Escape GameMontaubanMr-K Escape GameL’affaire M. Egrins

L’affaire M. Egrins

30% Fouille
30% Manipulation
40% Réflexion
  • Thème
    Enquête | Explorateur
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    Assez bien
  • Prix
    18 - 28€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 5 joueurs

Situé à une cinquantaine de kilomètre de Toulouse, Montauban a aussi succombé au virus de l’Escape Game. La première enseigne qui s’y est installée, Mr-K, n’est pas novice en la matière. En effet, après un premier succès à Cahors, les créateurs de cette première enseigne ont décidé de tenter leur chance dans une ville encore vierge de tout complexe.
Nous avions déjà eu l’occasion de tester une salle chez Mr-K, la Black Room, un jeu à mi-chemin entre Total BlackOut et Fort-Boyard. Pour cette deuxième visite nous avons pris part à une aventure 100% escape game … une aventure qui nous a plongé dans la vie de M. Egrins

M. Egrins est l’héritier de la fortune d’un peintre montalbanais célèbre. Mais selon lui, surtout de son talent. Ce qui lui vaut un séjour à l’hôpital spécialisé K. Pou.
Il est retrouvé mort dans sa cellule. Personne n’y est entré durant la nuit. L’hôpital n’est pas mis en cause et reste le bénéficiaire de sa fortune.
Le tribunal doit clôturer le dossier dans une heure. Le procureur décide d’envoyer une partie des jurés sur place : vous ! Aurez-vous une autre version du décès de M. Egrins, y arriverez-vous avant l’échéance imposée par le tribunal ?

Un découpage de l’espace original

Mr-K essaye de piéger ses joueurs en apportant un peu de nouveauté avec ce jeu. Souvent, quand on rentre dans une salle, notre premier reflexe est de regarder la zone de jeu pour voir où se trouve l’issue que nous devrons emprunter pour continuer l’aventure.
Souvent, dans les escape game, nous repérons assez facilement une porte, une trappe plus ou moins bien masquée. Après notre première inspection de la chambre d’isolement de M. Egrins … rien. Pas la moindre trace d’une issue nous permettant de sortir de l’espace de jeu, hormis la porte par laquelle nous sommes entrés.

Le maître mot de cette aventure sera donc « surprise » et de ce côté là nous pouvons féliciter l’ingéniosité des concepteurs de cette aventure. Au final, la façon de déambuler dans l’espace de jeu s’est avérée originale et ça on aime bien.

La décoration de l’espace de jeu est quant à elle correcte. Nous avons bien aimé les univers développés dans le cadre de cette aventure. L’un d’entre eux nous a particulièrement marqué car relativement attypique par rapport à d’autres salles sur le même thème.

Beaucoup de logique et d’observation

Le déroulé de ce jeu est construit autour d’énigmes qui sont des valeures sûres de l’escape game. Si vous n’avez fait que quelques escape game vous serez émerveillés comme un gamin en résolvant ces différents casse-tête.

Votre sens de l’observation devra être perpétuellement en éveil comme vos capacités de déduction et de réflexion. L’affaire M. Egrins est en grande partie un escape game de type « enquête », c’est à dire que vous devrez glaner pendant votre aventure des indices, des preuves qui vous permettront à la fin du jeu de connaître les causes réelles du décès de M. Egrins. Si vous êtes un amateur de jeux de type Cluedo, vous devriez aimer.

L’affaire M. Egrins est une aventure qui vous fera passer un bon moment. Si vous n’avez pas l’occasion de vous rendre sur Paris pour tester L’énigme du bureau de James Murdock de HintHunt, la première salle d’escape game a avoir ouvert ses portes en France, le jeu de Mr-K vous donnera une idée des types énigmes et des casse-tête qui ont fait le succès de ce jeu.