Escape GameLacanauTête ChercheuseLe testament

Le testament

25% Fouille
45% Manipulation
30% Réflexion
  • Thème
    Horreur | Paranormal
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👌 Parfait
  • Prix
    20 - 25€/joueur
  • Nombre de joueurs
    4 à 6 joueurs

Tête Chercheuse a ouvert en mars 2017 à Lacanau, en Gironde. Cette station balnéaire bordant l’Atlantique est située à près d’une heure de route au nord-ouest de Bordeaux.

Nous avons testé les trois salles de l’enseigne en septembre 2019. Après nous êtes aventurées dans « Pixel » – escape game qui a la particularité d’accueillir les équipes de deux ou trois joueurs seulement –, après avoir évité une catastrophe dans « Ô rage, ô désespoir », nous voici aux portes du manoir de Stanislas Morton pour « Le testament ».

Pour découvrir cette room, votre équipe devra être composée de quatre personnes minimum, énigme coopérative oblige. Attention, l’ambiance creepy qui y règne pourra impressionner les plus jeunes et elle est donc interdite aux moins de 14 ans.

Le scénario

« Début du XXe siècle. Stanislas Morton, vieil excentrique fortuné, décède dans son manoir magnifique. Ses héritiers (qui n’ont aucune confiance les uns envers les autres) vous mandatent, en tant qu’enquêteurs, pour récupérer son testament. Mais ce manoir renferme un terrible secret… Saurez-vous percer le mystère ? »

Nous entrons dans le bureau de Morton, une pièce cosy, joliment décorée. Meubles en bois massif, large tapis au sol, objets témoignant du passé de grand voyageur de notre hôte… La salle a du cachet et respire la solennité. Aucun anachronisme à l’horizon : comme l’annonce le scénario, nous sommes projetées quelques décennies en arrière.

Nous repérons rapidement le sacro-saint parchemin, celui qu’il va nous falloir récupérer. Mais il est hors de portée. À nous de jouer pour nous en emparer…

Ambiance chair de poule

« Le testament » est une salle intelligemment conçue, composée de deux parties très différentes. La première est très classique : une succession de casses-têtes vous attendent, qui vous demanderont de manipuler des objets comme on en voit très régulièrement dans les escape games. Stanislas Morton était un grand fan d’énigmes, précision qui vous sera apporté par votre game master lors d’une introduction très immersive, et il ne s’est pas privé pour sécuriser son bureau de cette façon !

La seconde partie, elle, est beaucoup moins classique. Au contraire même, elle s’avère très surprenante. Point positif : elle déroule une trame narrative, que nous vous laissons le soin de découvrir sur place. Vous saurez tout sur le secret que cachait Monsieur Morton. Un changement d’atmosphère s’amorcera alors… Tête Chercheuse a beaucoup travaillé la mise en scène, et notamment les effets lumineux et sonores, pour faire monter les joueurs en pression. L’ambiance pourra donner la chair de poule et apeurer les moins courageux. Mais l’enseigne a pris soin de doser ce fear factor : vous ne trouverez rien de très tétanisant.

Cette deuxième partie dévoile un jeu dynamique et palpitant. Vos objectifs seront clairs, les moyens de les atteindre également, il ne vous restera plus qu’à passer à l’action. Les énigmes auront une dimension « do it yourself », non pas parce que les accessoires paraissent faits maison – bien au contraire –, mais parce que ce sera parfois à vous de bricoler vos propres outils. Il faudra faire preuve d’observation et de bons sens lors de cette séquence amusante et originale. À noter que toutes les énigmes sont parfaitement intégrées au scénario.

Un effet spécial à couper le souffle

Écrivons-le clairement : « Le testament » vaut le coup rien que pour un impressionnant effet spécial qui nous a littéralement laissées bouche-bée. Après avoir vécu cet instant magique qui ne dure qu’une fraction de seconde, nous nous sommes arrêtées de jouer pendant un court moment, pensant avoir halluciné tellement ce qui venait de se dérouler sous nos yeux était incroyable ! Gros coup de chapeau à Tête Chercheuse pour avoir eu cette idée et pour l’avoir mise en place avec brio.

Seule ombre au tableau, un passage du jeu nous a paru peu clair voire contre-intuitif. Quelques reformulations de texte pourraient facilement régler ce problème. En outre, une pièce de la salle, censée être le clou visuel du spectacle, aurait aussi mérité une décoration plus poussée, plus anxiogène.

L’expérience proposée par Tête Chercheuse n’en reste pas moins excellente et l’immersion proposée parfaite. Marre du surf et de la plage, soif de frissons ? Et si vous vous aventuriez dans le manoir de Stanislas Morton pour lever le secret qui entoure son testament ?

Découvrez le teaser vidéo de la room « Le testament » :