de rythme et surtout de gameplay radical !

Les énigmes sont fluides ; il est rare que l’on ne comprenne pas ce que l’on attend de nous, ce qui rend la partie très agréable.

Les dernières secondes peuvent se prévaloir d’une mise en scène marquante et inattendue, elles sont parfaitement maîtrisées elles aussi.

« Tokyo Lab », c’est une salle incroyablement belle, un jeu amusant, un rebondissement surprenant, une aventure pendant laquelle on ne voit pas le temps passer, un maxi coup de cœur assuré. Incontournable en Europe, on vous dit !

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Avis de la communauté : 99% de satisfaction

12 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 12 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9.6/10
 Décors et immersion
10/10
 Qualité des énigmes
9.8/10
 Fun
10/10
 Accueil et game mastering
9.8/10