Thème
Horreur | Gore
Durée
2 h 10
Nombre de joueurs
2 à 8 joueurs
Niveau
Intermédiaire
Immersion
👌 Parfait
Prix
28 à 60€/joueur
Langues
Anglais, Grec
35 %
Fouille
40 %
Manipulation
25 %
Réflexion

Lockhill a pris soin de relier toutes ses aventures par le biais d’une histoire, celle d’un prof d'archéologie nommé Nathan Jones, disparu après s’être rendu dans un lointain village que les rumeurs disent figé dans le passé. Chacune des salles de l’enseigne grecque donne vie à une bâtisse située dans ce bourg nommé… Lockhill.

Au moment de notre test, en décembre 2023, il était possible d’y explorer quatre lieux, « The Lockwood Manor », « The Voodoo Shop », « The Sanatorium », et bien sûr « Chapel & Catacombs », la plus connue des escape rooms de l’établissement au vu de son CV de prestige : 1re des Top Escape Rooms Project Enthusiasts' Choice Awards en 2022, 3e en 2023 et 7e en 2021.

Si les trois premières missions vous attendent dans un seul et même local de la capitale, « Chapel & Catacombs » est localisé dans la ville de Néa Ionía, au nord de l’agglomération athénienne.

Le scénario

« C'est le seul lieu de culte de Lockhill. Même s'il est censé être un lieu de paix et de tranquillité, mes poils se hérissent dès que j'en approche. Peut-être est-ce dû aux catacombes qui se trouvent à côté, ou peut-être est-ce autre chose… – Extrait du journal du professeur Nathan Jones. »

Comme si vous étiez au théâtre 

« Chapel & Catacombs » est une expérience si spectaculaire et mémorable que l’on comprend facilement comment elle a déjà réussi à se placer deux fois sur le podium des TERPECA. Le premier fait marquant, ce sont ses dimensions hors normes, au-delà de l’imaginable. Durant 130 minutes, vous arpenterez 600 m² environ. Les premières secondes du jeu sont assez caractéristiques de ce gigantisme : vous découvrirez un très grand espace qui fait à lui seul office d’effet wahou grâce à ses décors détaillés, et qui mériterait clairement que l’on s’y arrête un petit moment ; or, cela ne sera jamais le cas ! Après une rapide étape – très originale et amusante soit dit en passant – prenant place dans un petit coin de cette zone, il sera déjà temps de partir visiter d’autres vastes horizons.

Et quels horizons… Avec un nom d’aventure pareil, il faut pouvoir répondre aux attentes des joueurs. Or, encore une fois Lockhill n’a pas hésité à voir les choses en grand : dans « Chapel & Catacombs », vous déambulerez vraiment dans une chapelle et… dans des catacombes. La chapelle est sans hésiter la pièce qui en jette le plus. Porté par une scénographie à couper le souffle, le moment de sa découverte est grandiose, épique. Cet édifice est notamment le cadre d’une cinématique fascinante, que vous observerez comme si vous étiez au théâtre. Les catacombes sont quant à elles tout aussi immenses mais moins crédibles. Heureusement, ses défauts sont compensés par d’efficaces effets visuellement perturbants, qui appuient l’aménagement proposé en désorientant complètement les équipes. De fait, vous vous égarerez très certainement au sein de ces souterrains mortuaires labyrinthiques…

Queue leu leu et jeu du chat et de la souris  

D’efficaces effets spéciaux effacent les faiblesses de cette partie des décors, donc, mais pas que : la peur les masque également très bien ! Fuir pour sa vie permet d’être nettement moins regardant sur les détails... « Chapel & Catacombs » est en effet aussi gigantesque qu’intense. Vous croiserez plusieurs comédiens, qui incarneront différents personnages au fil de la mission et sauront vous mettre la pression quand ils le souhaitent, s’ils le souhaitent, mais aussi paradoxalement vous aiguiller si besoin sans que ne vous en rendiez vraiment compte. Une séquence exigera notamment de votre team qu’elle joue au jeu du chat et de la souris en très mauvaise compagnie et dans un endroit lugubre, une étape brillamment orchestrée. Rien que le souvenir du bruit très caractéristique provoqué par cette course poursuite suffit à nous faire cauchemarder aujourd’hui.

Le danger peut surgir de partout, tout le temps, parfois de manière fourbe et inattendue… Vous vous pensez en sécurité, protégé entre quatre murs ? Ce n’est pas forcément le cas. Si votre équipe est composée de courageuses et courageux, le gameplay de la salle poussera régulièrement à ce que tout le monde se disperse afin d’explorer les lieux plus rapidement. Le cas échéant, queue leu leu et formation tortue ridiculement drôles pourront donner lieu à des scènes dignes de dessins animés.

Cela étant dit, « Chapel & Catacombs » ne vous réserve rien de gore ou de violent, ni psychologiquement ni physiquement : les âmes sensibles comme les nôtres seront clairement impressionnées, mais les plus vaillants et accoutumés à la peur ne seront pas chamboulés pour autant car l’horreur y reste mesurée et soft. D’ailleurs, l’air de rien, la room laisse de la place à une histoire ésotérique, compréhensible, intelligible. Le briefing narratif du début de partie n’est ainsi pas que de l'esbroufe ; il prendra progressivement vie sous vos yeux.

Une situation d’urgence finale qui fait mouche

Le jeu de Lockhill est linéaire et assez basique dans ce qu’il propose. Une multitude de mécanismes simples vous attendent, mettant les manipulations à l’honneur. Les énigmes sont bien ficelées, efficaces, assez variées et surtout satisfaisantes à résoudre car très fluides, ce qui permet d’imprimer un rythme soutenu. Autre point positif : deux séquences vous obligeront quoi qu’il arrive à coopérer. Si les décors et la mise en scène ne sont pas avares en effet wahou, les casse-têtes, eux, ne vous en réservent qu’un, durant les ultimes secondes, par l’intermédiaire d’une machine qui épate avant tout car elle est accompagnée d’une scénographie et d’une situation d’urgence qui font mouche. 

Avec un minimum de métier, vous n’aurez besoin d’aucune aide. Pour autant, les différents systèmes d’indices dont vous bénéficierez au cours des 2h10 de jeu ont été parfaitement intégrés à l’environnement. Sachez d’ailleurs que « Chapel & Catacombs » est jouable en anglais et en grec, bien sûr, mais que quelques audios sont même disponibles en français. N’hésitez donc pas à préciser d’où vous venez ! 

Un rebondissement final vient couronner cette superbe expérience, ainsi qu’un dernier interlude génial qui ne sert qu’à introduire le prochain escape game de l’enseigne, et donc la suite de l’intrigue : « The House on the Hill ». Lockhill a pensé à tout et on ne peut que tomber sous le charme de cette aventure à l’immersion extrêmement soignée de A à Z, de la très originale introduction qui se déroule en deux temps jusqu’à votre moment de debriefing qui, fait inédit pour nous en près de 800 salles, ne vous permettra pas de discuter avec un game master mais encore et toujours avec un personnage…

Mélanie Vives par Mélanie Vives

Prix et récompenses

Salle récompensée aux TERPECA

  • 7e du classement des meilleures salles 2021
  • 1er du classement des meilleures salles 2022
  • 3e du classement des meilleures salles 2023

Avis de la communauté : 99% de satisfaction

15 joueurs ont donné un avis sur ce scénario et 23 joueurs l'ont ajouté à leur todo-list.

 Histoire et cohérence du scénario
9.8/10
 Décors et immersion
10/10
 Qualité des énigmes
9.6/10
 Fun
9.8/10
 Accueil et game mastering
10/10