Escape GameLyonGame of RoomDemogorgon

Demogorgon
97% satisfaction

20% Fouille
40% Manipulation
40% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveaux au choix
    Difficile, Expert
  • Immersion
    👌 Parfait
  • Prix
    22 - 28€/joueur
  • Nombre de joueurs
    4 à 6 joueurs

Voilà plus de trois ans que nous ne nous étions pas rendus à Game of Room, à Lyon. Entre 2016 et 2019, l’enseigne a multiplié les projets en dehors de ses murs, comme OL Escape, une salle d’escape game qui a ouvert ses portes au sein du Groupama Stadium.

Pour cette nouvelle expérience, Game Of Room nous propose un bond dans le passé. À l’heure où nous écrivons cette review, en janvier 2020, cette aventure se démarque du reste du paysage de l’escape game lyonnais par sa durée, 90 minutes, et par son thème « flashback » assez poussé.

L’enseigne vous demandera de choisir parmi deux niveaux de difficulté : « difficile » ou « hardcore ».

Le scénario

« Octobre 1987, Innsmouth, dans le Massachusetts. Vincent Flynn, un jeune lycéen, disparaît mystérieusement. Cela faisait quelque temps que son comportement étrange inquiétait ses amis. Ils avaient même décidé de s’éloigner de lui. Pourtant, depuis sa disparition, ils sont hantés par les derniers mots prononcés par l’adolescent. “Le portail est ouvert ! Il a encore besoin de prendre des forces, mais le 31 octobre prochain, quand minuit sonnera, le Demogorgon vous emportera…” Décidés à en savoir plus sur cette histoire, ils s’introduisent en pleine nuit chez les Flynn. »

Préparez-vous à retomber en enfance !

Je le confesse : je n’ai jamais regardé un seul épisode de « Stranger Things ». Autant dire que le terme de « Demogorgon », grandement popularisé par la série, m’était complètement étranger. Heureusement, pour mener à bien cette mission vous n’aurez pas besoin d’être un expert de la fiction de Netflix.

Si comme moi vous êtes né dans les années 1980, cette aventure sera pour vous une véritable madeleine de Proust. À cette époque, on écoutait des K7 audio sur un walkman. La dictée magique de Texas Instruments nous malmenait avec son « épelle animaux » et sa réponse « c’est inexact » lorsqu’on se trompait.
Ce jeu pourra aussi vous mettre le sourire aux lèvres si votre équipe est composée de millennials. Ces derniers risquent d’être démunis face à certains objets venus, pour eux, de la Préhistoire.

Depuis quelques années, le monde a succombé à la mode du retrogaming. Les éditeurs ressortent par exemple leurs anciens jeux à succès. Il aurait été étrange que l’escape game passe à côté de ce phénomène. « Demogorgon », tout comme « Super Alpha World », que nous avons testé à Saint-Cyr-Sur-Loire, dans la banlieue de Tours, surfe avec succès sur cette vague.
Game of Room n’a pas oublié d’y ajouter une grosse dose de paranormal, sorte de fil conducteur de l’aventure, multipliant ainsi les références à « Stranger Things ».

Pourquoi ça fonctionne ?

Tout simplement parce que l’aventure est cohérente. L’enseigne ne s’est pas limitée à chiner des objets vintage et à les exposer dans sa salle tel un musée. On peut toucher ces objets, les manipuler, et surtout ils sont au cœur de l’intrigue et de la résolution des énigmes. Autant dire que chez EscapeGame•fr, on adore ce type d’escape game.
Le travail d’immersion est poussé jusque dans les interactions entre l’équipe et le maître du jeu. Ce dernier ne sera pas là uniquement pour vous donner des indices : il aura une place centrale dans votre mission et vous aimerez « jouer » avec lui.

Si vous êtes un habitué des escape games, vous aimerez « Demogorgon ». En effet, ici la fouille occupe une place restreinte, donnant plus d’importance aux énigmes de réflexion et aux manipulations.
Fait assez rare, plusieurs casse-têtes laissent place à une mécanique d’essai-erreur. Vous aimerez observer les différents mécanismes, comprendre leur fonctionnement, tester vos hypothèses, voir ce qu’il se passe, vous tromper jusqu’à enfin percer leurs mystères.
Le travail d’équipe est ici essentiel. Même si la salle peut durer jusqu’à 90 minutes, elle est dense, n’hésitez donc pas à vous répartir les tâches !

Game Of Room nous propose une aventure de très grande qualité. Passer sur un format de 90 minutes permet à l’enseigne de traiter en profondeur le thème des années 1980 et d’éviter de rester dans le cliché.
Si vous êtes fan de « Stranger Things », gardez en tête que la série est surtout un prétexte pour traiter une histoire dont le thème est les années 1980. Bien entendu, vous trouverez quelques clins d’œil au niveau de l’ambiance, des éléments de science-fiction et de certains objets utilisés pendant le jeu, mais ne vous attendez pas à une aventure centrée sur la série de Netflix.